Regime agevolato art.13 l.388

Ker und A. Cameron aufgeftihrt, nâmlich London, B. Band der Arbeit ausmacht. Nach einem chronologischen Forschungsbericht folgt die detail- lierte Beschreibung der Hss. Kapitel III be- handelt das Martyrologium in der hagiographischen Tradition ; es befasst sich mit Aspekten der Text- gattung sowie mit der komplexen Quellenfrage. IV untersucht bestimmte sprachliche Ztige des Textes im Hinblick auf die dialektale und zeit- liche Einordnung des Martyrologium und seiner Hss.

Zum Abschluss wird eine knappe Zusammen- fassung der verschiedenen behandelten Argumente fur die Lokalisierung und Datierung des originalen Martyrologium-Textes gegeben : dieser stammt aus Mercien und gehôrt zu den frUhesten erhaltenen Texten in englischer Prosa 9.

Mit den am Ende des I. Die Teilung des Apparats nach Variantentypen ist vor allem zur Erleichterung lexikographischer Arbeit vorgenommen worden. Die sich an die Textausgabe anschliessenden Sachanmerkungen erteilen nâhere Auskunft tiber sprachliche Besonderheiten, geo- graphische Namen und Detailquellen und enthalten bibliographische Angaben zu den einzelnen Heiligen.

Ein kalendarischer Index mit Editionskonkordanz, ein vollstândiger, kommentierter Namenindex und eine Bibliographie bilden den Abschluss der Arbeit. Nicht verzeichnet sind die vielen erwâhnten Hss.

Preussischer Kulturbesitz, Lat. BC ; Staatsarchiv, Fragm. Gallen, Stiftsbibl. Walderdorffsche Bibl. C Jozef Brams. Amiet Robert. Les livres liturgiques du diocèse d'Elne. Revista Catalana de Teologia, 7,p. La fondation de l'antique diocèse d'Elne remonte à la seconde moitié du vie s. Mais pendant les douze siècles qui se sont écoulés depuis son origine jusqu'à la Révolution Française, ce diocèse catalan était sensiblement plus petit, puisqu'il n'englobait pas encore la Cerdagne, qui relevait du diocèse d'Urgel, ni le Capcir et la portion des Fenouillèdes qui faisaient partie de l'archidiocèse de Narbonne.

L'antique liturgie ro- mano-franque propre à ce diocèse n'a pas encore été suffisamment étudiée. Il donne enfin une brève description des livres litur. Angelidi Christine. La version longue de la vision du moine Cosmas. Analecta Bol- landiana, p. L'édition de ce texte grec est fondée sur les mss suivants : Escurial, Omega iv 32 gr.

Marc, gr. II coll. Aniel Jean-Pierre. Arnould Maurice-A. Intéressant article où l'a. Le déplacement des habitants eut lieu au début du xme siècle. Un point final était ainsi mis à l'histoire du village d'Aulne ; commençait alors celle du monastère cistercien, qui fut supprimé à la fin du xvme siècle et dont la liste des manuscrits survivants de sa bibliothèque a été publiée par nos soins dans Scriptorium, 28,p. Guy Zelis. Astruc Charles.

Nouveaux témoins du synodicon de l'orthodoxie. Analecta Bollan- diana, p. Analyse critique des deux mss Londres, B. Le plus ancien témoin du texte des homélies de Léon VI le Sage fragments dans le Parisinus graecus Analecta Bollandiana, p. Reconstitution minutieuse du contenu d'une de folios du xe s. Paris, B.

Aubineau Michel. Analecta, p. Le ms. Athos, Koutloumousiou Lambrosxve s. Le Codex B. La sagacité et la persévérance de M. Aubineau lui permettent de rassembler ces membra disiecta. En dépit d'une lacune qui subsiste toujours à la fin du Sinaiticus f. Leroy montre que le même copiste est responsable de l'ensemble, qu'il date de la seconde moitié du xie s. Auzzas Ginetta. Una miscellanea asce- tica quattrocentesca della Biblioteca Bertoliana di Vicenza cod. Medioevo e Rinascimento veneto Questo studio è un apporto alla conoscenza di un settore alquanto trascurato della cultura veneta quattrocentesca.

Del codice vicentino, già noto a diversi studiosi, l'a. Mutilo in principio ed in fine, il codice non offre appigli di sorta che consentano di précisante modi e tempi di confezione : corne giustamente sottolinea l'a.

Il materiale laudistico présenta, inter- calati, diversi testi in prosa — sorta di ' sermoni semidrammatici', o 'manufatti paralaudistici' corne li definisce l'a. Avril François. Bailey Richard N. Bede's Text of Cassiodorus' Commentary on the Psalms. The Journal of Theological Studies, 34,p. Only two mss of the Cassiodoran commentary survive from 8th-cent. England and both contain epitomised texts : Durham, Cath. By a comparison of key passages the a.

Ballaira Guglielmo. Per il cata- logo dei codici di Prisciano. Torino, G. Sera recensé. Balosso Giuseppe. Gli umiliati nel novarese. Novarien, 12,p. L'elenco degli insediamenti dell'ordine degli in diocesi di Novara viene stilato facendo il confronto, tra l'altro, sia con la Cronaca di Fra Giovanni di Brera conservata nel ms.

Tira- boschi nelT opera Vetera humiliatorum monumenta Milano,sia con il Liber cleri, databile a dopo ilche con il Fascicolo 36, Décime apostoliche, riguardante gli anni dal alcustoditi ambedue, privi di segnatura, nell'Archivio storico diocesano di Novara. Le schede sono seguite da un breve bilancio storico. Barbier Frédéric. Les reliures de cuir estampé à la bibliothèque de Valenciennes. Bibliothèque de l'École des chartes, p.

Description des reliures, avec notice codicologique, de six mss du ixe s. Battelli Giulio. Clio et son regard Il est réjouissant qu'un paléographe aussi que le professeur G.

Battelli ait consacré une étude nouvelle à l'exemplar de la Somme d'Henri de Gand ms. Destrez dans une liste d'exemplaires universitaires inédite, publiée après sa mort par M.

La description de ce ms. Maier, dans son article Die Borghese-Hand- schriften in der Bibliotheea Vaticana et dans son catalogue des mss de ce fonds, avait réexaminé l'hypothèse de J. En analysant systématiquement le ms. L'étude de leurs particularités d'exécution, la réglure, l'écriture, la disposition sur le feuillet et les différences particulières des mains, les corrections et ajouts, la décoration et les éventuelles irrégularités d'exécution, a conduit à un résultat tout à fait inattendu.

Il en résulte que selon ces critères ces 42 pièces appartiennent à 10 groupes différents. Dans ces 42 binions un élément caractéristique de la pièce d'exemplar manque : le témoignage de correction de la part du petiarius, comportant d'ordinaire l'abréviation cor.

Cependant ces binions se présentent pour le reste sous la forme normale d'une pièce d'exemplar. Elles peuvent, selon l'a. Cette édition critique devra comparer le texte de ces 42 binions du ms. Ce jugement nous parfaitement justifié, et il est bien connu que l'équipe des éditeurs des Opera Omnia d'Henri de Gand concentre d'abord toute son attention sur l'édition critique des 15 Quodlibeta d'Henri de Gand.

Quand ce travail sera terminé, l'équipe a l'intention d'entreprendre l'édition de la Summa d'Henri de Gand. Les éléments déjà en présence promettent que cette édition sera particulièrement révélatrice quant à l'édition critique des ouvrages divulgués par la voie d'un exemplar universitaire divisé en pièces.

En effet, on dispose en même temps d'un ms. Il est intéressant de mentionner ici que cette réunion d'éléments propices s'est encore accrue par un service signalé que la Bibliothèque royale de Bruxelles a rendu récemment à l'entreprise des.

Henri ci de Gandavo Opera Omnia. Elle a en effet acheté un ms. Rosenthal, de San Francisco California, U. Elle le conserve sous la cote IV La description que nous en avons faite, sera publiée dans notre ouvrage Bibliotheca manuscripta Hen- rici de Gandavo.

Il est d'ores et déjà intéressant de signaler que ce grand ms. Les indications de pièces restent abondantes, et elles nous ont permis de compléter substantiellement la liste publiée déjà dans la manuscripta. Or, l'expérience des éditions d'Henri de Gand nous a appris que du moins pour les Quodlibets, les mss à indications de pièces se révélaient être des témoins de premier ordre pour la reconstitution du texte de l'exemplar perdu.

Que penser de l'hypothèse de l'a. Au cas même où il ne s'agirait que de pièces refaites, cela ne semble en rien diminuer l'intérêt de ces binions sous forme de pièces d'exemplar pour l'édition critique de la Summa.

De fait, le texte de l'exemplar universitaire non pas les caractéristiques paléographiquespeut être avec une sûreté assez grande en se basant sur les mss à indications de pièces abondantes de cet exemplar. Mais ce sont justement les pièces refaites qui représentent des inconnues dans la tradition textuelle, et posent parfois des problèmes supplémentaires. Selon l'avis justifié de l'a. Entretemps, nous voudrions seulement proposer encore une autre considération.

Selon l'article de J. Elle était non seulement rédigée en parties successives, mais aussi éditée en livraisons successives, car Gômez Caffarena prouve précisément sa thèse par les renvois mutuels entre les Quodlibeta et la Summa.

Il semble donc que pour la Summa, comme pour les Quodlibeta, il ne faut pas s'attendre nécessairement à un exemplar universitaire d'une exécution homogène. Serait-il éventuellement possible de confronter les groupes établis par l'a. C'est une question que nous soumettons à l'attention de l'auteur de cet article si méritoire, travail qui constitue un excellent apport à l'édition critique de la Summa.

Nous aurons sans doute encore l'occasion. Bayerer W. Beck Hans-Georg. Nomos, Kanon und Staatsraison in Byzanz. Sitzungsberichte der ôsterreichischen Akademie der Wissenschaften.

Philosophisch-historische Klasse, Il 26 novembre il bizantinista e teologo di fama internazionale Hans Georg Beck presentava a Vienna questa sintesi di storia delFImpero bizan- tino, vista nell'ottica dell'esercizio del potere del basileus in funzione délia ragion di Stato. La sostiene efficacemente un'ampia e ricca bibliografia, nella quale confluiscono altri precedenti studi del- l'a.

Regime agevolato art.13 l.388

Il peso délia ragione di Stato nella vita del- l'Impero è illustrato nell'analisi dei documenti imperiali, nei cui proemi è introdotta sotto una veste moraleggiante di presupposti religiosi e meta- fisici, nel Corpus iwis e nella canonistica, formatasi a Bisanzio con una tradizione molto eterogenea, in una linea di sviluppo non univoca, ma incostante. Infatti, se l'interpretazione del diritto canonico è teoricamente prerogativa del patriarca, il basileus appare tuttavia mediatore tra patriarca e sinodo : si pongono cosl in causa implicitamente anche i concetti di teocrazia e cesaropapismo.

La ragion di Stato, non di Chiesa, risulta il movente di interessi politici, personali, di gruppi sociali particolari, che intervengono nell'interpretazione del diritto E' invero a livello ermeneutico che la ragion di Stato agisce e provoca talvolta la formazione o l'abrogazione di certe regole del diritto canonico.

L'esemplificazione addotta in proposito dall'a. Un posto preminente occupa la figura di canonista di Teodoro Balsamone, la cui interpre- tazione del diritto canonico differisce da quella di Zonara ; ma non meno rilevante è l'analisi délia prassi dei prostagmi imperiali e délie decisioni sino- dali. Nel sec. Ancora una volta è la ragion di Stato a dettare un 'modus vivendi', corne quando si giunse a proclamare santi per diritto canonico i morti in guerra nell'armata del basileus.

Non sono questi che alcuni dei numerosi aspetti del problema discussi dall'a. Inoltre il Beck non manca di rilevare l'importanza che riveste l'antichità délia tradizione manoscritta per evidenziare l'intéresse storico di certi aspetti del diritto canonico. L'argomentazione è addotta in particolare per il can. Infine è affrontato un vero e proprio problema di tradizione manoscritta nell'ana- lisi del rescritto del patriarca Michèle autoriano all'armata di Teodoro Làskaris, primo imperatore di Nicea.

Manca infatti l'originale, cosl corne copie di cancelleria o copie mediate e il rescritto è inserito soltanto in raccolte letterarie di fonti storiche, délia seconda meta del sec.

Giusta- mente il Beck si pone il dilemma dell'autentica interpretazione del rescritto stesso in una tradizione indiretta cosi lontana dalla fonte originale. Im- plicitamente la questione codicologica impone pru- denza nell'interpretazione e si estende a qualsiasi interpretazione letteraria di documento comment maigrir pour ado 13 ans 3/4, per- venuto fino a noi o andato disperso.

Bell Witfield J. Bengoechea Ismael. Bertelli Sergio. Una reprimenda per il vecchio Machiavelli. Archivio storico ita- liano, p. Bestul Thomas H. British Library, MS. Arundel 60, and the Anselmian Scriptorium, 35,p. Billanovich Guido. Antichità pado- vane in nuove testimonianze autografe di Sicco Polenton. Fu infatti questo umanista del primo che era anche cancelliere del comune di Pa. E una prima reda- zione del brano sulle origini di Padova che succes- sivamente il Polenton insert nella sua vita di Livio, paduanus noster, il Billanovich, sagace indagatore di cose padovane ed umanistiche, pubblica dal ms.

Milano, B. L'abbozzo, già ben elaborato anche se successivamente modificato per 1'inserimento nel testo degli Scriptorum, fu vergato di propria mano da Polenton sul foglio di guardia di un codice che, per il suo contenuto, poteva ben interessare 1' umanista e il padovano.

Si utilizza anche il ms. Firenze, B. Rice, che tramanda gli Scriptorum e si cita il Vaticano, Ottob. Bjôrkvall Gunilla. Bologna Giulia.

Bottin Francesco. Alcune correzioni ed aggiunte al censimento dei codici di Paolo Veneto. Quaderni per la storia dell'Univer- sità di Padova, 14,p. In relazione al récente censimento dei codici di Paolo Nicoletti C. Lohr, Medieval Iron and cellulite Aristotle commentaries [Traditio, 28,p.

Marc, Z. Aggiunge quindi alla lista del Lohr i seguenti mss : Quaestio de unioersalibus : Venezia, Mus. Correr, D. Gimi- gnano, B. Rice, ; Milano, B. Gimignano, B. Aragon, Ripoll ; Bergamo, B. Silber Libr. Stato, S 61 ; London, B. Vollbehr Libr. Bratton Timothy L. Zeitschrift fur deutsches Altertum und deutsche Literatur, S. Die deutsche Versbearbeitung des Speculum ist zwar reich tïberliefert, aber nicht gut erforscht. Die beste Ûbersicht ûber ihre Oberlieferung enthàlt eine ungedruckte Miinsteraner Examensarbeit von L.

Klamt Dièse kennt die folgenden Hss. Von den einzelnen weiteren Textzeugen, die seit Klamt auf- getaucht sind z. Wien, O. Bùttner F. Dissertationen zur Buchmalerei. Scriptorium, 36,p.

Butrica J. Canart Paul. La collection palimpseste du Palatinus graecus et la passion de S. Georges BHG g. Ana- lecta Bollandiana, p. Avant d'éditer la passion de saint Georges d'après Athènes, B. Les cotes du manuscrit palatin de l'Anthologie. Gapellen Jûrg Meyer zur. Dos Bild Sultan Mehmets des Eroberers. Pantheon, 41,p.

Iconographie des portraits de ce sultan, tant à partir de ceux réalisés de son vivant, qu'à partir des représentations imaginaires. Principaux mss étudiés : Istanboul, Topkapi Serayi, H f. H f. Correr, Cicogna f. Carboni Fabio. Biblio- theca apostolica Vaticana. Fondo Vaticano latino. Studi e Testi, p. Pierre- Urbinate vol. Contient une table des mss cités, un index des auteurs et des codices mentionnés. Des corrections au vol. I sont ajoutées. Carlvant Kerstin B.

Album amicorum Ni- colas-N. Pour la troisième fois, l'a. Reprenant le groupement établi pour la première fois en par G. Vitzhum, elle a étendu son investigation à d'autres mss, chacun d'eux à une analyse iconographique, codicologique, historique et liturgique serrée. Elle a pu démontrer notamment que, versle centre de gravité de la production de psautiers en Flandre — car c'est surtout de psautiers qu'il s'agit — se déplace de Bruges vers Gand. Selon l'a. Copenhague, K.

Westreenianum, 10 B 21, Rijmbijbel en par M. Carr Annemarie Weyl. A Note on Theodore Hagiopetrites. Caswell Jean M. The Library of Manuscript of the Coustume de Normen- die. Rudolf Hirsch, Editor. Assisted by Timothy L. Bratton and Ericka Thick- man Miller. With an Introduction by Wit- field J. Bell, Jr. Nous avons relevé seulement 9 mss médiévaux. Les descriptions codicologiques de ces mss sont très sommaires.

Cau Ettore. Ricerche medievali, p. Maria di Lucedio cfr. Bernardo e dei Milano, B. Cepeda Isabel Vilares. Clio et son regard.

Mélanges d'histoire, d'histoire de l'art et d'archéologie offerts à. Jacques Stiennon à l'occasion de ses vingt- cinq ans d'enseignement à l'Université de Liège, édités par Rita Lejeune et Joseph Deckers. Ce beau volume de Mélanges est à l'image, riche et variée, de la personnalité du jubilaire. Outre une esquisse biographique due à la plume chaleureuse de Rita Lejeune et une bibliographie dressée avec soin par Joseph Deckers, ce volume ne comprend pas moins de cinquante contributions.

L'excellente présentation du livre est dans les traditions de la maison Mardaga. Colker Marvin L. Proverbia non Supplement.

Colledge Edmund et Marler J. A Meister Eckhart Autograph? Conde y Delgado de Molina Estudio tipôlogico de la documentaclon comercial y f inondera medieval: Fuentes del Archivo de la Corona de Aragon. Valencia, Universidad de Valencia. Condon Veronica. Douce Contribua ai problemi delta conserva- zione : alcuni strumenti. A cura di Gisella Guasti e Libero Rossi. Archivi e Biblioteche, 5.

Prix : Lit. Corpus Christianorum. Series Graeca Maximi confessons opera, quaestiones et dubia, edidit José H. Prix: FB. Corpus Troporum III. Tropes du propre de la Messe. Cycle de Pâques. Acta Univer- sitatis Stockholmiensis. Prix : Cour. Cortese Dino. Noterelle medicee : un epigramma per Simonetta Cattaneo e otto let- tere di Claricia Orsini al Magnifico. Me- dioevo e Rinascimento veneto Testi estratti dal ms. Le lettere di Claricia Orsini sono tutte delanno di peste e di congiure, quando la famiglia era sfol- lata a Pistoia.

Courtenay William J. Nicholas of Assisi and Vatican MS. Chigi B V Crown Alan D. Bulletin of the John Rylands Univ. Continuing his study of Samaritan mss in the Bulletin, the a. Several mss are cited in evidence. Cunningham I. Cuturi Maria-Cecilia. Dahan G. Notes et textes sur la au moyen âge. Archives d'Histoire. Le moyen d' Averroès avait été traduit de l'arabe par Hermann l'Allemand en Uexpositio d'Averroès est alors souvent copiée.

On relève 23 mss de V Aristoteles latinus, mais il en existe peu de commentaires. Citons celui de Gilles de Rome ms. Oxford, Bodl. Erfurt, Amplon. Dans la première partie, l'a.

Il cite alors le ms. Dans la deuxième partie, l'a. Le commentaire d' Hermann n'est pas publié ici. Seules les gloses sont citées in extenso après une brève analyse les concernant. La Questio est publiée avec une analyse précise. Le troisième texte, en marge Partes poetrie et ordo earum, est de la même inspiration que les deux premiers.

Il se présente comme un commentaire sur un passage du début de la Poétique. UExpositio supra poetriam de Barthélémy de Bruges occupe les dernières pages de l'article. Le texte est édité d'après le ms. Les notes établissent de nombreux rapports avec le ms. Paris précité. D'Alessandro Alessandro. Saggio di commente alla pubblicazione, curata dallo stesso D'Alessandro, del ms.

Davidson Judith A. Perdre du poids avec keep cool of MS. Declercq Georges. De Leiegouw, 25,p. On possédait jusqu'à présent le texte d'une seule des quatre bulles pontificales adressées aux séculiers de Harelbeke avant : celle en le pape Alexandre II et dont l'original fort endommagé repose à Courtrai Rijksarchief, Harelbeke Sa teneur en est connue par un fragment de cartulaire du xnie s.

Bruges, Rijksarchief, Plotho Declergk José H. De Finis Lia. Dai maestri di gramma- tica al Ginnasio Liceo di via S. Trinità in Trento. Studi trentini di scienze storiche, 62,p. Nel testo dell'articolo una lunga nota è dedicata alla descrizione di un codice membranaceo miniato attribuibile mincir cuisse mollet seconda meta del xiv s.

Restaurato di récente, consta di f. Metulino, che nel ms. Il codice risulta essere stato di proprietà del duca Alberto d'Austria che l'avrebbe fatto recopiare da un Simeon faber scriptor.

Altri mss ricordati : Milano, B. Defrenne Suzy. Problème des ateliers de miniaturistes byzantins. Jahrbuch der Osterreichischen Byzantinistik, 31,p.

Nella prima parte délia relazione sono passati in rassegna Studios, i codici del s. T inf. Vaticano, gr. Altro gruppo con problematica storico- artistica peculiare, diversa dalle precedenti, è quello dei 15 mss d'epoca paleologa, studiati da H. Belting- H. Buchtal, che sottolineano le riprese stilistiche intenzionali da modelli precedenti e la collaborazione dei miniatori per un tempo limitato e con modalità del tutto singolari rispetto agli altri scriptoria.

Nella seconda parte délia relazione l'a. Nel gruppo di Efrem sono studiati in menu regime 3 pommes 49 l 'Athos, Vatop.

Altri affini a questi sono il Paris, B. Probabile la collaborazione scriba- per la decorazione, non per le figure intere. Chigi 54, Urb. Grande è la ricchezza di motivi in questi codici, non tutti dello stesso scriptorium, ma dello stesso stile, di carattere lussuoso e bellezza eccezionale, con sfumature peculiari a ogni singolo ms.

L'autopsia in ultima analisi si rivela quanto mai necessaria per distinguere bene il cromatismo, essenziale in studi di questo tipo, alterato notevolmente dalle riproduzioni fotografiche. De Ganck Roger. Commen- tarii cistercienses, 32,p. Édition de la carta visitationis, en langue de s'Hertogendaal, du 9 juin A. Brabant, suppl.

Degani Enzo. Degli Innocenti Mario. Scriptorium 36,p. Dekkers Eligius. Dom E. Dekkers a sur le métier une nouvelle édition commentée du De viris de Sigebert. Il nous livre déjà à ce sujet une liste d'annotations aussi précieuses qu'érudites. De très nombreux mss sont mentionnés, mais, comme ils sont repris dans l'étude projetée, il ne lui a pas paru nécessaire de les énu- mérer ici. A propos de l'édition R. XII,p. Dekkers Joseph. Delegianni-Dori E. IlaQovùia, 1,p. I dieci libri del Menologio di Simeone Metafraste sec.

I 12 raggruppamenti, classificati secondo i principi del Mijovié, comprendono due tipi di miniature : A con scene articolate 7 gruppi ; B con teorie di figure singole, statiche e ieratiche gruppi Per affinità di ornato e sua distribuzione alPinterno dell'opera l'a. Dembinska Maria. Dans un passage de la plus ancienne chronique consacrée au haut moyen âge polonais, chronique due à Gallus Anonymus, l'a.

Gilles en Provence une statuette d'enfant ayant une valeur magique. La naissance en de Boleslas Bouchetorse sembla justifier cette démarche prudente autant Lors de son enseignement en Afrique centrale, le soussigné a plus d'une fois été le témoin de analogues de la part de ses étudiants, surtout à l'approche des examens.

On nous apprend p. Wroclaw, Univ. IQcontenant une copie de la Summa de confessionis discretione de Frater Rodolphus a disparu lors de la dernière guerre.

Démétrakopoulos Photios Ar. On Arsenios, Archbishop of Elasson. Buzantino- slavica, 42,p. Questa biografia di Arsenio, arcivescovo di e Dimonikon, nato a Kaloryana in Tessalia nelmorto nelsi fonda essenzialmente sul Sinassario del codice 85 di Soumela, attualmente disperso, ma parzialmente edito dal Dmitrievskij alla fine del sec.

Il momento centrale délia vita di Arsenio appare il suo viaggio a Mosca al seguito del patriarca Geremia IL Qui venne a contatto con Matteo di Myra e operô corne copista nel circolo di Luca, metropolita di Buzàu.

Oltre alla parte del codice di Dousikos 51, contenente l'ako- loutia unicum di S. Basilio di Mosca — già studiato dall'a. Inoltre l'a. Taph-. Moskva, Gosud. Nu- merosi sono i passi citati a documentazione diretta- mente da mss ancora inediti, spesso di Teodoro Prodromo e di Pardo : Alessandria, Patriarch. Toixafava, 3,p. Da una ricerca nella regione di Trikala in Tessalia l'a.

In buona parte datati, i mss sono per lo più a contenuto liturgico agiografico, ma vi figura anche un codice di medicina e il Typi- kon ms. Dalle liturgie si desu- mono preziose testimonianze sulla storia monastica della Tessalia, alla quale è dedicata anche l'analisi dei codici 20 e 30 del Museo della metropoli di Trikki e Stagôn : da questi mss sono pubblicate annota- zioni primissimi anni delTOttocento del papas Am- brosios, concernenti la storia del monastero locale di Korbovos.

Molti dei codici di Dousikos sono sottoscritti, oltre che datati, ma Tintera sottoscri- zione di questi mss firmati sec. Tô aiyiXkio xov naxo. Il testo è pubblicato dalla copia mediata del Veis, attuale Vaticano, gr.

L'aggiornamento del repertorio di copisti greci di Marie Vogel e Victor Gardthausen riceve un notevole contributo dalle ricerche autoptiche dell'a. Si tratta di un sostan- zioso contributo di copisti, in massima parte sconosciuti, délie cui sottoscrizioni, qui integral- mente riferite, sono elencati uno o più codici auto- grafati. Si deve tuttavia tener présente che le sono ricavate da codici anche al di là dei limiti cronologici del VG, essendo estese dal sec. Importante anche il sommario del contenuto di alcuni codici rari, o comunque finora descritti solo superficialmente.

Derolez Albert. Fragments d'un manuscrit en écriture précaroline. De Santis Paola. Un sermone di Oddone di Soissons nel Ms. Bruxelles, B. Aeuum, t. Odon alias Eudes de Soissons t fut maître et chancelier de l'école de Notre Dame de Paris avant d'entrer au monastère cistercien d'Ourscamps où il devint abbé. Il allait finir ses jours comme cardinal- évêque de Tusculum. Il est surtout connu par ses Quaestiones éditées au siècle dernier par J.

Pitra, Quaestiones qui offrent un témoignage précieux sur les controverses doctrinales des premiers temps de la Scolastique. Sa correspondance et ses sermons présentent également de l'intérêt. C'est un de ces derniers que l'a. Bruxelles et qu'elle édite avec soin sur la base de cette copie acéphale et sur celle des mss Cambrai et Paris, B. Deux hypothèses sont à envisager à cet égard : ou bien le sermon d'Odon a influencé celui d'Alain, ou bien les deux dérivent d'un ancêtre commun inconnu.

Bruxelleson a omis de tenir compte du binion f. Ce binion est couvert d'une écriture homogène et a reçu la transcription de deux sermons d'Honorius Augustodunensis. Quant au sénion dont il vient d'être question, il s'agit plutôt d'un sénion tronqué comme le prouve la de deux onglets.

A propos de la description du ms. Devos Paul. Une nouvelle Egérie. Dans un Appendice, l'a. Une recension nouvelle de la passion grecque BHG de saint Eusignios. En dehors des mss coptes, l'a. Angelica, ; Vatican, Vat. The of the Chroniques de Hainaut in the Fifteenth Century. D'Haenens Albert. Écrire, un couteau dans la main gauche. Contribution dotée d'une intéressante iconographique.

Reprenant explicitement des suggestions de L. Gilissen et de H. Martin, l'a. La réflexion de l'a. Deux fonctions qu'il s'agit d'assurer en permanence, lorsqu'on calligraphie. Le scribe occidental, aux xie et xne siècles, les confie au couteau et à la main gauche : c'est par eux qu'il s'assure la maîtrise de l'instant, l'emprise sur l'ici et le maintenant.

Il aurait pu le faire avec un autre élément que cet instrument de violence, avec une autre partie de son corps que celle régie par le lobe droit, siège de l'intuitif et de l'irrationnel. Avoir retenu l'un et l'autre ne manque, à mes yeux. La théorie qui a ma préférence — c'est celle de L. Gilissen cf. Prolégomènes à la codicologie, Gand,p. Si le scribe s'est servi de son couteau pour assurer équilibre et stabilité, c'est tout simplement parce que, comme le rappelle l'a.

Point d'appui rigide, le couteau était apte à remplir toutes les fonctions autres que celles que le copiste réclamait de sa plume : pourquoi se serait-il d'un troisième instrument? Quant à user d'une partie du corps non régie par le lobe droit et qui ne fût pas la main, à moins d'être un acrobate le scribe pouvait difficilement avoir recours à son pied droit pour maintenir le feuillet de en contact avec la planche de l'écritoire.

Il est dommage qu'on n'ait pas tenu de l'article documenté de Jean Leclercq, Pour l'histoire du canif et de la lime, dans Scriptorium, t. Rappelons que S. Benoît avait prescrit que chaque moine d'un couteau cultellus et d'un stylet graphium cf. Régula, c, Diaz y Diaz Manuel C. Unas consideraciones. Édition d'après les mss suivants : Escorial, b. III, xive s. Dilger Annemarie. Die Stuttgartensis und ihre Bedeutung. Zeitschrift d.

Savigny- Stiftung f. Germanistische Abt. Beschreibung und Analyse der Hs. Stuttgart, Landesbibl. Besonders behandelt werden die in der Hs. In- halt und Provenienz der Hs. Dimnik Martin. Toronto, Pontifical Institute of Studies,xvi p. Studies and Texts, Prix: f Le présent ouvrage trouve son origine dans une thèse de doctorat présentée en à la Faculté des Langues Anciennes et Modernes mincir thermomix dukan xonia l'Université H contient la première monographie du prince de Cernigov Michel Vsevolodovic" c.

Descendant d'une des principales familles de princes issus des fondateurs de la Russie, il joua un rôle politique important à une époque cruciale de russe, celle de l'invasion décisive par les Tatars, qui aboutit à la destruction de Kiev, la capitale, enet au déplacement de celle-ci vers le nord-est du pays.

L'histoire n'a cependant pas conservé sa mémoire, à de rares exceptions près. C'est plutôt dans l'hagiographie qu'il trouve sa place, puisqu'il fit l'objet d'un culte fervent qui s'instaura après sa mort et qu'il fut canonisé par l'Église orthodoxe russe au xvie s.

Le but de l'a. Les raisons de cette erreur sont multiples. En premier lieu, il est incontestable que son importance religieuse a pris le pas sur sa valeur politique dans l'esprit de En outre, le rôle joué par les princes de les Ol'goviôi, a maintes fois été passé sous silence par les chroniqueurs ; ils y font généralement allusion par le biais de leurs rivaux. D'autre part, à la suite de la destruction de Kiev capitale de l'État russe depuis par les Tatars enles Ol'goviéi furent éliminés en tant que force politique et supplantés par les ancêtres des princes de Moscou, qui retinrent toute l'attention des historiens.

Enfin, la plupart de ceux-ci ont surtout axé leur étude sur les luttes inter-princières pour l'accession au trône de Kiev et ceux qui mentionnent la principauté de Cernigov sont plutôt rares. La raison principale de cette dislocation réside dans les inhérents au système de transmission du pouvoir en usage chez eux.

Les princes n'étaient pas les maîtres perpétuels et inamovibles des régions qu'ils avaient reçues en partage. Au contraire, chaque modification de l'effectif familial était suivi d'un mouvement, c'est- à-dire qu'à chaque fois que disparaissait un prince régnant, les membres qui venaient après le défunt se déplaçaient d'un chef-lieu de principauté à un autre, du trône mineur au trône majeur Kiev en fonction de leur ancienneté et suivant l'ordre du premier partage.

La succession était non pas héréditaire. L'aîné avait droit au titre de grand-prince et occupait le trône de Kiev, dont les autres étaient doublement dépendants il n'y a pas ici de notion de vassalité au sens où nous l'entendons : sur le plan généalogique, dépendance des cadets à l'aîné, sur le plan politique, des régions par rapport à Kiev.

Quant au patrimoine, il était constitué par la place de chacun dans la lignée princière, en l'occurrence celle occupée par le père et qu'il transmettait à ses fils cette notion donnera plus tard naissance au système de préséance, échelle hiérarchique des membres de la haute aristocratie. Mais la multiplication de la descendance de Iaroslav rendit les relations de plus en plus compliquées et le trône de Kiev devint l'objet d'âpres compétitions pour un exemple, de àil ne compta pas moins de 22 titulaires, dont la plupart l'occupèrent à plusieurs reprises.

Le principe de la succession collatérale, déjà enfreint dans les faits, fut enau congrès de LjubeC : les princes décidèrent que chacun conserverait désormais la principauté de son père. La Russie kiévienne se trouva morcellée en une série de principautés et seuls trois chefs-lieux continuèrent à connaître le régime de l'alternance princière : Kiev, Perejaslavl' et Novgorod.

A l'époque de Michel VsevolodoviC, les principales familles et régions en présence sont les suivantes : au nord-est, la principauté de Rostov- Suzdal', patrimoine des Vsevolodoviôi, au sud, avec les RostislaviCi et Cernigov, appartenant aux Ol'govièi, au sud-ouest, la principauté de Galié-Volhynie gouvernée par les Romanoviôi. Du fait même de l'instabilité causée par la mobilité des princes, nuisible à leurs intérêts, les grandes villes constituèrent peu à peu une force politique capable de rivaliser avec eux, appelant sur leur trône les princes qu'elles préféraient, bouleversant ainsi le tour d'ancienneté.

Les principales sources utilisées sont les chroniques de la Russie médiévale. Aucun document des événements n'ayant malheureusement subsisté, les copies les plus anciennes que nous possédons sont la chronique Laurentienne de Bibliothèque Publique d'État de Leningrad, éd. Nasonov, Acad. Nasonov, 2 vols. De précieux renseignements lui ont encore été fournis par des historiens, comme le Polonais Jan Dlugoszauteur d'un ouvrage en 12 volumes intitulé Longini canonici Cracooiensis, Historiae Polonicae c.

Il s'est efforcé de rendre son exposé le plus clair possible, tirant des conclusions à chaque chapitre. La compréhension a été facilitée par une série de tables figurant à la fin du volume. On y trouve respectivement des tableaux généalogiques des principales familles princières, un glossaire des principaux termes historiques utilisés, un tableau chronologique des événements, des cartes des principautés, une bibliographie très fournie, un index des sources et un index général.

Une table des matières figure au début de l'ouvrage. La de Dimnik est que les historiens ont jusqu'ici la valeur politique de Michel Vsevo- lodovifi et se sont mépris sur l'importance de la principauté de Cernigov, la reléguant au rang de principauté secondaire, accordant le premier rôle aux RomanoviCi de GaliC-Volhynie et aux Vsevolo- dovièi de Rostov-Suzdal', et passant les Ol'govifci quasiment sous silence.

Si l'on peut lui accorder le mérite d'avoir rétabli une justice historique, il paraît toutefois malaisé de le suivre dans toutes ses conclusions, précisément quand il affirme que la postérité aurait dû se souvenir de Michel V.

On ne peut s'empêcher de remarquer comme le fait d'ailleurs. Michel V. L'ouvrage contient encore un chapitre consacré à la mort de Michel V. Enjoint en de se rendre à Saraj pour y faire allégeance au khan Baty, Michel V. En réalité, il s'agissait certainement d'un assassinat politique ayant pour but d'éliminer un rival gênant et de mettre sur le trône de Kiev un prince à la solde de l'occupant.

Cette exécution fut considérée comme une victoire de l'orthodoxie sur le paganisme, et Michel V. Leur culte atteignit rapidement une dimension et leurs reliques furent transférées de Saraj à Cernigov et plus tard, au xvie s. Leurs noms furent inclus dans les prières officielles de l'Église et leur fête fixée à la date du 20 septembre. Michel et Fedor furent aussi représentés sur des fresques et des objets du culte et de nombreuses églises leur furent consacrées, qui ont malheureusement disparu.

Nous ne pouvons que saluer la parution de cette étude très approfondie et minutieuse, qui vient heureusement combler une lacune dans de la Perdre des cuisses irritation oeil médiévale. Michèle Henry. Sociedad Mariologica Espaflola,p. En raison de leur contenu bibliographique, deux communications méritent d'être signalées ici : celle de E.

Par la première on voit comment un élément de la structure du livre peut servir de sup. On remarque la structure et la signification générale de ces colophons, ainsi que leur évolution. Du point de vue doctrinal, l'a. En ce qui concerne le colophon en tant qu'expression de la piété mariale, il vaudrait la peine d'étudier aussi la fréquence de ses occurrences par rapport au nombre de livres imprimés en Espagne dans cette période, ou, si l'on veut, plus particulièrement à Tolède, centre de la production du livre au xvie s.

Cette perspective nous semble d'autant plus féconde que la réflexion peut s'appuyer sur l'illustration mariale des livres imprimés, à laquelle l'a. En latin ou en langues on y trouve de tout un peu : sermons, traités théologiques, poèmes, miracles, vies de la Vierge, planctus, prières, règle d'ordre militaire Il est inutile de souligner l'intérêt théologique, liturgique et doctrinal des autres études publiées dans ce Pour les références, en matière liturgique, aux sources manuscrites qui sont encore à la base de quelques textes du xvie s.

Garrido sur la liturgie mariale au xvie s. Dolbeau François. Poème inédit en l'honneur d'un copiste d'Hautmont. Album ami- corum Nicolas-N. Ces deux mss sont le Berlin, Deutsche Staatsbibl. Grâce à ces nouveaux témoins, le texte du livre III peut être sensiblement amendé voir p. Elena Bruno, Giuseppe Corasaniti, Quadro di sintesi dei contribuenti che si avvalgono delle nuove iniziative professionali Nella tabella che segue sono riassunte le condizioni ed i limiti di accesso al regime agevolato per le nuove iniziative produttive di cui all'art.

Roberto Belotti, Aliquote di imposta sostitutiva applicabili dalle società non operative che hanno deliberato lo scioglimento agevolato entro il 31 maggio - secondo le disposizioni della legge finanziaria - e chiudono la procedura di liquidazione nel Carlo Basili, Laura Cipriani, Il credito agevolato. Paolo Bontempi, Usura bancaria: chi la combatte sarà " agevolato " - News - YOUng. Una cosa vigliacca che ultimamente fanno gli istituti è di sottoporre ai clienti Quanti presidenti nei guai con la giustizia Ma come li hanno scelti?

L'accusa è di corruzione aggravata dall'aver agevolato un'organizzazione camorristica. E' rimasto invece formalmente presidente della Sicurezza nelle scuole, pronti 6 milioni per le strutture cittadine. Un esborso che dovrebbe garantire diversi interventi di messa in sicurezza per diversi edifici scolastici torinesi, Amazon Prime Day: tutte le offerte in vetrina solo per oggi - Il Software.

Portaventura past rides

In home page campeggia l'offerta per l'acquisto, a prezzo agevolatodella precedente generazione del Kindle PaperWhite. Il dispositivo viene Ruba tre tablet da Unieuro incastrato dalle telecamere - Cronaca - il …. Cosa che ha agevolato le indagini dei carabinieri. Secondo gli accertamenti dei militari, dopo essersi impossessato di un nuovo tablet, Chiesti i domiciliari per il deputato forzista Sarro: il componente della commissione Antimafia avrebbe agevolato un'organizzazione L'accusa è di turbativa d'asta aggravata dall'aver agevolato un'organizzazione camorristica.

Nelle carte dell'ordinanza il parlamentare di Forza Uno scatto agevolato dal lavoro di squadra, con il tasmaniano Richie Porte che ha fatto da ultimo uomo del 'treno' Sky e quindi Froome ha