10 causas de caries dental

Desde que se han puesto en marcha estos programas, en los países industrializados, incluida España, hemos asistido a una Caries dental Rosa M.

Ortega Anta, M. Dificultan la limpieza con los cepillos dentales y con la seda dental, incrementan las posibilidades de padecer caries dental, enfermedad periodontal y halitosis dental. La ducha dental familiar agua a presión limpia con eficacia los aparatos Vicente Laserna Santos, David L.

Heymann, American Public Health Association, Mucho dulce y poco cepillo de dientes: tiene caries uno de cada Dentro de ese universo, en Aproximadamente 90 por ciento de los mexicanos padecen caries o enfermedades periodontales, y en muchos casos derivan en otras enfermedades, sobre Cariesgingivitis y abscesos, principales problemas bucales.

Hay casos que desde muy pequeños les tenemos que Caries en niños se incrementa por besos en la boca. De esa manera, anotó, se incrementa la desfavorable posibilidad de enfrentar la caries dental desde la edad temprana edad, que en este caso es conocida Respirar por la boca al dormir aumenta el riesgo de tener caries Dijo que incluso los chicles que no la contienen llevan Caries [en ligne].

Mots dans le dictionnaire espagnol commençant par c. Mots dans le dictionnaire espagnol commençant par ca. Bernard de Gordon met en garde cependant contre un traitement semblable des incisives. Il reconnaît dans son Lilium medicinae v. Il en va de même avec la fixation d'une mâchoire inférieure fracturée à la mâchoire supérieure intacte, qui remonte à Saliceto.

Abu Al-Qasim perfectionne de botox blase katheter instruments de dentiste, comme on peut le voir sur ses croquis. Environ 50 ans plus tard, Ambroise Paré apporte de nombreuses contributions au traitement des dents. Il met au point des ligatures entre dents pour les fractures de la mâchoire, expérimente avec la réimplantation de dents arrachées, et construit de simples prothèses dentaires fixes. Guy de Chauliac introduit dans sa Chirurgia Magna en divers instruments d'extraction, leviers ou pinces, mais en-dehors, il se réfère à Avicenne et Abu Al-Qasim.

Il confirme en outre que les barbiers et les arracheurs de dents ambulants effectuent la majorité des extractions. Un des fondateurs de l' anatomie est André Vésalequi avec son ouvrage d'anatomie De humani corporis fabrica libri septem de remet en cause l'autorité antique de Claude Galien.

Vésale s'appuie là sur ses découvertes anatomiques, qui fondent l'anatomie des temps modernes, par autopsie de cadavres humains, tandis que Galien avait fait ses découvertes erronées à partir de la dissection d'animaux.

Vésale décrit pour la première fois les tendons et cartilages articulaires de l'articulation de la mâchoire. En outre il décrit avec une grande précision la fonction des muscles de la face et des joues, donne une anatomie exacte de la racine de la dent et reconnaît le premier la pulpe, sans toutefois trouver sa fonction [ 56 ].

Histoire de la médecine dentaire

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende. Peu d'études ont été faites jusqu'à présent sur les cadavres médiévaux, pour déterminer par exemple les facteurs de parodontite. Il s'agissait du tartre d'un homme qui vivait au couvent de Dalheim- Lichtenau. On a ainsi pu reconstruire des parties importantes du génome d'une bactérie de la parodontite, et on a trouvé pour la première fois des matériaux génétiques de composants de la nourriture, dont 40 germes opportunistes, et des gènes de résistance aux antibiotiques.

On a réussi à reconstruire le génome du germe pathogène de la parodontite Tannerella forsythiaparmi protéines bactériennes et 43 humaines. La découverte ouvre la voie à une meilleure compréhension des maladies des dents et des gencives, et montre comment la flore buccale humaine s'est développée et adaptée dans l'évolution humaine, comme maladie sociale [ 59 ].

Ce n'est que Pierre Fauchard qui introduira à nouveau des changements. La médecine dentaire est introduite en Europe pour la première fois en France comme discipline médicale indépendante. Louis XIV — promulgue l'édit Expert pour les dentsqui interdit aux barbiers l'extraction des dents et introduit un corps de métier aux mêmes droits que le chirurgien, le chirurgien dentiste.

Avec cette publication, Fauchard est considéré comme le père de la médecine dentaire moderne. Son livre est le premier qui décrit en détail l'art dentaire, y compris les bases de l'anatomie et du fonctionnement de la bouche, ainsi que des procédés chirurgicaux, conservatoires et prothétiques. Ses réflexions sont complètement nouvelles.

Il rejette comme fausse ce qu'il appelle la théorie allemande du ver de la dent comme cause de carie. Il a souvent regardé au microscope et n'a jamais trouvé de ver.

Le sucre nuit aussi bien à la pulpe dentaire qu'aux dents. Il faut limiter la consommation de sucre dans la nourriture quotidienne. Les dents de lait semblent se séparer de leurs racines. Cette affirmation fausse repose sans doute sur le fait que les dents de lait tombées n'ont plus de racines, car celles-ci se résorbent avant la chute.

Le premier rapport de cas de transplantation dentaire homoplastique d'homme à homme est fait en par Pierre Fauchard. Fauchard recommande le plomb, l'étain ou l'or pour le plombage des dents cariées. Les dents doivent être nettoyées régulièrement par un dentiste. Il décrit l'ajustement des dents, où il recommande, pour des dents irrégulièrement plantées, de créer de la place entre elles par limage, de desserrer les dents avec des brucelles et de les fixer avec des fils métalliques dans leur nouvelle position jusqu'à ce qu'elles soient bien implantées.

Quand une dent a été cassée, il pourrait la replanter, afin qu'elle puisse reprendre du service après de nombreuses années. Il est un adversaire véhément de la charlatanerie dentaire et critique ses procédés inefficaces ou trompeurs. Il refuse qu'on applique l' acide nitrique ou l' acide sulfurique pour enlever le tartre dentairece qui ne fait qu'endommager fortement les dents, et conduire à leur extraction ultérieure. VersChristophe Hellwig invente une brosse à dents de la forme actuelle.

Ce ne sera qu'en que les premières brosses à dents en nylon seront produites par l'entreprise américaine DuPont avec l'invention du nylon [ 61 ]. Il découvre aussi que les charlatans garnissent les dents avec de l' étain ou du plomb à bon marché, recouvrent ce métal d'une fine couche d'or, et les vendent comme de coûteux plombages en or [ 62 ].

Caries Dental - Causas y Tramamientos

Le plombage martelé à l'or dans une molaire est documenté pour Anne-Ursule de Brunswick-Lunebourg en [ 63 ]. À cette époque, contrairement à ce qui se fait maintenant, le plombage ne se fait pas avec du métal liquéfié versé, mais est posé par soudage à froid.

Ceci repose sur une propriété de l'or très pur de former à sa surface des liaisons atomiques et d'y durcir. La feuille d'or est tassée condensée dans la dent avec un petit marteau d'où le nom. Il y décrit notamment le moulage de la mâchoire au moyen de cire à cacheter où l'empreinte coulée pour la première fois avec du plâtre sert de modèle pour la fabrication d'une prothèse dentaire. Enles Américains L. Gilbert et W. Dwinelle accélèrent le durcissement du plâtre en ajoutant des sels et le transforment ainsi en matériau approprié pour le moulage.

C'est ainsi que le plâtre trouve une application fonctionnelle de moulage pour les patients édentés [ 65 ]. Le plombage directcouverture de la pulpe dentaire nerf dentaire vitale, avec de petites plaques d'or remonte à Pfaff. De plus, il a publié la première description d'une obturation de racine rétrograde extraorale dans le cadre d'une réimplantation de dent. La dent extraite a sa racine bouchée à l'extrémité, et est replantée.

Pfaff est nommé dentiste de la cour par Frédéric le Grand. En Angleterre, John Hunter publie en The Natural History of the Human Teeth Histoire naturelle des dents humaines et en A Practical Treatise on the Diseases of the Teeth Traité pratique sur les maladies des dentsavec des descriptions détaillées de l' anatomie et de la physiologie des dents [ 67 ].

L'intérêt de Hunter se porte notamment sur la transplantation des dents. Il ne voit pas cependant que dans de nombreux cas, la transplantation transmet les maladies infectieuses, notamment la syphilis. Il pense que cela n'est possible que pour des dents purulentes. De nombreux dentistes mettent au point diverses conditions qu'un donneur de dent doit remplir pour minimiser la transmission de maladies [ 68 ].

La transplantation de dents a déjà été pratiquée par les anciens Égyptiens, puis par les Étrusques, les Grecs et les Romains [ 69 ]. Les premiers points de repère écrits se trouvent en [ 70 ]. EnCharles Allen d' York fait des exposés détaillés sur les transplantations hétéroplastiques de l'animal à l'hommey compris la description de la manière dont il faut immobiliser l'animal.

C'est le premier livre sur la dentisterie paru dans l'espace anglophone et il comprend de remarquables connaissances en anatomie et en physiologie [ 71 ]. Ce ne sera que dans les années que la guérison de dents transplantées sera étudiée histologiquement par Heinrich Hammer — Il faut préserver entièrement le desmodonte pour aboutir à la guérison, sinon le transplant commence par s'ossifier puis est résorbé [ 72 ][ 73 ].

Ce n'est que quand l' anatomie et la physiologie ont effectué des avancées suffisantes dans leur domaine de recherche fondamentale propre que la médecine dentaire peut progressivement devenir une science autonome. Les tenailles d'extraction dans leur forme actuelle remontent au chirurgien anglais de la mâchoire John Tomes — La fibre de Tomesnommée d'après lui, est le prolongement cellulaire d'un odontoblaste cellule qui va former la dentinequi se trouve dans un microcanal de la dentine.

Il a été, le premier, élu président de la British Dental Association sur la base de cette découverte et d'autres services rendus à la médecine dentaire. Il recouvre des thèmes comme l' hygiène buccaleles extractions dentairesle forage des dents et la réalisation de plombages à l'or.

Botox irun chaussures

Quand les dents percent, on prend de la laine subtilement fine du cou d'un mouton, on la plonge dans de l'huile de camomille chaude et la pose ensuite sur le cou et les joues du nourrisson. Celui qui ne pouvait pas se payer de l'or recevait en règle générale un plombage en plomb d'où le nom! Comme le plomb est trop mou, la recherche d'un matériau plus durable continue.

Au début, l'amalgame est fait d'un mélange de mercure avec de la limaille de pièces d'argent [ 74 ]. En Allemagne, une discussion semblable s'est enflammée pendant les années [ 78 ].

Pendant ce débat qui s'est maintenant continué pour presque ans, on n'a pas pu démontrer de réelle mise en danger de la santé.

Il utilise le métal de Wood nommé d'après lui, pour des plombages dentaires, malgré la présence de métaux lourds toxiques plomb, cadmium. Les composants tels que le bismuth, le plomb, le cadmium et l'étain sont chimiquement réactifs et passent facilement en solution dans la bouche, si bien que la menace d'intoxication chronique, au cadmium par exemple, est présente. C'est pourquoi cet alliage a rapidement disparu de l'arsenal des matériaux de plombage dentaires.

En lien avec les plombages à l'amalgame, Greene Vardiman Black a énoncé les règles nommées d'après lui règles de Black pour la préparation des cavités, y compris la règle fondamentale de Extension for prevention Extension [de la cavité] pour la prévention. Ceci mincir mollet que la dent doit être excavée suffisamment loin pour que les bords du plombage soient repoussés dans une zone facilement accessible au nettoyage.

De plus, il classe les formes de cavité en cinq classes de cavité, qui ont conservé jusqu'aujourd'hui leur importance mondiale. Black a inventé le phagodynamomètre pour mesurer la force de masticationprésenté en au monde spécialisé [ 80 ].

Le domaine spécialisé de la médecine laser visage acné avis utilisateurs ethnologique étudie les diverses procédures de modifications des dents.

Les premiers travaux de technique dentaire ont été entrepris au milieu du premier millénaire avant notre ère par les Étrusques et les Phéniciens au Liban actuel. Ils savaient que l'or n'est pas attaqué par la salive. Femmes et hommes étaient traités de la même manière. Même les esclaves pouvaient porter de beaux habits et des bijoux en or [ 81 ]. Les soins dentaires étaient entre les mains des médecins. Des déformations artificielles ont été entreprises depuis des millénaires — toujours dans un contexte rituel ou culturel.

De plus on trouve le limage de sillons, de cellules ou de reliefs, le déplacement des incisives par rapport à leur position naturelle, la création ou l'agrandissement de diastème ou de brèches, l'extraction par cassure ou par levier de dents isolées ou par groupes au moyen botox danger high 30 pointes de lances ou de coups de pierre, l'élongation allongement apparent des incisives du milieu, l'ornementation et la coloration artificielle des dents [ 82 ].

Le Ohaguro remonte à l' époque de Heian — Le Ohaguro est pratiqué par les femmes et les hommes de la noblesse de cour, puis par les Samouraïs. Il est réputé pour son érotisme, car il renforce le contraste avec la blanche peau du visage. Il est donc très répandu parmi les femmes du quartier des bordels. En même temps, il a la valeur de symbole de fidélité conjugale. En Asie du Sud-Estc'est un signe de force et d'honorabilité, cela représente un symbole de beauté et signale chez les femmes la disponibilité pour le mariage [ 84 ].

Pour teindre les dents, on utilise un mélange onéreux de limaille de fer, déposée dans du thé ou du vin de riz et laissée à s'oxyder.

La couleur noire ainsi apparue est appliquée sur les dents avec un pinceau souple et au moyen de poudre adhésive. On pense aussi que le noircissement des dents les maintient saines et lutte contre un manque de fer éventuel pendant anti ride maison tchanquée lacanau grossesse.

De nouvelles études sur la composition du colorant confirment qu'il apporte une certaine protection contre la carie et la déminéralisation des dents [ 85 ]. Versles Mayas ornent pour des raisons rituelles ou religieuses leurs incisives avec diverses pierres précieuses, comme le jadele cinabrela serpentinela pyrite ou l' hématiteque l'on a trouvées dans des fouilles à Antigua Guatemala.

Pour cela, des trous définis avec précision à la taille des pierres sont percés avec une fraise et un abrasif en poudre de quartz. On en identifie plus de cinquante modèles différents. On suppose que chaque modèle représente l'appartenance à un clan, ou a une signification religieuse [ 86 ]. Récemment, Mick Jagger s'est décidé à faire insérer un rubis dans une incisive, mais le fait changer pour une émeraudepour finalement le remplacer par un brillant.

C'est ainsi que commence une tendance à orner les dents, comme avec des Twinkles Brilliesdes Dazzler et des Grillz [ 87 ]. En Europe de l'Estpar exemple au Tadjikistanet en Orient, les dents de devant dorées servent de signes de richesse. EnTiberius Cavallo publie son livre A complete treatise on electricityoù il recommande l'utilisation du courant électrique pour le traitement des maux de dents. Il met au point dans ce but un instrument adéquat, avec lequel des excitations électriques peuvent être délivrées avec précision sur une dent [ 89 ].

Ses idées sont reprises récemment et on a mis au point des instruments pour tester la sensibilité des dents, au moyen desquels on peut connaître la vitalité des dents. La réputation scientifique de Hunter conduit à ce que ses transplantations dentaires soient imitées non seulement en Europe, mais aussi aux États-Unis [ 91 ]. Ultérieurement, des dents humaines sont extraites par des pilleurs de cadavres dans des caveaux ou des champs de bataille, et implantées par des dentistes comme prothèses.

Quand George Washington devient en le premier président des États-Unis, il a 57 ans et n'a plus qu'une dent. Washington se sert d'une prothèse en ivoire d' hippopotame et de dents humaines [ 93 ]. En Francisco de Goya rappelle une scène, dans le tableau A caza de dientes La chasse aux dentsoù une femme bien habillée arrache à un pendu ses dents de la bouche.

Dans ses CaprichosGoya critique les circonstances de l' Espagne d'alors, avant tout l'avarice des classes possédantes [ 93 ]. On prend aussi comme prothèses les dents d'hippopotame convenablement ajustées à la mâchoire. En particulier, il arrive que des dents de Waterloo soient fixées sur une base en ivoire d'hippopotame.

Seuls des milieux aisés à l' époque victorienne pouvaient s'offrir ces deux possibilités. Là aussi, on extrait en masse des dents aux victimes et on les envoie à Londres.

En souvenir de la lucrative bataille de Waterloo dans ce domaine, elles sont aussi nommées dents de Waterloo [ 95 ]. Enle Français Nicolas Dubois de Chémant veut satisfaire le désir de prothèses dentaires d'aspect naturel. Il soumet au bureau des brevets des dents de porcelaine [ 96 ]. Chémant reprend l'idée du pharmacien Alexis Duchâteau —qui a fait en des expériences sur la fabrication de dents de porcelaine.

Mais il faudra attendre encore 50 ans jusqu'à ce que Charles Goodyear invente en la vulcanisationun procédé par lequel le caoutchouc naturel est rendu résistant envers les agressions atmosphériques, chimiques et mécaniques, par traitement par le temps, la température et la pression. Il en résulte vite des prothèses en caoutchouc, où l'on peut insérer des dents de porcelaine.

Le matériau synthétique de prothèse polyméthacrylate de méthyle PMMA a été mis au point à peu près en même temps vers en Allemagne, Grande-Bretagne et Espagne. Ce matériau est suffisamment au point dans les années pour éliminer le caoutchouc [ 99 ]. Ce n'est que pour les patients qui souffrent d'une allergie aux matières synthétiques que l'on recourt encore aux prothèses partielles ou totales en caoutchouc [ ].

White Dental Manufacturing Company qu'il fonde et qui subsiste jusqu'à maintenant, met au point en le premier moteur pour instruments rotatifs dans le domaine dentaire. La fabrication de dents de porcelaine est supprimée en En la firme qui prend la suite, SS White Burs introduit les premiers outils tournants dentaires en métaux durs en carbure de tungstène. Le camarade de classe et ami de White Thomas W. Evans —qui deviendra plus tard dentiste particulier de Napoléon IIIintroduit la technique innovante de White en Europe, par exemple les unités de soins avec des tours Doriot.

White est élu président de l'ADA. Dans cette fonction, il rencontre Abraham Lincoln pendant la guerre de Sécessionpour lui proposer la mise au point d'un service de soins dentaires pour les soldats de l' Union.

La raison en est que chaque soldat doit avoir au moins six dents du haut et six dents du bas pour pouvoir tenir avec les dents et déchirer la cartouche pour charger son fusil Chassepot. Après des travaux préparatoires de Daniel Evans, William A.

Bonwill, regime politico na india Philadelphiemet au point en le premier articulateur au-dessus de la moyenne. C'est un appareil qui simule les mouvements de l'articulation de la mâchoire.

Dans ce but, on monte dans l'articulateur des modèles en plâtre des arcs dentaires des deux mâchoires en occlusion. C'est Bonwill qui a forgé le concept d'articulation, remplaçant l'ancien concept d'occlusion. Là dessus, il a mis au point de nombreux outils et appareils. Le triangle de Bonwill nommé d'après lui est un triangle fictif dont les sommets sont le point de jonction entre les incisives du milieu et les centres des deux condyles de la mâchoire inférieure.

Après que E. Truman a mis au point la gutta-perchale dentiste londonien Charles T. Ce matériau, le stent, remplace comme matériau de moulage la cire et le plâtre jusqu'alors usuels [ ].

Les stentsutilisés comme implants chirurgicaux par exemple dans les angioplasties tireraient leur nom de lui [ ]. En maiWilliam N. Morrison décrit dans le Missouri Dental Journal la couronne consistant en un anneau en bande métallique recouvert d'une face occlusale soudée couronne Morrison [ ].

Ce type de couronnes a trouvé une large application avant la mise au point de la technologie par moulage actuelle [ ]. Comme les couronnes en or, en particulier sur le devant, laissent à désirer sur le plan esthétique, Cassius M. Richmond fabrique des couronnes dentaires en celluloïdqui ressemblent à la dent naturelle. Regrettablement, le matériau se teint en noir ou en vert, sent mauvais, et disparait bientôt du marché [ ].

Ce n'est que la couronne entièrement en céramique de la couleur d'une dent, déposée en au bureau des brevets par le dentiste Charles Henry Land Detroit, USAqui représentera une percée [ ][ ]. La céramique est mise dans la forme souhaitée et cuite sur un petit chapeau de platine plié en forme. La résistance à la cassure n'est pas particulièrement bonne, si bien que la recherche essaie de trouver une alternative, en assurant la stabilité par une armature métallique principalement en alliage or-platine sous la céramique.

Après de nombreux essais, M. Weinstein, S. Katz et A. Weinstein prennent les premiers en un brevet américain pour une céramique cuite sur alliage, mais celle-ci éclate encore souvent. Enon réussit à égaliser les coefficients de dilatation entre métal et céramique, et ainsi à réduire considérablement le risque de fracture. C'est ainsi que naissent les couronnes et bridges en assemblage métal-céramique [ ][ ]. Depuis les années la mise au point de systèmes entièrement en céramique est activement poursuivie.

Sur la base de la solidité, on préfère depuis des céramiques à la zircone pour des fournitures sans métal dans le domaine des dents latérales hautement sollicitée, même quand il s'agit de finition d'ébauches fabriquées industriellement pour la technologie CFAO [ ][ ].

Traduction de "carie" en portugais

Le chirurgien français Guy de Chauliac écrit en la Chirurgia Magnaoù il s'occupe aussi de la pathologie et du traitement des dents. Il y décrit notamment l'utilisation de l' opium et de la mandragore pour les maladies douloureuses, mais il avertit contre les effets secondaires [ ]. Ce n'est que bien plus tard que les anesthésiques trouvent une large application. Au début, on utilise le gaz hilarant N 2 O synthétisé en par Joseph Priestley.

L'effet spécifiquement médicinal est découvert en par le chimiste Humphry Davy par tests sur lui-même. Le premier dentiste qui utilise le gaz hilarant comme moyen anesthésique est Horace Wells à Hartford Connecticut. Il l'introduit à partir de avant les extractions, après en avoir observé l'effet anesthésiant par hasard dans une représentation de foire. Après une présentation de l'effet du gaz hilarant, la personne concernée se blesse, mais elle ne ressent aucune douleur de sa blessure [ ].

On estime que Colton et ses assistants ont extrait un million de dents sous gaz hilarant [ ]. Les anesthésies à l' éther et au chloroforme suivent le gaz hilarant.

Le dentiste américain William Thomas Green Morton peut ainsi pour la première fois le 16 octobre libérer sans douleur un patient de sa souffrance par cette méthode. Déjà, le 30 marsCrawford Long a enlevé à un patient sans douleur une tumeur au cou en utilisant un mouchoir trempé dans l'éther.

Il néglige de publier, et se prive ainsi de prétentions justifiées à la priorité. C'est pourquoi c'est W. Morton qui passe depuis pour le fondateur de l'anesthésie à l'éther, après avoir réussi à libérer des patients des douleurs de l'opération au moyen de l'éther. Quand les moignons ou racines de dents défectueuses doivent être enlevés, les patients demandent un traitement indolore. Charles Thomas Jacksonauprès de qui Morton a étudié, attire son attention sur l'effet narcotique de l' étherque Michael Faraday a déjà décrit dans un traité en [ ].

Le 30 septembrele violoncelliste Eben Frost arrive au cabinet de Morton avec de tels maux de dents qu'il est d'accord pour essayer l'éther pour l'extraction de sa molaire purulente [ ].

Quand le patient se réveille de son anesthésie, il affirme à Morton qu'il n'a senti aucune douleur pendant l'extraction de la dent. Morton essaie de cacher le produit qu'il a utilisé, pour tirer profit d'un brevet. Pendant une opération, le 7 novembreil est forcé par l'auditoire de lever son secret.

Morton est ruiné par les frais du procès pour le brevet. La reconnaissance ultérieure du procédé mis au point par Morton suit l'amputation à la cuisse d'une patiente de 20 ans avec succès le 7 novembre [ ]. Il y a de nombreuses résistances contre le fait d'interférer avec la Création de cette manière, et de supprimer la douleur, qui passe pour un moyen divin d'éducation.

Et de nombreux représentants d'Églises, comme Protheroe Smith, spécialiste anglican d' obstétriquele Révérend Thomas Chalmersmodérateur de la Free Church of Scotlandle Rabbin Abraham de Solapremier rabbin du Canada, soutiennent les opposants à l'anesthésie.

L'utilisation de l'anesthésie générale dans les soins des dents, de la bouche et de la mâchoire est rendue plus difficile par la superposition du domaine d'intervention et de la voie d'anesthésie. L'inhalation de gaz anesthésiques ne permet que de courtes opérations, puisque la bouche doit servir pour respirer et pour l'intervention.

Si on fait inhaler le patient par le nez, le gaz est expiré par la bouche, ce qui enivre le dentiste. C'est ainsi que l'on commence la recherche d'un anesthésique local. Quand l' ophtalmologue Carl Köller trouve en qu'en goûtant la cocaïne, elle anesthésie la langue [ ]le chirurgien William Halsted — utilise pour la première fois la cocaïne en médecine dentaire.

Après des premiers essais sur animaux, il applique le procédé à l' anesthésie locale du nerf dentaire inférieur. C'est ainsi que se développent ultérieurement les diverses modalités d' anesthésies locales. Enle chirurgien Heinrich Braun augmente la durée et la profondeur d'action de la procaïne mise au point en par Alfred Einhorn et commercialisée par Hoechsten y ajoutant de l' adrénaline. Sur demande de Hoechst, le chimiste Friedrich Stolz né à Heilbronn réussit à synthétiser cette hormone en Ceci pose les bases d'une thérapeutique dentaire moderne.

La même année, August Braun met au point l'idée de l'anesthésie du nerf trijumeau. Ils vendent les droits de brevet de la lidocaïne à l'entreprise de pharmacie suédoise Astra AB.

Elle consiste à injecter de petites doses d'anesthésique sur le bord de la racine de la dent. À l'époque, faute d'instruments appropriés, le procédé n'a pu s'imposer comme méthode standard [ ].

Le 23 janvierWilhelm Röntgen présente à la société de physique médicale les rayons qu'il a nommés rayons X, qu'il a découverts en novembre C'est alors la main de l' anatomiste et physiologiste Albert von Kölliker qui sert d'objet pour la présentation.

Après la présentation, Kölliker propose la dénomination de rayons Röntgenalors que Röntgen les avait appelés jusqu'alors rayons X. Les deux désignations perdurent selon les aires linguistiques [ ]. L'utilisation de rayons X pour le diagnostic en médecine dentaire a été rendu possible par le travail de Charles Edmund Kells, un dentiste de la Nouvelle-Orléansqui l'a présenté en juillet devant des dentistes à Asheville [ ]. Enle Japonais Hisatugu Numata met au point le premier appareil à panoramiques X dentaires.

La mise au point de l'appareil intraoral, où le tube émetteur se trouve à l'intérieur de la bouche et le film à l'extérieur suit. Le Finlandais Yrjö Veli Paatero — continue à mettre au point la technique et donne à l'appareil le nom de Parabolographiepuis de Pantomographie enet enfin sur la suggestion du Japonais Eiko Sairenji le nom Orthopantomographie en [ ][ ][ ]. Le premier de ces appareils est distribué en sous le nom de Panorex par la firme S. White [ ]. Les tube émetteur et le film y tournent de façon synchrone autour de la tête du patient.

À la fin des annéesles appareils panoramiques intraoraux sont abandonnés définitivement, parce que la dose de rayonnement par le tube en contact avec la langue et la muqueuse buccale se trouve trop élevée.

EnTrophy Radiology France a mis sur le marché le premier appareil à rayons X numérique pour films dentaires sous le nom de Radiovisiographie.

Au lieu d'un film, les appareils contiennent un scintillateurqui transforme les photons X incidents soit en lumière visible soit directement en impulsions électriques. Les données captées dans le détecteur sont renvoyées sous forme numérique à l'écran d'un ordinateur [ ].

Les progrès techniques généraux, et la mise au point de nouvelles matières, ainsi que les procédés de traitement chirurgical devenus possibles tant par l'anesthésie locale que par les possibilités de diagnostic par rayons X, les soins dentaires et la technique associée ont éprouvé un développement rapide qui va être esquissé ci-après. EnWashington W. Sheffield invente, à l'âge de 23 ans, la première pâte dentifrice du monde, en utilisant la glycérine. Son fils, Lucius Tracy Sheffield, observe pendant ses études à Paris l'utilisation de tubes métalliques compressibles pour les couleurs et la laque.

Il en tire en l'idée de remplir ce genre de tubes avec la pâte dentifrice de son père [ ]. À partir deCarl Sarg à Vienne vend à grand renfort de publicité sa crème dentaire Kalodont en tubes refermables [ ]. Enl'entrepreneur de Dresde Karl August Lingner met sur le marché l' eau dentifrice Odolun remède qui, par un mélange d' huiles essentielles offre pour la première fois des actions cosmétique et médicale, par ajout d'un antiseptique.

L'inventeur de cette eau dentifrice, qui sera distribuée plus tard par GlaxoSmithKlineest Richard Seifert [ ]. Enla firme Colgate entre dans le marché des tubes dentifrice, et se construit un empire sur ce produit.

En maile pharmacien de Dresde Ottomar von Mayenburg fait une pâte de poudre de pierre poncede carbonate de calciumde savon, de glycérine et de chlorate de potassiumqu'il parfume à la menthe et appelle Chlorodont.

Enle pepsodent est introduit aux États-Unis tout d'abord sous forme de poudre, puis de pâte. Il est tout d'abord vanté pour son contenu en irium lauryl-sulfate de sodium.

Ultérieurement, de la pepsine est ajoutée [ ]. La première brosse à dentsen soies de porc, ressemblant à une brosse à dents moderne a été trouvée en Chine et datée de la dynastie Tang Les poils étaient des poils de cou de porc et étaient fixées à des poignées d'os ou de bambou. Les poils de ce genre de brosse naturelle conduisaient à des maux de dents, parce qu'elles étaient faites par section des poils, ce qui conduisait à des extrémités trop aiguës, endommageant l' émail des dents.

En outre, on les considère comme non-hygiéniques. On dit que William Addis aurait été jeté en prison pour activités subversives, et qu'il y aurait bricolé une brosse à dents. Après sa libération, pantalon minceur lytess aurait commencé la première production de masse de brosses à dents vers en Angleterre [ ].

Le dentiste Levi Spear Parmly de La Nouvelle-Orléans recommandait à ses patients en l'usage de fil dentaire pour le nettoyage de l'intervalle interdentaire. Enla production de masse de brosses à dents a commencé en France, Allemagne et Japon. EnWallace Hume Carothers invente le nylonqui trouve sa première application pour la fabrication de brosses à dents en nylon par DuPont sous le nom de Doctor West's Miracle Toothbrush [ ].

Les poils de brosse synthétiques ont des pointes arrondies et donc douces pour l'émail, par la fusion de l'extrémité en matière synthétique. La première brosse à dents électrique Broxodent a été mise au point en Suisse par Philippe-Guy Woog et vendue à partir de par Squibb [ ]. Les premiers produits de soin pour la bouche pâte, poudre et eau dentifrices contenant du fluorure ont été fabriqués en Stimulés par les travaux d'Albert Deninger, ils ont été commercialisés par la firme de chimie Karl Friedrich Töllner, de Brême, sous la marque Tanagra [ ][ ].

Les raisons pour cela sont avant tout les données d'analyses contradictoires, le faible écho dans les milieux de la médecine dentaire et aussi le potentiel toxique des fluorures [ ]. Ce sont les pâtes dentifrices fluorées qui ont fait une première entrée plus large [ ]après que l'on a reconnu aux États-Unis leur effet protecteur contre la carie.

Dans certaines régions des États-Unis, une concentration en fluorures naturels particulièrement élevée dans l'eau de boisson a été reconnue en comme la cause de la décoloration de l'émail des dents [ ]. Dans ces régions, le taux de caries s'est avéré particulièrement bas [ ].

Ceci a conduit à l'idée d'enrichir l'eau courante avec du fluorure. Les solutions et gels de fluorure ont été testés pour l'application topique en cabinet dentaire, et finalement, depuis les annéesles pâtes dentifrices fluorées ont été l'objet de publicités intensives.

D'après les études les plus récentes, les fluorures développent leur action protectrice contre la carie principalement par application locale. En rapport avec la recherche sur les fluorures, l'indice DMF a été depuis les années un important outil pour comparer la santé des dents entre groupes de population.

La mise au point de cet indice et de ses variantes a duré de àdate à laquelle l'OMS a pu établir des buts globaux d'épidémiologie buccale, avec la Fédération dentaire internationale [ ]. Frederick S. Michael G. Il a fait des études cliniques contrôlées avec Eriberto Ivan Cueto au milieu des années [ ].

On comble ces fissures avec une laque durcissant à la lumière, qui colle à l'émail des dents préalablement corrodé pour former des microcavités retenant la laque. Enle Français Robert Bunon rédige des travaux extensifs sur la médecine dentaire infantile dans son livre Essay sur le Maladies des Dentes.

Il y attire l'attention également sur l'importance à ce point de vue d'une nourriture convenable pendant la grossesse et l'enfance. Le premier programme de prophylaxie des enfants a été lancé en par François-Joseph Talma — à Bruxelles, alors que Talma était dentiste du roi des Belges Léopold I er. Il est aussi considéré comme le fondateur de la médecine dentaire belge. Depuis lors, tous les enfants entre 5 et 12 ans d'âge devaient se soumettre à un examen et à un traitement dentaires [ ].

La première règlementation sur les soins dentaires à l'école de Prusse date deet est faite par le ministère de l'enseignement. En octobrela toute première école de soins dentaires scolaires est ouverte à Strasbourg. Enla fondation du Comité central allemand pour les soins dentaires à l'école par les unions d'assurances sur la vie et sur la maladie, les représentants des corporations locales, les dentistes voit naître la Communauté de travail allemande pour les soins dentaires de la jeunesse.

Enl'Allemagne est à la pointe de tous les États développés dans le domaine de la prévention sociale en matière d'hygiène. Le premier pays à introduire des soins dentaires scolaires financés par l'État est la Norvège en Dans les arrondissements de Jüterborg-Luckenwalde une auto est mise en service comme clinique dentaire scolaire, où les enfants se font examiner et soigner les dents.

Au moment des guerres mondiales, les soins dentaires pour la jeunesse marquent un arrêt, jusqu'à ce que le 8 juillet le Comité allemand pour les soins dentaires de la jeunesse soit fondé en République Fédérale, et qu'il établisse pour tous une prophylaxie de groupe dentiste scolaire. Similaire à Caries Dental - Causas y Tramamientos. Tales Of Wind 2. Garena Free Fire: Winterlands 1. VLC 3. Assistant 0. Payload Generator 7.

World War Heroes 1. Microsoft Outlook 4.