Skin pigmentation disorder name

Status: current, Defined. Date: Jul Module Reference Sets Postinflammatory skin pigmentation change en Synonym core metadata concept Active Only initial character case insensitive core metadata concept SNOMED CT core Canada English language reference set foundation metadata concept : Preferred foundation metadata concept Postinflammatory skin pigmentation change disorder en Fully specified name Active Only initial character case insensitive core metadata concept SNOMED CT core Canada English language reference set foundation metadata concept : Preferred foundation metadata concept 5 descendants.

FHIR Version 1. Modèle focale Vitiligo est la forme la plus rare modèle de la maladie de la peau appelée vitiligo ou leucoderme. Focal Pattern Vitiligo is the most rare pattern form of the skin disorder called Vitiligo, or leucoderma. La perte de mélanocytes entraîne des taches blanches, lisses dans le milieu de la peau normalement pigmentée.

Traduction de "leucoderme" en anglais

Le vitiligo ou leucodermeest une affection cutanée courante, qui est généralement héréditaire et peut toucher n'importe qui n'importe où. The loss of melanocytes results in smooth, white patches in the middle of normally pigmented skin. Vitiligo, or leucodermais a common skin disorder, which is usually inherited, and can affect anyone anywhere. DermIS - Type stationnaire chronique Leucoderme image.

Pigmentation jab

DermIS - Psoriasis vulgaire image. LeucodermeLeucoderma maladie, le traitement Leucoderma. LeucodermaLeucoderma Disease, Leucoderma Treatment. Contenu potentiellement inapproprié Déverrouiller.

Cette maladie est principalement d'ordre génétique, et est liée à des troubles endocriniens ou auto-immuns systémiques. Le facteur génétique semble important. Le vitiligo est donc une affection polygénique. Un facteur auto-immun peut être aussi associé. En effet, les gènes qui influent sur la maladie jouent un rôle dans l'activité du système immunitaire.

Cette augmentation se fait au niveau de la peau atteinte, et de sa périphérie immédiate. D'autres facteurs sont aussi associés à cette pathologie. De nouvelles études [Lesquelles? On ne parle plus de destruction des mélanocytes, mais de détachement dû à une fragilisation.

Skin pigmentation disorder name

En situation clinique, les patients rapportent que le vitiligo apparaît après un traumatisme, après avoir été malade, ou encore à la suite d'un stress [ 6 ]. Un coup de soleil, ou des frictions répétées peuvent aussi être des déclencheurs [ 7 ].

Ces facteurs sont des facteurs déclenchants et non des causes primaires. Ils sont aussi des facteurs aggravants. Dans le vitiligo, la dépigmentation résulte d'un problème au niveau des mélanocytes cellules produisant la mélanine. De nouvelles études montrent que la dépigmentation peut être due à la fragilisation des mélanocytes [ 8 ].

Les mélanocytes semblent devenir sensibles à la friction. Normalement, les mélanocytes se trouvent dans la partie profonde de l'épiderme. Or, les mélanocytes proches des plaques de vitiligo migrent vers les couches superficielles cornée. Au niveau cellulaire, les mélanocytes attachés sur la lame basale se détachent.

Ceci est dû à une anomalie des molécules d'adhésion de leur membrane. On ne parle donc plus de destruction des mélanocytes mais de détachement due à une fragilisation.

Les zones atteintes ne sont plus pigmentées. Elles sont donc très sensibles aux rayons ultraviolets.

Normalement, la mélanine protège du soleil grâce au bronzage. Dans certains cas, on constate aussi une concentration de mélanine zone plus sombre autour des zones atteintes. Le diagnostic du vitiligo se fait généralement chez un dermatologue. Il repose essentiellement sur la constatation de lésions caractéristiques sur la peau. Le caractère symétrique ou non des taches est aussi étudié. L'utilisation d'une lampe de Wood peut être utile pour aider à dépister les taches pâles ou un début de maladie.

Cela permet aussi d'observer l'évolution de la maladie d'une consultation à l'autre. La forme segmentaire est un peu plus fréquente chez l'enfant, surtout au niveau du visage, avec une progression plus rapide [ 10 ]. Ce genre d'examen clinique suffit dans la plupart des cas.

Cependant, il peut être utile d'effectuer un bilan biologique complémentaire. En effet, le vitiligo peut être associé à des maladies maladies auto-immunes notamment des problèmes de thyroïde dont la thyroïdite d'Hashimoto [ 11 ]. On le trouve notamment dans la polyendocrinopathie auto-immune de type II. Des taches aux stades 1 et 2 pourront être repigmentées grâce à un traitement médical, contrairement aux taches de stade 3. Le seul traitement possible pour celles-ci sera la greffe.

La première consultation a pour but l'explication de la maladie au patient. Un examen clinique complet se doit d'être mené. Les possibilités et les limites des traitements sont expliquées au patient.