Ep regimen for testicular cancer symptoms

Elle est systématiquement recommandée dans le bilan initial. Elle a une valeur médico-légale. Orchidectomie : aspects techniques. Place de la biopsie testiculaire. La biopsie, ou au mieux une chirurgie partielle, par voie inguinale avec examen extemporané peut exceptionnellement être réalisée en cas de forte doute. Deux prélèvements biopsiques améliorent la sensibilité. Compte rendu anatomopathologique.

Marqueurs sériques postopératoires. Facteurs pronostiques. Stades métastatiques. Le groupe collaboratif international sur les tumeurs germinales testiculaires IGCCCG a établi une classification des tumeurs métastatiques Tableau 4 basée sur des facteurs pronostiques cliniques et biologiques répartissant les séminomes métastatiques en groupes de bon pronostic et de pronostic intermédiaire, et les TGNS en groupes de bon, intermédiaire et mauvais pronostic [ 12 International Germ Cell Consensus Classification: a prognostic factor-based staging system for metastatic germ cell, cancers.

Tumeurs germinales séminomateuses de stade I. Tableau 5 Trois options sont à discuter avec le patient. La chimiothérapie adjuvante recommandée repose sur une cure unique de carboplatine AUC7, hors AMM dans cette indication.

En raison des effets secondaires à long terme, la radiothérapie doit être réservée à des cas particuliers. Tumeurs germinales non séminomateuses de stade I.

La surveillance comporte : un examen clinique, un dosage des marqueurs tumoraux et une TDM thoraco-abdominopelvienne. Au vu des données de survie spécifique, la surveillance stricte peut être proposée aux TGNS de stade I sans facteur de risque, si les patients sont compliants et informés du taux de récidive et de la possibilité de chimiothérapie de rattrapage par BEP.

Chimiothérapie des tumeurs trophoblastiques gestationnelles à haut risque

Le risque de développement lent de tératome rétropéritonéal et de récidive chimio-résistante doit être intégré dans la décision de traitement Niveau de preuve 3.

Laparoscopic retroperitoneal lymph node dissection: does it still have a role in the management of clinical stage I nonseminomatous testis cancer? Figure 1. Stade IS absence de négativation des marqueurs après orchidectomie.

Néoplasie germinale intra-testiculaire NGIT. Tumeurs métastatiques. Une évaluation biologique et morphologique doit être faite à 6 semaines. En cas de contre-indication à la bléomycine, les patients seront traités par 4 cycles de VIP etoposide, ifosfamide, cisplatine. Évaluation des tumeurs métastatiques en cas de chimiothérapie. Pour les tumeurs de mauvais pronostic, la cinétique de décroissance des marqueurs entre J1 et J21 a une valeur pronostique sur la survie.

En cas de bonne décroissance des marqueurs, les patients doivent être traités par 4 cycles de BEP.

Ep regimen for testicular cancer symptoms

Une TDM thoraco-abdomino-pelvienne et les marqueurs sériques doivent être réévalués 3 à 4 semaines après la fin de la chimiothérapie et interprétés selon les critères RECIST 1. Figure 2. En cas de tumeur active présente lors de la LDNRP, il peut être discuté soit une surveillance, soit une radiothérapie, soit une chimiothérapie complémentaire. En cas de progression sous chimiothérapie, un traitement pourra être proposé incluant une chimiothérapie de rattrapage et éventuellement une chirurgie Niveau de preuve 2b.

Les récidives tardives sont définies comme toute forme de récidive survenant plus de 2 ans après une chimiothérapie initialement efficace pour une maladie métastatique. En cas de lésion inextirpable, mais localisée, la radiothérapie trouve une indication pour les séminomes. La majorité des récidives interviennent dans les 2 premières années, cependant la possibilité de récidives tardives après 5 ans peut justifier une surveillance à long terme.

Après LDNRP, les récidives rétropéritonéales sont rares et la surveillance doit se concentrer sur le thorax. La chimiothérapie et la radiothérapie accroissent sensiblement le risque de second cancer à long terme. Avancès, A. Fléchon, P. Sèbe, N.

Mottet et F. Camparo : Conférences : intervenant Sanofi. International Germ Cell Consensus Classification: a prognostic factor-based staging system for metastatic germ cell, cancers. Recommandations diagnostiques initiales. Échographie scrotale. TDM thoracoabdominopelvienne. IRM abdominale. Contre-indications à la TDM.

Non recommandée. Fonction du contexte clinique. Orchidectomie et anatomopathologie.

Forum produit minceur m6 boutique gratuit

Stadification de la maladie. Recommandations thérapeutiques. TGNS métastatiques de pronostic intermédiaire.

Tumeurs germinales non séminomateuses TGNS. Suivi après traitement curatif. Tumeur primitive — anatomopathologique. Tumeur primitive non évaluable. Tumeur primitive non retrouvée cicatrice histologique sur le spécimen. Néoplasie germinale intra-tubulaire. Tumeur envahissant le cordon spermatique avec ou sans invasion lympho-vasculaire.

Pour ceux qui ont une maladie de pronostic favorable, le protocole thérapeutique comprend trois cycles bléomycine, étoposide et cisplatine BEP ou quatre cycles de la même association sans bléomycine EP. Le traitement des patients qui ont une maladie de pronostic défavorable est de quatre cycles de BEP.

Le traitement de rattrapage comprend quatre cycles de l'association vinblastine, ifosfamide, cisplatine VelP.

Recommandations en onco-urologie 2013 du CCAFU : Tumeurs germinales du testicule

Il est recommandé, après la chimiothérapie, d'effectuer l'exérèse de toutes les masses résiduelles. Les nouvelles approches thérapeutiques sont les associations de nouveaux médicaments chez les patients atteints d'une tumeur de pronostic défavorable ou en rechute.

Germ cell tumors of the testes are rare tumors occurring in young men, the incidence of which increases continuously. The treatment of stage l seminoma is lomboaortic radiotherapy, and that of stage l non-seminomatous tumors is either surveillance, retroperitoneal lymph node dissection or adjuvant chemotherapy according to the risk factors of extra-testicular involvement pure embryonal carcinoma, vascular invasion.

For advanced diseases, the standard treatment is three cycles of bleomycin, etoposide, cisplatin BEP regimen or four cycles of the same association without bleomycin EP regimen and four cycles of the BEP regimen for patients with good risk and poor risk prognostic characteristics, respectively. It is recommended to resect all residual masses after chemotherapy.

The standard salvage treatment is four cycles of vinblastin, ifosfamide, cisplatin VelP regimen. New associations of drugs are under study in order to improve the overall survival rate for the poor-risk and relapsed-tumors patients. Français Español Italiano. Previous Article La radiothérapie locorégionale postmastectomie pour cancer du sein: analyse de la littérature G. Noël, J. Journal page Archives Contents list. Pradier, E. Hummers-Pradier, Z. Gaci, D. Jadaud, J. Descrozailles, P. Gesta, T.

Germain, A. Daban, C. Article Article Outline.