Regime 2 ans apres sleeve

Si je bois plus pendant le repas, je suis ballonnée et ne peux plus finir mon assiette.

Échec d'une chirurgie de l'obésité

Idem si je bois un verre d'eau juste après le repas. De manière générale, j'ai du mal à mélanger alimentation solide et alimentation liquide, c'est assez désagréable dans l'estomac. Je continue à éviter les boissons gazeuses, parce que je sais que ça n'est pas bon pour l'estomac au niveau de l'air des bulles. Mais j'ai déjà essayé, et je prends un verre de temps en temps pour de grandes occasions, et je sais que ça ne me provoque aucune douleur ou gêne pour un petit verre, évidemment.

Je peux réellement manger de tout sauf les viandes trop sèches et dures comme le sauté de porc, selon la cuisson. Que ce soit en repas viandes, plats préparés, légumes, féculents ou en collations biscuits sucrés ou salés, pain, fromage, brioche, céréales Je peux manger des oeufs sans problèmes sans être malade il me semble que c'est un souci récurrent chez pas mal d'opérés. Mon transit est de manière générale bien meilleur qu'avant l'opération. Il m'arrive d'avoir quelques diarrhées, mais je pense pas plus qu'une "personne normale" qui aurait mangé un peu trop gras et riche.

C'était un problème récurrent chez moi avant la sleeve, et ça s'est nettement amélioré aujourd'hui. J'ai pas mal de brûlures d'estomac qui ne passent pas tant que je n'ai pas pris un cachet pour ça.

Regime 2 ans apres sleeve

J 'en avais déjà avant la sleeve évidemment, mais ça s'est beaucoup intensifié depuis l'opération. C'est quand je mange un p'tit peu trop. Ou certains aliments très spécifiques comme les oignons, les noix, la tomate, les plats épicés, le poivron, l'ananas, les agrumes, vinaigrette C'est assez pénible quand je n'ai pas de traitement, mais largement supportable avec de l' Inexium un cachet tous les jours en moyenne je dirais, je n'en prends que quand je sens les brûlures, et pas en traitement de fond.

Botox behandlung cham

L'alcool : j'en buvais déjà très peu avant l'opération, un apéro léger de temps en temps tout au plus. Je ne bois pas de bière et ça tombe bien, parce que boisson gazeuse Je résiste toujours aussi bien à l'alcool qu'avant, et n'y suis pas très sensible, même après plusieurs verres étalés sur une soirée. Je n'ai jamais été "ivre", et jamais plus qu'un "petit peu joyeuse" ni avant l'opération, ni après.

J'ai fait très peu de "dumping". Je sais que la sleeve n'est pas énormément concernée, mais pour ma part c'est quand même arrivé quelques fois. Mon premier, ça a été avec un verre de lait et un cookie, mais c'était au tout début après la sleeve. Le pire que j'ai eu ça a été en mangeant des nems de mauvais fastfood, beaucoup trop gras et de mauvaise qualité.

Pendant peut-être min après le repas. Je m'allonge un peu et ça passe. Je peux vraiment manger de tout, et ça c'est génial.

Par exemple ce soir, j'ai mangé une petite raclette en famille, et pour moi ça a été : une petite pomme de terre, une tranche de jambon blanc et deux tranches de rosette, avec deux ou trois morceaux de fromage à raclette.

De manière générale je considère que j'ai une qualité de vie "normale" à présentqui n'est plus guidée par la nourriture ni par une santé défaillante. Je mange normalement, sans me priver, et en dehors de ces cercles vicieux de régimes et yoyo. J'ai perdu 30kg depuis le début du parcours. Mes apnées du sommeil ont totalement disparu.

Mon diabète s'est résorbé et ne s'est pas manifesté pendant plus de 2 ans.

LE RISQUE DE REGROSSIR

Mes angoisses ont énormément diminué grâce au suivi psychologique et à ma santé qui s'est améliorée. J'ai arrêté de souffrir de cette fatigue constante et écrasante.

Pour donner votre avis, créez un compte ou connectez-vous. Cet article est fort utile et m'aide a comprendre ce qui m'arrive. La questio es maintenant : comment faire pour stopper la prise de poids et briser ce cercle? Désolé pour cette réponse si tardive. Ce que je vais vous dire ne va certainement pas vous satisfaire : il faut attendre le bon moment, le "déclic". On peut souffrir, être vraiment mal et vouloir à tout pris sortir de ce cercle vicieux infernal et ne pas être prêt.

Il peut s'agir aussi de rencontrer la bonne personne ou de faire face à un événement difficile qui nous permette de nous remettre en question et d'avancer accident, deuil, Je me pose tant de questions car le monde autour de nous continue de tourner et les soucis quotidiens aussi.

J'ai su très tôt que je voulais aider les gens à préserver ou retrouver leur santé. Peut-être parce que cela faisait écho à quelque chose de profond en soins visage acné adulte antibiotique Restait à trouver dans quelle spécialité. J'avais envisagé la kinésithérapie et l'ostéopathie mais la diététique a été plus forte que tout! Diététicienne-Nutritionniste depuisj'ai travaillé en libéral, en psychiatrie TCA, addictologie, dépressifs, psychotiques, Je réalisais des ateliers d'éducation thérapeutique avec eux afin de bien les préparer à leur nouveau rythme alimentaire.

Je prenais également en charge des patients atteints de cancer et traités en chimiothérapie, des patients en soins palliatifs, des dialysés, des patients ayant subi une chirurgie digestive, des patients en réanimation, Cette diversité de cas m'a permis d'en apprendre toujours plus à leurs côtés, aussi bien d'un point de vue professionnel qu'humain. Grâce au yoga, j'en suis venue à m'essayer à la méditation de pleine conscience, que je pratique régulièrement afin de développer ma spiritualité.

J'ai ainsi découvert d'autres techniques psycho-énergétiques qui influencent positivement ma vie : EFT, Ho'oponopono, magnétisme, communication intuitive, Curieuse et passionée, je continue à lire, voir et expérimenter toute sorte d'approches holistiques comme la médecine intégrative.

Après une période de remise en question concernant mes attentes et mon avenir professionel, je poursuis mes projets d'écriture concours de nouvelles, poèmes, roman et continue d'en apprendre davantage dans ce domaine.

Ce temps de réflexion m'a permis de m'orienter vers l'enseignement afin de pouvoir transmettre tout ce que j'ai pu apprendre sur le terrain pendant ces années.

J'ai repris mes études en Master MEEF avec joie et apprehension et décidé de passer un concours de l'enseignement, que j'ai réussi en juin Une nouvelle voie professionnelle, en continuité avec mon coeur de métier, s'ouvre à moi et de nouveaux domaines de connaissances me passionnent comme les sciences de l'éducation, la recherche, l'éducation à la santé. Pour me contacter : esentenac. Twitter : ElodieSentenac. Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation qui existe entre le visiteur du site et son médecin.

Connexion — Inscription.