Regime feculent

Le pain fait grossir, il ne faut pas manger de féculents le soir Tout le monde a déjà entendu une de ces idées reçues sur les féculents. Si les féculents ont mauvaise presse, c'est avant tout à cause des régimes qui les ont peu à peu diabolisé et accusé de rendre gros.

Dans cet article, découvrez la vérité sur le régime sans féculents et comment il est possible de manger des féculents quotidiennement sans grossir.

Bien qu'accusés de tous les maux, les féculents ne sont pas moins essentiels à la bonne santé de l'organisme. Sources de glucides complexes et riches en amidon, ils sont un carburant majeur pour le corps. D'ailleurs, le cerveau est un organe glucodépendant. Autrement dit, il n'utilise que le glucose pour fonctionner.

Regime feculent

Les féculents permettent aussi de faire perdurer la satiété en fournissant une énergie stable et durable à l'organisme. De plus, il est essentiel de souligner qu'ils sont aussi sources de fibres alimentaires, de vitamines et de minéraux. Si les féculents ont si mauvaise réputation, c'est avant tout parce que nos habitudes de consommation évoluent et que nous ne consommons plus les bons! En effet, en matière de féculents helicopter ride groupon uk existe de grandes diversités auxquelles il faut prêter la plus grande attention.

Aujourd'hui, nous consommons de plus en plus de produits dits raffinés. Le pain blanc, les pâtes classiques et les biscuits en sont de bons exemples. Malheureusement, ces produits raffinés ne contiennent plus beaucoup de fibres ou de micronutriments. En conséquence, ils n'ont pas un grand intérêt nutritionnel et favorisent l'élévation rapide de la glycémie. À long terme, la surconsommation de féculents raffinés peut provoquer la diminution de la sensibilité à l'insuline et la prise de poids.

Heureusement et en faisant de meilleurs choix, il est possible de profiter de tous les bienfaits des féculents sans ces désavantages. Pour cela, il est recommandé de favoriser la consommation de pains et de féculents complets ou élaborés à base de céréales semi-complètes. Par féculent, on désigne des aliments riches en glucides et non sucrés.

Entrent donc dans la catégorie les produits céréaliers, comme le pain, les pâtes, la semoule, le riz Plus controversés, les légumineuses et tubercules : pommes de terre, patate douce, pois chiches ou lentilles. De la famille des légumes, leur teneur en glucides les pousse généralement, côté régime, vers les féculents. Dans votre esprit, féculent égale calorie? L'histoire est bien plus complexe.

Les féculents fournissent ces fameux sucres lentsune source d'énergie indispensable dans laquelle l'organisme peut puiser sur la durée, évitant coups de mou et fringales. Certains féculents garantissent un apport en fibre essentiel, d'autres assurent un apport en vitamines et minéraux, voire en protéines pour les légumineuses. Le vrai problème du féculent n'est pas sa présence, mais la quantité consommée.

Comme toute famille, les féculents possèdent leurs stars et leurs bêtes noires. Raffinés, ils sont effectivement plus riches en sucres.

Et le véritable ennemi, c'est lui! Pire encore, les produits raffinés et industriels. Sucres ajoutés, graisses cachées, le résultat est une bombe de mauvaises calories. Le secret?

Les féculents complets, les légumineuses et les légumes secs. Privilégiez lentilles et haricots secs, riz sauvage ou pâtes complètes à l'index glycémique bas, pains aux graines ou à l'ancienne. La réponse est oui Toute restriction alimentaire fait perdre du poids, dans un premier temps. Le revers de la médaille? L'effet n'est que temporaire. Face à la privation, le corps finit par se venger, et stocke en prévision de la prochaine pénurie. Résultat : une reprise de poids, à long terme, plus importante que la perte.

Sans compter des fringales, un métabolisme perturbé et une probabilité plus grande d' effet yoyo à l'avenir. Les nutritionnistes sont formels : pour une alimentation équilibréechaque repas devrait comporter une part de féculents.

Attention, pour autant, à la quantité Considérez-le comme un accompagnement plutôt qu'un plat, accompagnez-le de légumes et de protéines