Le surpoids empeche de tomber enceinte 5.1

Enceinte, il faut privilégier une alimentation variée et équilibrée qui correspond aux recommandations des autorités de santé françaises.

Journaliste scientifique. Envie d'enfant : toutes les vidéos. Menu Dossiers. BeautyLab Doctipharma. Un article Un médicament. Poids avant la grossesse. Accueil Grossesse Envie d'enfant Poids avant la grossesse.

Faut il toujours perdre du poids avant une FIV ?

Forum santé. Dossiers Ovulation Calcul de la date d'ovulation Quand suis-je fertile? Courbe de température Les tests d'ovulation Suis-je prête? Etre femme, devenir mère Testez-vous Décrypter ses envies Envie d'enfant chez la femme Désir de paternité Devenir parents Un nouvel enfant Un bébé toute seule Le choix du sexe Bilan de santé avant la grossesse La périconception Tests, examens et vaccinations Maladies à surveiller Evaluer les carences Arrêter la pilule L'importance des trois premiers mois Surveiller son alimentation avant une grossesse Surveiller son poids Une alimentation équilibrée Les vitamines indispensables Test Folates : vos risques de carences Limiter les risques Arrêter de fumer Gare à l'alcool Produits toxiques Le papa aussi!

Les dangers du surpoids avant et pendant la grossesse. Grossesse : apprenez à limiter les risques! Les patientes obèses ont des problèmes de qualité des ovules et risquent davantage de faire une fausse-couche. De même, tous les risques normaux liés à la grossesse, comme le diabète gestationnel et la pré-éclampsie, sont accrus chez les patients obèses. Cela fait beaucoup à assimiler, mais si vous y allez pas à pas, ça devrait aller. Faire un régime-choc peut donc être une mauvaise idée. Il y a un équilibre entre poids, régime et temps — et il ne sera pas le même pour tout le monde.

Si vous vous lancez dans une FIV, il y a des chances pour que vous vous sentiez vulnérable. Assurez-vous de trouver le bon médecin. En revanche l'excès de poids n'aurait aucune influence sur le risque de prématurité.

Surpoids et grossesse : prendre des bonnes habitudes dès le début

L'obésité - quand l'IMC est supérieur à 30 - peut quand à elle entrainer de manière indirecte une diminution de la fertilité chez la femme mais aussi chez l'homme, en cas de difficulté de conception. En effet, plus la surcharge pondérale est importante, plus l'équilibre hormonal risque d'être perturbé et l'ovulation de mauvaise qualité : les ovocytes sont de moins bonne qualité, tout comme les embryons obtenus.

Mais la bonne nouvelle c'est que cela n'est pas irréversible, bien au contraire : une perte de poids permet souvent de rétablir une ovulation normale et d'augmenter les chances de réussite d'avoir un enfant! Il existe cependant une très bonne nouvelle si vous présentez une de ces maladies et que vous désirez devenir maman car chez la femme, il semblerait qu'elles n'aient pas d'incidence directe sur la fécondité.

Mais cela n'est malheureusement pas valable pour l'homme. Chez l'homme, le diabète peut diminuer la capacité à concevoir un enfant en endommageant l'ADN des spermatozoïdes.

Imc limite surpoids gratuit

Les chercheurs ont établi un lien entre la qualité de l'ADN dans le sperme et une diminution du taux d'implantation des embryons ainsi de leur qualité morphologique mais également un plus grand nombre d'avortements spontanés. Ainsi, pour le cas des hommes diabétiques qui souhaitent un enfant, il serait intéressant de prévoir une consultation avec un diabétologue. L'hypertension artérielle HTA peut induire chez l'homme des troubles de l'érection en épaississant et en durcissant les artères.

Le Docteur Solanomédecin sexologue, explique que "Selon les études, les troubles de l'érection sont deux à six fois plus élevés chez les hommes qui ont des problèmes d'hypertension par rapport à ceux qui ont une tension normale.

Par ailleurs, l'augmentation de la pression artérielle engendrerait également une diminution de la concentration en spermatozoïdes dans le liquide séminal ce qui réduit les chance de conception. Traiter l'hypertension dès ses premiers signes permet heureusement de retarder efficacement le risque de difficultés à concevoir un enfant.

Les dangers du surpoids avant et pendant la grossesse

La surcharge pondérale en elle-même présente elle aussi un risque pour le bébé car en augmentant les risques d'hypertension et de diabète de la maman, elle augmente les risques d'accouchement prématuré et de complications néonatales.

Les femmes en excès de poids, ont également plus de risques d'accoucher d'un bébé de poids de naissance élevé macrosomie et d'accoucher par césarienne.

Mais ce sont davantage les carences alimentaires liées à une alimentation peu variée et déséquilibrée, pauvre en vitamines, en oligo-éléments et en nutriments de bonne qualité, qui peuvent présenter des risques sur le bébé. En cas de carences en certaines vitamines, comme la Vitamine B9 et en Vitamine D, les effets sur le développement du bébé peuvent être importants.