Tilcotil et prise de poids rapide

Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions.

Risque lié à lhyperkaliémie. Certains médicaments ou classes thérapeutiques sont susceptibles de favoriser la survenue dune hyperkaliémie : les sels de potassium, les diurétiques hyperkaliémiants, les inhibiteurs de lenzyme de conversion, les antagonistes de langiotensine II, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les héparines de bas poids moléculaire ou non fractionnéesles immunosuppresseurs comme la ciclosporine ou le tacrolimus, le triméthoprime.

Lassociation de ces médicaments majore le risque dhyperkaliémie. Ce risque est particulièrement important avec les diurétiques épargneurs de potassium, notamment lorsquils sont associés entre eux ou avec des sels de potassium, tandis que lassociation dun IEC et dun AINS, par exemple, est à moindre risque dès linstant que sont mises en uvre les précautions recommandées.

Pour connaître les risques et les niveaux de contraintes spécifiques aux médicaments hyperkaliémiants, il convient de se reporter aux interactions propres à chaque substance.

TILCOTIL 20 mg, comprimé pelliculé sécable - Résumé des caractéristiques du produit

Toutefois, certaines substances, comme le triméthoprime, ne font pas lobjet dinteractions spécifiques au regard de ce risque. Néanmoins, ils peuvent agir comme facteurs favorisants lorsquils sont associés à dautres médicaments déjà mentionnés dans ce chapeau.

Augmentation du risque hémorragique de l'anticoagulant oral agression de la muqueuse gastroduodénale par les AINS. Si l'association ne peut être évitée, surveillance clinique étroite, voire biologique.

Augmentation du risque hémorragique par agression de la muqueuse gastro-duodénale par les AINS. Augmentation de la lithémie pouvant atteindre des valeurs toxiques diminution de l'excrétion rénale du lithium. Si l'association ne peut être évitée, surveiller étroitement la lithémie et adapter la posologie du lithium pendant l'association et après l'arrêt de l'AINS.

Augmentation de la toxicité notamment hématologique du méthotrexate diminution de la clairance rénale du méthotrexate par les anti-inflammatoires. Risque de majoration de la toxicité du pémétrexed diminution de sa clairance rénale par les AINS. Associations faisant l'objet de précautions demploi. Ces effets sont généralement réversibles. Par ailleurs, réduction de l'effet antihypertenseur.

Hydrater le malade et surveiller la fonction rénale en début de traitement et régulièrement pendant l'association. Aucune interaction cliniquement significative na été notée entre le TILCOTIL et le furosémide mais le tenoxicam diminue leffet anti-hypertenseur de lhydrochlorothiazide.

Augmentation de la toxicité hématologique du méthotrexate diminution de la clairance rénale du méthotrexate par les anti-inflammatoires non-steroidiens. Contrôle hebdomadaire de l'hémogramme durant les premières semaines de l'association.

Surveillance accrue en cas d'altération même légère de la fonction rénale, ainsi que chez le sujet âgé.

Prise de poids: ces médicaments dont l'effet secondaire est de vous faire grossir

Risque de majoration de la toxicité du pemetrexed diminution de sa clairance rénale par les AINS. Surveillance biologique de la fonction rénale. En cas d'association, surveiller la fonction rénale. La prise de résine chélatrice peut diminuer labsorption intestinale et, potentiellement, lefficacité dautres médicaments pris simultanément.

Dune façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.

Fertilité, grossesse et allaitement. Les données des études épidémiologiques suggèrent une augmentation du risque de fausse-couche, de malformations cardiaques et de gastroschisis, après traitement par un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines en début de grossesse. Le risque paraît augmenter en fonction de la dose et de la durée du traitement.

Chez l'animal, il a été montré que l'administration d'un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines provoquait une perte pré et post-implantatoire accrue et une augmentation de la létalité embryo-foetale. De plus, une incidence supérieure de certaines malformations, y compris cardiovasculaires, a été rapportée chez des animaux ayant reçu un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines au cours de la phase d'organogénèse de la gestation.

Aspect ftotoxique et néonatal : 2ème et 3ème trimestres. Au cours des 2ème et 3ème trimestres de grossesse, tous les inhibiteurs de la synthèse des prostaglandines peuvent exposer le ftus à :. La constriction du canal artériel peut survenir à partir de 5 mois révolus et peut conduire à une insuffisance cardiaque droite ftale ou néonatale voire une mort ftale in utero. Ce risque est d'autant plus important que la prise est proche du terme moindre réversibilité.

Cet effet existe même pour une prise ponctuelle. Si ce médicament est administré chez une femme souhaitant être enceinte ou enceinte de moins de six mois, la dose devra être la plus faible possible et la durée du traitement la plus courte possible.

Une prise prolongée est fortement déconseillée. La durée de cette surveillance sera adaptée à la demi-vie d'élimination de la molécule.

Les AINS passant dans le lait maternel, par mesure de précaution, il convient d'éviter de les administrer chez la femme qui allaite.

Le ténoxicam, comme tout médicament inhibiteur de la synthèse des cyclooxygénases et des prostaglandines, peut altérer la fertilité. Son utilisation nest pas recommandée chez les femmes qui souhaitent concevoir.

Chez les femmes qui présentent des difficultés pour concevoir, ou chez lesquelles des investigations sur la fonction de reproduction sont en cours, un arrêt du traitement par le ténoxicam doit être envisagé.

Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. Prévenir les patients de l'apparition possible de vertiges. Effets indésirables. Les effets indésirables les plus fréquemment observés sont de nature gastro-intestinale. Des ulcères peptiques, perforations ou hémorragies gastro-intestinales, parfois fatales, peuvent survenir, en particulier chez le sujet âgé voir rubrique 4.

Les effets indésirables sont présentés selon la classification par système-organe et suivant leur fréquence :. Fréquence indéterminée: anémie, agranulocytose, leucopénie, thrombopénie.

Fréquence indéterminée : réactions dhypersensibilité telles que dyspnée, asthme chez certains sujets allergiques à laspirine et aux autres AINSréactions anaphylactiques, dont angio-dème. Fréquence indéterminée : état confusionnel et hallucinations. Fréquence indéterminée : paresthésie et somnolence. Fréquence indéterminée: troubles visuels tels que troubles de la vue et vision trouble. Fréquence indéterminée: insuffisance cardiaque.

Item 326 UE 10

Fréquence indéterminée : hypertension, vascularite. Celles-ci sont dautant plus fréquentes que la posologie utilisée est élevée. Fréquent : hémorragie, perforations gastro-intestinales, douleurs gastriques, épigastriques et abdominales dyspepsie, nausée. Peu fréquent : hémorragies gastro-intestinales dont hématémèse et mélénaulcère gastro-intestinal, troubles du transit constipation, diarrhéevomissement, ulcération de la bouche, gastrite, sécheresse de la bouche.

Fréquence indéterminée : sophagite, flatulence, exacerbation de colite et maladie de Crohn voir rubrique 4. Peu fréquent : augmentation des enzymes hépatiques transaminases, phosphatases alcalines ou gamma GT.

Peu fréquent : prurit, érythème, exanthème, rash, urticaire.

Tilcotil et prise de poids rapide

Très rare : effets indésirables cutanées graves : des cas de syndrome de Stevens-Johnson et de syndrome de Lyell ont été rapportés voir rubrique 4. Fréquence indéterminée : éruption, réaction de photosensibilité, érythème pigmenté fixe.

Peu fréquent : élévation de lurémie et de la créatinémie. Fréquence indéterminée: Rétention hydrosodée avec possibilité ddème, insuffisance rénale aigue fonctionnelle, aggravation de linsuffisance rénale préexistante. Des cas isolés de stérilité féminine ont été rapportés avec les substances connues pour inhiber la synthèse de la cyclo-oxygénase et de la prostaglandine, y compris le ténoxicam.

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé ANSM et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet :www.

En général, les symptômes de surdosage sont ceux des AINS tels que nausée et vomissement, douleur gastrique, saignements gastro-intestinaux, diarrhée, désorientation, excitation, acouphènes, atteinte hépatique, céphalée, somnolence, vision trouble et étourdissement. Des cas isolés plus graves ont été rapportés lors de lingestion de quantités très importantes convulsions, coma, insuffisance rénale, arrêt cardiaque, hypothrombinémie et acidose métabolique. Des antiacides et des inhibiteurs de la pompe à protons peuvent être administrés.

Propriétés pharmacodynamiques. Le ténoxicam est un anti-inflammatoire non stéroïdien du groupe des oxicams. Propriétés pharmacocinétiques. Après administration orale, le ténoxicam est absorbé dans un délai de 1 à 2 heures. Son absorption est soin du visage eaux vives org. L'alimentation ralentit la vitesse d'absorption du ténoxicam mais ne modifie pas sa quantité biodisponible. A la dose recommandée de 20 mg par jour, létat déquilibre est atteint entre 10 à 15 jours de traitement.

La fixation aux protéines plasmatiques est importante: de l'ordre de 99 pour cent. La valeur des concentrations plasmatiques augmente proportionnellement avec la dose administrée, jusqu'à 40 mg. En administration prolongée, à la dose de 20 mg par jour, le niveau d'équilibre est atteint après 15 jours.

Les taux plasmatiques observés après un an de traitement sont équivalents à ceux observés après 15 jours de traitement.

Une faible partie de ce métabolite est éliminée après glucuro-conjugaison. Il est glucuro-conjugué en position C7 ou C8 du cycle thiényl. La pharmacocinétique du ténoxicam est linéaire dans la fourchette des doses étudiées allant de 10 mg à mg. L'insuffisance rénale et la cirrhose ne modifient pas notablement la pharmacocinétique du ténoxicam, sauf la fixation protéique qui peut être abaissée.

Les données obtenues chez le sujet âgé n'ont pas montré de modifications des paramètres pharmacocinétiques, par rapport aux résultats obtenus chez le sujet jeune. Données de sécurité préclinique. Les données non cliniques actuellement disponibles n'ajoutent aucune information pertinente supplémentaire pour le prescripteur par rapport à celles déjà mentionnées dans les autres rubriques du RCP. Les études animales fournies sont insuffisantes pour juger de la pertinence des résultats observés.

Par conséquent, les données animales disponibles à ce jour ne permettent pas d'évaluer leffet de TILCOTIL 20 mg, comprimé pelliculé sécable sur la fertilité ou la reproduction ainsi que la génotoxicité et la cancérogénicité. Liste des excipients. Lactose, amidon de maïs, talc, stéarate de magnésium.

Pelliculage : hydroxypropylméthylcellulose, talc, dioxyde de titane Eoxyde de fer jaune E Durée de conservation. Précautions particulières de conservation. Pas de précautions particulières de conservation.

Nature et contenu de l'emballage extérieur. Précautions particulières délimination et de manipulation. Pas dexigences particulières. Retour en haut de la page. Dénomination du médicament. Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous. Vous pourriez avoir besoin de la relire. Ne le donnez pas à dautres personnes. Il pourrait leur être nocif, même si les signes de leur maladie sont identiques aux vôtres.

Ceci sapplique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4. Si vous pensez que vous avez une infection, vous devez consulter votre médecin.

Dans un cabinet en ville, il suffit de connaître médicaments pour couvrir à peu près tous les besoins de la médecine générale. Pour les spécialistes, ce chiffre est logiquement moins important puisque les spécialistes concentrent leur intérêt sur une moindre pharmacopée. En réalité, je pense que c'est l'inverse. Un malade qui est informé du risque d'avoir un effet indésirable pourra le gérer avec davantage de confort. Il l'anticipera, il considérera d'abord en observant l'effet indésirable par exemple une prise de poids que son médecin l'avait prévenu, l'avait prédit… et donc il pourra mieux le gérer.