Liposuccion elise bernier 1903

Oui les dindons. Il y en a beaucoup dans la. Le curé, M. Pierre de. Beauvisage, en a une quantité énorme. Elle sent mauvais elle éloigne le gibier, et de plus le dindon, ce qu'on ignore trop, mais moi je le le. Il dévore les petit levrauts, il se repaît des jeunes pouillards, et c'est pourquoi vous revenez bredouille si souvent au logis.

Le seigneur- de Loupeigne était non seulement un vieux chasseur, mais aussi un vieux procédurier. Il plaida contre les'dindoiiSi et le procès dura deux ans et mit en mouvement, procureurs et avoca. Tout d'abord, il obtint une sentence du procureur fiscal défendant aux 'dindons du village d'aller picorer aux '.

Le curé fit appel au baillage et gagna son -prôéèa1, -Mais le sire de Loupeigne riposta -en assignant le propriétaire des. Quant ce. Naturellement, on plaida sur l'expertise, et Me Douet-Darcq, l'avocat du. Le patriotisme. Ses ergols ne sont pas des serres. Ses excréments mêmes ne sont point chargés de ce, volatil dévouant qui. Personne ne s'en était. Cantonner les dindons dans un.

Il fournit à la capitale un aliment, sain, à un prix raisonnable. Ce qu'ifs ne pourraient faire s'ils ne vendaient point leurs dindons. Les finances, de la France devenaient en péril parce que -le. Le dindon,' continuait l'avocat. Chassent-ils le gibier? Point, du tout. S-ï le' gibier est levé -par les dindons, il s'arrête à deux ou trois portées du fusil.

Le gibier ne. Quant u dévorer les perdreaux, Me Doùet-Darcq déclare tout. Ce sont des animaux très délicats, et il n'est pas même besoin d'une sentence- des tribunaux pour les tuer. Il comptait faire verser des larmes aux juges en les apitoyant sur le sort des malheureux dindons. Mais il n'alla, pas jusque-là. L'affaire s'arrangea et finit par une transac. On n'empêcha point les dindons du curé d'aller aux champs. Que devint le seigneur de Loupeigne? Il vieillit sans doute encore un peu plus.

Pas bien longtemps. Et il continua à manquer de plus belle les perdreaux, donnant ainsi aux chasseurs modernes un excellent exemple. S'ils reviennent: bredouilles, il leur est toujours loisible d'acuser les dindons. L'histoire des causes célèbres est là qui le prouve. Louis Sainte-Marie, a quarante-sept ans.

Né à la Martinique, mais venu de bonne heure en France, il a fait des études sérieuses, et aurait pu exercer, s'il en avait eu le goût, quelqu'une de ces professions dont on se plaît à dire qu'elles sont libérales. Il a préféré se faire escroc. Et les accidents qui lui sont arrivés depuis qu'il s'est décidé à entrer dans cette carrière lucrative, mais encombrée, ne l'ont pas dé. Douze fois condamné pour escroquerie, il n'a, jamais songé, chaque fois qu'il sort de prison, à s'enquérir d'un moyen d'existence qui ne lui fasse pas courir le risque d'y retourner.

Sainte-Marie, qui porte beau, et qui parle bien, au dire des petites gens qui, pour leur malheur, l'ont rencontré, est toujours prêt à rendre service. Et ses relations sont si étendues, son influence est si grande, que. Question particulièrement importante et trop souvent étudiée sans conviction: elle est multiple et primordiale, surtout dans un pays comme. Et cependant, que de salons ici, à ma seule connaissance, où les femmes se voilent négligemment l'épaule d'une écharpe ou conservent leur fourrure sous prétexie de mode, mais plus exactement pour ne pas avouer que la température ambiante est insuffisante, et les menace d'un frisson inquiétant.

La date fixée officiellement pour l'ouverture et la fermeture du chauffage dans les immeubles montre l'ignorance la plus complète chez celui qui l'a déterminée, de la rigueur de notre chmat, et, chez ceux qui l'pbservéht, une inconscience dangereuse pour les victimes de ce système implacable. Etudions cependant la question dès aujourd'hui, car, sans être particulièrement pessimiste, le mois prochain pourrait bien nous trouver heureux auprès d'une bonne bûche, et plaçons-nous au seul point de vue esthétique.

Tous les poètes. Le joli feu de bois ne remplace pas le chauffage programme minceur shanna instagram. Vous souvient-il des ravissants dessins en papier qui décoraient nos vitres il y a quelque six ans pour les protéger contre les explosions des Berthas? Ce moyen de fortune, souvent, ne suffisait pas et l'on s était déjà, avant-guerre, préoccupé d'éviter la casse de la vitre en lui conservant sa transparence. Parfois, le mica, d'une luminosité jtrès inférieure au verre, avait pu le remplacer avec quelque avantage.

Cet avantage, joint à celui, précieux pour l'horticulture, de laisser filtrer les rayons ultra-violets, le fait préférer au verre à vitres, puisqu'on peut le remplacer instantanément si l'on a soin d'en avoir toujours en réserve, comme on a chez soi du papier et de la ficelle.

La peinture. II est assez curieux de remarquer que le phénomène naturel de la phosphorescence, qui produit cette qualité de coloris tout à fait particulière et étrange que chacun connaît, n'a jamais été exploité.

Et, mon Dieu, si les choses ne' vont pas aussi vite que vous l'espériez, si votre trésorerie générale. Pour francs, d'ailleurs, on ne, peut pas prendre beaucoup de taxis. On ne; peut pas offrir un déjeuner dans un restau-' rant possible.

Ce n'est pas étonnant que l'affaire, n'aille pas vite.

Cinq autres louis, et l'on aboutira. Pour la treizième fois, hier, cet homme influent a été arrêté. Priollèt, commissaire du. FaubourgvMontmartre, a trouvé chez lui tou-tiin stock de1 papier à lettre à en-tète de différents' ministères. Le magistrat ignore encore quel chiffre peut atteindre le montant des dernières escroqueries commises par. Mais il n'a pas hésité à 'envoyer celui-ci au Dépôt.

Présentation des nouveaux modèles' d'hiver défilé des Mannequins' à 3 heu? Thé et Musique. Une Mission économique au Maroc MM. Baréty, président du groupe parlementaire du Maroc, Guilhaumon, Lecorbeiller, députés, Milhac, Desehizeaux, quitteront Marseille le 4 octobre pour un voyage d'études au Maroc. Ils seront accompagnés par diverses personnalités des milieux commerciaux et industriels qui se joindront à eux pour visiter tes principaux centres économiques du protectorat.

L'histoire générale de l'Art Le cours public et gratuit d'histoire générale de l'art fondation Rachel Boyer destiné à répandre dans le public les connaissances essentielles relatives à l'évolution de Part depuis les origines jusqu'à nos jours, comportera cette année, comme les années précédentes.

Elles commenceront, l'une le dimanche 5 octobre, à 10 heures l'autre le jeudi 9 octobre, à 8 h. Elles se poursuivront régulièrement jusqu'à la fin de l'année scolaire les dimanches et les jeudis. Elles seront illustrées de nombreuses reproductions à l'écran, fixes et cinématographiques. Les demandes d'inscription devront être adressées au Secrétariat de'la Direction des Musées nationaux. La traduction est de J. FasqueUe, éditeur. Aujourd'hui, la phosphorescence a fait wn entrée dans le domaine de l'art et voici que nous assistons à de véritables révélations j'ai eu récemment l'occasion de visiter un atelier de la rue d'Assas où cette nouvelle peinture est travaillée par des artistes spécialisés et c'est un spectacle qui tient de la féerie.

Sous la direction de Mmes Marchand et Bruet, laser visage oedeme ce qui peut se décorer subit là une transformation qui tient du prodige le tissu le plus quelconque semble ici, après une application de cette matière mystérieuse, brodé de perles lumineuses dont la gamme de couleurs varie à l'infini ;le décor donne l'illusion du relief et la tenture murale, les'coussins, les rideaux, les stores, la garniture des sièges même en peau ou en cuir peut sans inconvénient et pour le bonheur des yeux se parer d'un dessin phoophorescent comme de plus ce produit a été étudié de façon à ne contenir aucun élément nuisible, il n'y pas à douter que la trouvaille de Mmes Marchand et Bruet ne connaisse avant peu un succès considérable et mérité.

Depuis l'installation du chauffage central, les cheminées sont souvent inutilisées. Pourquoi ne pas reprendre cette vieille coutume charmante, encore en usage dans nos provinces, qui consiste à y encadrer une image un tableau, une tapisserie s'y peuvent trouver souvent mieux placés 'qu'au.

L'atelier de décoration de Mmes Marchand et Bruet, dont nous parlons dans notre article. Julien Gâche Croix dé guerre, menibre du Cercle Militaire possède un choix remarquable de Tapis et Tapisseries de Tourcoing et d'Aubusson qu'il vend aux plus bas prix, 61, rue Réaumur Gut. Médaille d'argent Exposition Ï Pour coller tout, même la vaisselle allant à l'eau chaude, le Soude Grès est garanti.

Emploi enfantin. Grand tube fr. L'Astique Couteaux, à 2 fr. Partout, et 26, rue Pigalle, Paris. R' V- 'A vendre deux salamandres état de. Cûnsullez-rnoi pour votre gérance et entretien d'immeubles, à prix forfaitaire. Egalement pour modifications, installations complètes et entretien hôtels, villas et appartements: Références toutes les grandes administrations, ministères, Cies de chemins de fer, etc.

Arnaud, 6, avenue Perrichont prolongée Auteuil Désire acheter poêle à anthracite, genre Salamandre en parfait état.

Le Mobilier Rustique. Voyez, à votre retour, le grand choix de meubles rustiques cl documents anciens, recueillis dans nos campagnes françaises, pendant les vacances, par M. Dcla[ossê, 16, rue Royer-Collard T. A toute lettre munie d'un timbre-peste, il sera répondu soit directement, scil par le t Petit Courrier. Notre Service de Librairie se charge de toute expertise de litres moyennant la sommé de 0 jr. Fabienne Ricard a repris ses promenades du matin à cheval, dans le Bois, dont les feuilles se parent présentement de beaux tons d'or, de rouille et d'émeraude.

De retour, avenue Henri-Martin, baignée, parfumée, légèrement fardée de rouge mandarine et de poudre ocre, elle repart aussitôt pour courir les magasins, les couturiers les fourreurs et les modistes. En dépit de' ses bonnes intentions, elle se laisse séduire chez Chose, le grand couturier des ChampsElysées, par Télégance d'une robe du soir en tulle rose brodée et perlée cristal et perles fines du même rosé, dont la vue est un éblouissement.

Elle constate d'ailleurs, un peu partout, la vogue du tulle dans les robes du soir allié à la fourrure, il constitue un mariage paradoxal du' l'un: des contractants apporterait un caractère très' différent de l'autre, mais qui n'en créerait pas moins.

Fabienne, à qui n'échappe aucun détail de la mode, remarque aussi chez les grandes modistes l'emploi du tulle en voilettes, soit qu'on les dispose en loup voilant les yeux pour s'arrêter au bout du nez, soit qu'on enveloppe entièrement le visage pour lui donner une allure' mystérieuse, d'autant plus mystérieuse qu'elle excite plus de curiosité.

Il est en velours de laine havane une longue jaquette avec col et poignets d'astrakan teint dans le ton du tissu, l'accompagne et fait corps avec. Coinme toutes les Parisiennes, Fabienne raffole de Georges qu'elle" a connu autrefois place Vendôme, qu'elle a suivi rue de La Boétie où il est, à présent, installé et associé avec Janin. On y va chercher, en plus des tailleurs et, des trois-pièces, dont ils ont la jolie spécialité, des manteaux de ville et de sport. Précisément, à la sortie, Fabienne Ricard se heurte à Madoue de Cerclas, qui vient essayer un manteau en ottoman noir délicieusement travaillé.

Poignée de mhins, compliments, conversation à bâtons rompus. Mme de Cerclas est très pressée d'avoir son manteau elle part dans deux jours pour la Sologne; de là, elle filera à Venise, peutêtre en Corse, et ne sait quand elle reviendra. Qu'a-t-on besoin de voyager? Maguet, très belle collection de robes, de manteaux de jour et du soir, 11, place de la Madeleine. Georges-Janin, spécialités de tailleurs et de manteaux demi-saison, robes et fourrures, 25, rue La Boêtie.

Aucun épilatoirc ne, peut rivaliser avec la nouvelle création de Dorin Epilase. Liquide parfumé et rigoureusement inoffensif, seul Epilase permet de traiter les plus grandes surfaces de suivre du regard là destruction des duvets d'arrêter instantanément l'action pour éviter.

Epilase est en vente dans régime amaigrissant hypoglycémie enceinte les grands; magasins et dans les bonnes maisons de parïumërie' et de coiffure. GO de nuit, 13 fr. CO par abonnement de nuit, 10 r.

J Avec,: CasseCoblence. Leipzig, Magde! Ces taxes, exprimées en francs-papier, ont été calculées en tenant -compte du coefficient du franc-or applicable au 1er octobre, elles. Paris, le 30 septembre i. Fabienne Ricard, de retour de son voyage Me noces, à peine installée dans l'appartesraent de l'avenue Henri-Martin cédé par ses [parents, veut tout voir de Paris, goûter à toutes les joies de Paris.

Sans doute, c'est beau, Naples, Rome. Un peu vif, le sujet, un peu pénible. Ricard, bien que très jeune et passé de la guerre dans l'industrie, a des. Il trouve une grande 'analogie entre la Gisèle de la pièce et l'Yvette de Maupassant.

Fabienne marque un goût 'très vif pour les toilettes de Mlles Gaby ,? Elle préfère s'adresser à une maison moins cotée, non pas que le travail y soit moins "soigrÇé. Ricard est de cet avis.

Il n'a, pas l'ostentation du nouveau riche il. C'est pourquoi Fabienne va tout droit. Eues se trouvent heureuses de la façon simple, chic et parisienne qui distingue les créations de cette maison. C'est que Maguet a beaucoup de gàût. Tout de suite, le choix de Fabienne Ricard se, porte ,sur la robe en fulgurante noire croquée ici, dont la ceinture à l'orientale, fixée devant par un motif brodé bleu de Chine et noir, ratombe en une sorte d'éventail plissé.

Que n'avàit-elle cette robe pour assister à la première du Geste? Elle eût fait meilleure figure dans la salle de la Renaissance que la robe de' mousseline de soie mauve un tantinet, défraîchie et un peu province pour le parisianisme des deux auteurs.

Avant de quitter. Maguet, Fabienne note encore la charmante nouveauté d'un dos découpé en boléro et donnant l'impression d'un petit. Elle part avec Sartinien, qui a toutes les qualités nécessaires pour la rendre heureuse. Je n'ai pu que résumer l'action et fort mal. D'autres personnages interviennent à chaque instant, qui créent des imbroglios. Qu'on suppose ce que deux auteurs aussi habiles et d'une imagination aussi riche que MM. Maurice Hennequin et Pierre Veber ont pu tirer de cette donnée la maîtresse d'hier, adoptée par Tépousé légitime.

J'ai dit que nous avions. Je serais bien surpris si le public ne suivait notre exemple. Interprétation hors de pair M. Albert Brasseur, incomparable d'esprit et de gà'tisme voulu dans le rôle du vrai. Le Gallo a trouvé dans Précardan l'un de ces rôles où il excelle par sa faculté prodigieuse d'ahurissement on n'imagine pas qu'mi comédien puisse prêter plus de relief à un quiproquo. Mme Marguerite Templey a l'élégance, l'équilibre, l'émotion discrète de l'épouse M. Duvallès a des naïvetés, des candeurs, des emportements d'un savoureux comique.

Mlle Andrée Guize est une charmante dactylo, arriviste et sans préjugés inutiles, M. Charles Lorrain est un confident amusant et Mlle Denise Grey est bien la petite femmo de Montmartre à qui la vie a été dure et qui connaît la manière de tourner les obstacles, mais qui cultive en elle-même, à' son insu longtemps, la petite fleur bleue des sentiments désintéressés.

Elle est délicieuse.! Edmond Roze, qui est cepen- dant l'un de nos tout premiers, metteurs en scène, avait réalisé mise en scène si parfaite. Le décor du bar, par son pittoresque et le souci minutieux du- détail exact, l'intérieur somptueux et bourgeois des deux autres actes, lui ont valu nos applaudissements chaleureux, au prononcé de son nom. Maxime Girard. Mlle Falconeiti faisait, dimanche soir, ses seconds débuts à la Comédie-Française, dans Amoureuse.

Cette charmante comédienne a les plus jolies qualités de seiisibilité, de naturel, d'émotion et c'est à juste titre que nous l'avons applaudie, comme nous l'avions applaudie précédemment dans le Barbier de Séviller ou. Edmond Roze. Un franc succès.

Le Monsieur de cinq heures paraît destiné, à ne pas quitter l'affiche avant longtemps. C'est une pièce du meilleur comique, d'un comique qui se renouvelle constamment et rebondit à chaque scène. La situation une fois posée, nous n'avons cësséde rire aux éclats. Ajoutez à cela l'éclat d'une interprétation dans la grande tradition du Palais-Royal.

Le premier acte nous conduit dans im bar de Montmartre le Ginette's Bar. Ginette, cependant, est amoureuse d'un jeune provincial, épris de littérature et candidat au prix Goncourt, Sartinien La Chambotte. Celui-ci, d'ailleurs, est également disposé à mettre un terme à une liaison qui dure depuis six mois il a des remords, II en a tous les six mois.

Est-il besoin de dire qu'il n'a jamais été Célestin Maravel, mais Léon Précardan, directeur da la banque qui porte son nom? Désireux d'être aimé pour lui-mième, il a décidé de cacher sa personnalité véritable. La rupture se fait de gré à gré, si cordialement même, que Ginette et Précardan doivent dîner ensemble le soir même et enterrer leur semestre d'amants. Mais Sartinien La Chambotte, qu'on n'attendait pas encore. Comme les médisances d'un barman congédié ont mis Sartinien en défiance, Ginette n'hésite pas à lui présenter Précardan comme son père.

Déjà la mémoire liantée par des réminiscences de cinéma, elle lui avait raconté qu'elle était la fille d'une marquise coupable. Sartinien demande à Précardan, qui la lui accorde, la main de Ginette. Ginette sortie, irruption de la brigade des jeux. Le barman acceptait les paris dits clandestins. Précardan et Sartinien sont in. Le commissaire, en leur rendant leurs ,cartes d'électeur se trompe et Sartinien apprend ainsi que le pseudo Maravel n'est autre que le riche banquier Précardan.

Et le. Je ne saurais suivre dans le détail sa courageuse entreprise. Les deux actes qui suivent abondent en péripéties, en quiproquos, en trouvailles savoureuses. Voici comment, dans les grandes lignes, les auteurs ont développé, pour notre agrément, ce scénario initial. Précardan est marié. Et Ginette, qui tout d'abord ne comprend rien, se trouve promue fille illégitime de son ancien amant, Sartinien a rang de fiancé.

Madame Précardan, émue de cette maternité inattendue, s'occupe de tout, du trousseau, de la robe, de la dot, au désespoir de Précardan. Fort heureusement. Précaran a un amî, Mondredou, qui consent à faire une enquête sur le Ginette's bar et rapporte les renseignements les plus défavorables. Cela ne. Courrier de la Bourse. Le marché était faible ces jours derniers, avec des changes très tendus on ne pouvait donc-guère s'attendre à ce qu'il se raffermît aujourd'hui, alors que la livre reculait de 0 42 centimes et le dollar de 0 06 centimes.

On a été lourd, comme précédemment et pour les niêmtes raisons. On ne connaissait encore rien, officiellement, du projet de budget qu'on lira d'autre part, et qui devrait contribuer à rassurer les esprits, mais, s'il faut en croire les intermédiaires qui sont en contact avec la clientèle, le malaise est devenu si général et si profond 'dans le pays, qu'il faudra du temps pour.

Il est vrai que nous sommes à une époque de l'année où l'argent est toujours un peu plus cher. Et, d'autre part,; il semble que la clientèle ait retiré une partie des fonds qu'elle laissa d'ordinaire en reports dans les charges.

Le paiement des impôts suffirait à expliquer ce phénomène. Favorisées par la détente des changes, nos" rentes sont en reprise sensible, particulièrement les deux 4 p. Fonds russes et ottomans, déprimés. Fermeté des mexicains.

Les établissements de crédit sont diversement traités. La Banque de Paris recule à 1, L'émission des actions privilégiées Saint frères, effectuée il y a quelques jours par les soins de la Banque de Paris, a été un magnifique succès. Les souscriptions ne seront servies que dans la proportion de 8 à 9 p. La cote des actions au Parquet a été demandée pour la, fin d'octobre. Fermeté du Crédit Lyonnais, à 1, Union.

Parisienne, 1, Banque de l'Indochine, 4, Foncier de l'Indochine, L'assemblée qui s'est tenue aujourd'hui a approuvé le bilan et 'les rapports du premier exercice social. Le Suez abandonne francs, à 14, Groupe électrique, soutenu. Les mines métalliques sont plus résistantes qu'hier, bien qu'elles abandonnent encore un peu de terrain.

Rio, 2, Utah Copper, 1, Pénarroya, 1, Fermeté de Rouina à Sud-alricaines résistantes. Au comptant, la Lyonnaise des Eaux gagne francs, à 2, Générale des Industries.

La part Chaussures Ehrlich s'avance à 1, contre 1, L'état florissant, de l'industrie de la, chaussure exD. La Franco-belge de matériel de chemins de ferperd encore 40 francs, à 1. Exemplaire broché, non coupé. Paris, Edition originale, rare: 50 francs. Une plaquette petit in de 50 et XVIII pages contenant le texte latin et enrichi de deux fac-similés.

Paris, en Exemplaire broché, sur grand papier vergé à la forme, grandes marges 28 francs. Le prologue du Second Empire. Protestation Ide Joseph Bonaparte. Le duc de Reichstsedt, sa mort. Transmission du droit napoléonien. Louis Bonaparte dans la forteresse de Ham. Son évasion. Son retour à Londres. Mort de son père. Situation de Louis Bonaparte sims long ride février Gouvernement provisoire.

Du 4 novembre au 2 décembre La journée du 2 décembre. Celles du 3 et du 4 décembre Du 5 au 31 décembre Année Mort de Lamennais. Mariage du prince Napoléon, etc. Papiers et Correspondance de la Famille impériale, Pièces trouvées aux Tuileries. Ouvrage complet en deux volumes grand in Cartonnage plein percale grenat foncé, genre bradel, couverture et dos conservés non rognés. Edition originale en très bon état: 85 francs. Un volume grand in-8 dans un cartonnage à la bradel pleine percale grenat foncé, couverture et dos conservés, non rogné.

Edition originale, rare: 35 francs. Ces deux derniers ouvrages étant rares à rencontrer réunis, ne se vendent pas séparément. Un perte poids et cheveux in Re-; Hure genre bradel demi-percale gris foncé avec coins, couverture et dos conservés, tête jaspée, non rogné.

Edition originale, en très bon état, très rare 60 francs. Tirage: 20 ex. Un volume in; Tirage: 20 ex: sur papier de Chine: 56 fr. Ne faisant aucun envài contre rembour. Bakou CNaphtede. Douanes 19O2. Société Marseillais, t. Jm -mi 'r-L. Karardin 2i7 m. Comptoir NatuTnald'Escompte. S4 ', Pricrité Tcmbac. Pays Europa. Nord 5 Dombrows Houillères. Eplnac Houlileres, II'; Ch. Chemins Ottomans Lcta-turcs 10 JOO 5U 8re.

Foneierde France. Foncier Argentint. ICoroeoro ord. Bwa Ordinaire gl Japon G" Banques de Province.

Liposuccion elise bernier 1903

G" Alsacienne de Banque. Dourae' 5. M8 Parisienne d'Electricifé 9h. Orléans jouis. Télégraphie sans Fil. Tunisiens 4;O. For At. SOO Ateliers Construct. Energie Electrique U w 2 sh. I Pétroles Premier Usines du Rhône IÔÔ2 6. Rand Min. T S4 84 Roumano belge de Pétrale. Ï5 50 R. IL Ccm. Nord Esaagne Alsaciens 40? H2J O lCorn. P-Transvasl Consolidated Land. SOO 26j I U6j Distillerie Cusenier. OÙï i. C:;opper C'. Est ',Cem. S0 Union Européenne.

ICimenta França,s. Radio-Maritime Dutch Ch,cago Milwaukee C. Monaco lllinois c. York C. J Atel. Nord de la France. Î34 -J Egypte Unifié. L iJNHrateRailwaye Central Mining 9? A ord. Jeumopt p. JI Union Comm. OOO; j. Orienlal Carpet. Prague" 57 B. Bouina Algérie. Mlle de Valarino a mis elle-même en scène ses deux pièces. La distribution comprendra notamment M. Antoine pour les représentations de M. Lucien Guitry. Green, Léa d'Argyl; MM. Et de Riquette à la houppe, comédie en up acte de Mlle Fernande de Valarino.

Au Pauis-Royal, à 8 h. Maurice Hennequin et Pierre Ver ber, mise en scène de M. Albert Brasseur, Le Gallo, Duvalles. Pension depuis 15 francs suisses. Position superbe. VjJÙliJliO meilleur. Rendez-vous des touristes français. Vue merveilleuse sur la mer. Garage privé Jardins, etc. TC Plans des arrondissements. La Fare. Chapelle du 15a Siècle, Porte Gothique, du 15e. Grands Vases en granit rosé, grilles, etc. Exposition les 5, 6 et 7 octobre, 31, r.

Vente au Palais, à Paris, le 16 octobre2 h. E dite HUU llge. Beuzeval Calvadosavenue Alexandre-Féodorovna. Libre de location. Garnier, avoué, 6, av. Paris Mallet, net. Mises à prix â lXiAJili 35, 22, 26, 32, fr. Balief à' Moscou les Zaporogues, d'après un célèbre tableau de Répine; Non loin de Tiflis, scène du Caucase; p'ârtie champêtre, dans une lointaine province russe; la Querelle des deux Hollandaises, une danse de Hollande d'autrefois; A Coutiny Dvor, une bouffonnerie de l'ancien Petrograd.

Au Grand-Guignol 2 h. Aquistapace Mlles M. Beaujon, Dubpis-Lauger, Y. Courso, Laval, Montfort MM. Dutreix, M. Fabert, Bordon, A. Gresse, Soria, G. Dubois, Carbelly, Ernst, Cambon, Magdeleine. Bernard, R. Monteaux, P. Numa, Lafon, P. Gerbault, Dorival, Escande, Drain, P.

Bertin, Falconnier Mmes E. Dux, B. Bovy, H. Duflos, A. Guintini, Roseraie, C. Fonteney, M. Païva MM. Oger, Baugé, Roussel. Varennes, P. Adet, Dervigny, A. Carnège, R. Ârnoux, G. Cusin, L. Gabin et M. Lucien Baroux. Joffre Mlle Renée Devillers et M. Bénard, Tissier et M. Paul Bernard. Vargas, Saturnin, Fabre, Clément et Chabert. Dehon, Daubray-Joly, Sol.

Sicard, M. Rienzi, A. Ternier MM. Villé, A. Nicolle, Tréville fils, A. Dimanches et fêtes, matinées. Grand ballet. On commencera par la Jeune fille au bain Albany, Dechamps, Gallet. Dranem, L. Baroux, Ad. Lamy, Harry Wills et Gabin. Guitty, L. Scott, Arvel, Jacquin et Suzy Prim. Au Grand-Guignol, à 8 h. Paulais Isolons-nous, Gustave. Galipaux, P. Gorby, Larquey et André Lefaur.

Statues, vases, colonnes, cheminées, etc. Agences s'abstenir. Ecrire Aumont,rue Didot. Tout confort. Prix Marcel Simon dans la Car? Yves 'Mirahïe et Gaston Leroux. Location Nord Fernay et Marguerite Pierry. Elyséesà 9 heures, la, Grande-Duchesse et le Garçon d'étage, comédie en trois actes de M. Jules Berry. VaJIée, J. Gaudin, E. Roques, P. Morly, R. Louvre Rudeau, Léon Joubert, Monval, Lenzj. Matinées dimanches et fêtes à 3 heures. Rouard est de retour après son congé annuel et fera sa rentrée à l'Opéra vendredi dans le rôle d'Amfortas, de Parsijal dont le célèbre artiste a fait une de ses plus belles et pathétiques créations.

La représentation à' Aida, lundi soir, à l'Opéra, a été particulièrement brillante. Dans un excellent entourage, Mlle Elena Sadoven, artiste russe déjà connue à Paris, a interprété, d'une façon remarquable le rôle d'Amneris, et a été légitimement applaudie.

Des engagements antérieurs la forcent à s'éloigner, mais tous ses admirateurs espèrent, à son retour, reentendre sa belle voix digne de son talent. Demain en matinée, M. Croué fera sa rentrée dans les Fourberies de Scapin, rôle de Scapin. C'est au début de la semaine prochaine, le mardi 7 octobre, que M. Vanni-Marcpux commencera la série des représentations qu'il va donner à l'OpéraComique, en interprétant Don Quichotte.

Nul rôle mieux que celui du légendaire chevalier imaginé par Cervantès, ne met en relief les exceptionnelles qualités de ce célèbre comédien lyrique, qui lui doit un des plus beaux succès de sa carrière. Nous donnons, ci-dessous la liste des principaux spectacles enyisagés pour cet abonnement.

Crairtquebille; G. Papillon dit Lyonnais le Juste; François de Curel. Wormser, L'Enfant. Près AV. A vend. Vendôme, 1, r.

Rue TH. Jardin m. Libre de suite. A vendre, km. Joli parc. Roseraie, prairies, bois hte futaie. Mater et Jacquault. Tout confort moderne et luxe. Parquets splendides. Parc 'superbe 1 hectare. Paris et banl. Bastille, 14, boul. Robert Dumafs, Faust d'après Goethe H.

Méré et H. La saison d'été ayant pris fin hier soir, M. Louis Duplay, directeur du Théâtre Antoine, reprend aujourd'hui, ier octobre, la direction du théâtre. Comme premier spectacle, M. Duplay ne pouvait mieux faire que de 'continuer les représentations de Ma Cousine de Varsovie, la triomphale comédie de Louis Verneuil, qui, à la e représentation, continue, grâce à sa prodigieuse créatrice, Mme Elvire Popesco, à réaliser d'admirables recettes.

Pour succéder à ce spectacle, M. Duplay donnera, ainsi que nous l'avons annoncé, une comédie nouvelle en cinq actes de M. Louis Verneuil, intitulée Pile ou Face. Cette pièce sera interprétée par Mme Elvire Popesco et M. Le public a ratifié, par ses applaudissements chaleureux, le jugement de la critique. Le Geste, la pièce si hardie de MM. Maurice Donnay et Henri Duvernois, provoque tous les soirs des mur- mures flatteurs.

La mise en scène de M. Ce soir, réception du service de seconde. Aujourd'hui, en matinée et en soirée, la Nuit tragique de Raspoutine. Prochainement, Par déférence pour la critique, M. Berthez remet à samedi prochain la première représentation de Ça. Claude Gevel. Vendredi soir, répétition générale demain soir, jeudi, répétition des couturières. La location est ouverte. Théâtre DE l'Etoile.

La réouverture avec la Revue de Printemps reste fixée a demain soir. Là i'épétitj'bh générale de Un Chien qui rapporte est remise à vendredi en matinée.

Vendredi soir, première. Jeudi soir, répétition des couturières. Opéra-Comique de Louis Payen, musique de C. Simon, à été repris cet été avec grand succès au casino d'Aix-les-Bains, sous la direction artistique de L.

Mme Abby Richardson, après ses éclatants succès à Aix et à Vichy, vient de remporter ici de nouveaux triomphes. L'éminent artiste a joué, cet été, Samson, Hérodiade, les Mailres Chanteurs, Carmen avec une virtuosité et un talent sans cesse renouvelés.

Nous l'entendrons, cet hiver, à Paris, dans les grands concerts, à Monte-Carlo, à Nice, à Lyon et à Genève où elle interprétera notamment Tristan et la Valkyrie. S'adresser Tiffen, 22, rue des Capucines.

T r 'P"I? Appartement meublé, 1. Li par mois, 1 chambre, 1 salon, s. Pr visit. C9 1 hect. Appartements 2 et 3 pièces avec cuisine.

Locations verbales à augmenter. Revenu Belfond, 1, rue Rossini, Paris. Batignolles Imm. Jue, 21, r. Même spectacle que le soir j. Aux Folies-BerçEre Gut. Lemarchand, jouée par les plus grandes vedettes de Paris. Entrée 3 francs.

Gutenfcerg En Tous Genres. Px 3 millions. Prix 1. Madeleine s. Le bruit au début quand il tombe dans le seau. Et au- delà de tout cela, inexorablement, inévitablement, La vie continue On ouvre les portes. On lave les fenêtres. On se penche. On met dans les sacs. On fait des trous. On pleure NP : Le bruit des arbres abattus. Le bruit de la guerre me fait mal. La méta- phore filée de la mort, cette tronçonneuse, résonne dans une strophe où le bruit des arbres abattus se confond avec le bruit de la machine belligérante, dans un frémissement de feuilles porteur de disparition.

EnWarren arrive en Grande Kabylie quelques mois après le mouvement de mai opposant les Arabes aux Kabyles. Les navires, les armées. La soif. Et la lumière qui frappe, frappe, chacun de leurs instants. Ciels de pétrole. Les dominos se taisent. On vit en guettant le ciel. Tuniques bleues qui claquent, comme des drapeaux. Pâle 2 NP : Le seul port en eaux profondes marcas de botox capilar recomendadas 2017 Iraq étant Oum-Qasr, les navires de guerre nommés ne pourraient pas arriver à Bagdad par la voie fluviale à cause de leur calaison et de leurs dimen- sions.

La peur accrochée aux grilles. Dans les décombres les yeux des enfants au-dessus de la mort NP : Les mains des femmes suppliantes qui étaient accrochées aux barreaux dans Comme deux femmes peintres se transmuent ici, par un glissement métonymique, en peur. Ce qui reste au bout du compte, ce sont les yeux des enfants et leur regard qui plane sur un paysage défiguré1.

Ces vers : dans les décombres les yeux des enfants au-dessus de la mort TI : 66 1. Elliot qui concerne Robert Lowell Elliot, Peut-on véritablement 1. Dans ce recueil, le sujet est trai- té sous deux angles différents : le social et le personnel. Rabaté dir. Later, Honey.

On joue avec les ondes courtes. On se ronge les ongles. Nous étions silencieux. La peur de perdre notre langue NP : Les lettres ne ressemblaient à rien 1. Les mers se mélangent. Entre les mots il faut toujours laisser un espace NP : La narratrice du Lièvre de mars décrira avec précision ce phénomène de réappropriation. Je touche une jointure et je dis le mot dans ma tête. Il apparaît sur une nappe en papier. Dans une fenêtre. Plusieurs fenêtres.

Tant de fenêtres différentes. Je vois le mot écrit dans une langue. Dans mes rêves, je converse avec aisance dans cette langue. Cette prise de conscience appartient à un sujet dont les vacillements sont exprimés par le dédoublement pronominal.

Celui- ci trouve dans ces vers une formulation assez révélatrice : Le monde est-il fini? Le monde est-il fini? Ai-je encore le temps? Ai-je encore le temps de tirer les rideaux de glisser ma main dans les cheveux de mon fils de boutonner son manteau? Un trou dans le sable, un amour mort. Des morts, des tanks?

Cependant, après plusieurs lectures de Terra incognita, on peut reconstituer partiellement le profil des diffé- rents figurants énonciatifs qui, sur les hauts plateaux du désert, semblent réciter des fragments de leur vie. Tu frissonnes. Retournons dans ce petit bar, tu sais, ce petit bar2 TI : Tu ne devrais pas parler comme ça.

Tu te fais du mal.

Liposuccion bastia zuccarelli

Viens, partons. Ouvre une grande prairie dans laquelle on courait comme autrefois. Tu te souviens de cette vallée, en Autriche? La main enlacée à la vôtre, la tête sur votre épaule, simplement marcher avec vous, dans le désert. Ouvre tes pensées sur ce champ, tu te souviens, ce grand champ où nous buvions du vin, où nous avions écouté de la musique toute la nuit, les jambes enlacées sous une épaisse couverture?

TI : 29 Ainsi le refus exprimé par ces vers : Je ne peux pas. Je ne peux pas. Des femmes les attendent inquiètes, ou furieuses. Certains couples ont des enfants qui dorment, le pouce au bord des dents.

Les amours morts marchent sur la pointe des pieds et ferment doucement les portes. Et les amours morts se lèveront. Ils attendent. Les amours morts. En plein désert. Au-dessus de leur tête brûlent les avions.

Ils sont là, encore debout, à faire un rouleau avec le programme du spectacle. À chiffonner le papier, à le déplier, à vérifier. De qui sont les costumes, de qui sont les décors? Que le spectacle commence.

Pour Warren, la télévision représente une agression dans sa vie, une agres- sion porteuse des mauvaises nouvelles du monde. À seize ans la vie dans les livres, la vie des poèmes TI : Les souvenirs de sa maladie dans le désert ponctuent le troi- sième niveau de remémoration : Et puis, derrière les montagnes, je me suis mise à grelotter. Terre noire! Au-delà de la peur de mourir loin de sa langue, renvoyant dans ce cas précis au pays natal, un autre élément apparaît de temps à autre aussi bien dans Terra incognita que dans Le lièvre de mars : la montagne.

Dans ce recueil, on trouve des références à la montagne aux pages 28, 57, 70, 72, 75, 77 et Dans le recueil Suite pour une robe, la montagne est également présente SR : On me faisait danser. On me donnait du pain pour frotter mon assiette. Je pliais le linge ou me brossais les cheveux en chantant une chanson française qui portait ton nom TI : En effet, dans Terra incognita, les références à la grande histoire ne se limitent pas à la description des conflits frappant les pays visités, mais se déploient en des perspectives plus amples.

Ils voudront savoir. Ils voudront voir ce qui reste. Ils se dépêcheront pour ne plus voir. Ils refermeront les tranchées et dérouleront leurs tapis de prière TI : Ils formaient une grande famille. Pendant le repas, ils avaient manqué de pain. Quand il est arrivé à la maison, toute la famille avait disparu.

On les avait tous emmenés. À cause de leur nom. Le concierge avait parlé. Il avait été forcé. Il gisait encore par terre. Reste-t-il encore des yeux? Bien sûr, ici, il est question de se référer à la double acception du terme. Je suis un homme de trois cents ans. Après toutes ces années dans le désert, je voudrais finir mes jours dans une petite chambre, avec les murs qui tiennent. En même temps, tout cela me fait peur. Ne possède rien. Remarquons que cette honte a des racines à la fois plus profondes et plus obscures.

Le moi, par conséquent, est ici vaincu, supplanté par sa propre passivité, par sa sensibilité la plus propre ; et néanmoins, cet être exproprié et désubjectivé est aussi une extrême, irréduc- tible présence à soi du je. Dans la honte, le sujet a donc 1.

Ce double mouvement — de subjectivation et désubjectivation en même temps —, telle est la honte : Cependant, la désubjectivation, phénomène consubstantiel à la condition humaine, peut se dévoiler au poète dans son acte créateur. Toutefois, cette plongée ne doit pas être vue comme une chute passive, un écrasement, mais bien comme son contraire. Remarquons que tout un univers aquatique et féminin est évoqué dans cette démarche accompagnée par les voix de Woolf, Hébert et Plath2. Elle cite Gilles Deleuze, Francis Bacon.

Logique de la sensation, Paris, La Différence, coll. Il partage avec la 1. Tout circule dans une même profondeur où plus rien ne nous sépare. Toutefois, dans La pratique du bleu, recueil de proses publié encet élément se clarifie 1. La même chose semble se produire pour les mains, qui deviennent alors un élément de recentrement permettant au sujet de se retrouver, ou à tout le moins de se confronter à soi-même. Cette langue se concrétise da- vantage dans Noyée quelques secondes et dans le recueil Suite pour une robe Force est de constater que les années de la revue Parti pris étaient caractérisées par un sentiment de révolte.

Alors, il me faut bien reconnaî- 1. Quand il est avéré que tel chemin ne peut mener à destination voulue, on en change RM : Du point de vue de la facture des textes, on observe également, à partir de la série des Géogrammes, un changement de stratégie scripturale. En ne perdant jamais de vue leur différence spécifique, irréductible […]. Géogrammes I. Comment peut-on explorer un intime lointain alors que le terme intime suggère la notion de proximitas, renvoie au proximus, au tout proche?

Cependant, Chamberland explique cette antinomie apparente : 1. Pour résister à notre anéantissement. Pour résister à notre anéantisse- ment, paru en Par ailleurs, […] le vé- ritable aboutissement, en poésie, des géogrammes est la suite de poèmes Intime faiblesse des mortels 3 Soussana, : À mon avis, celles-ci guident 1.

En effet, 1. Dans le cas du poète, cet espace ac- cueille les réflexions sur la guerre, la catastrophe, la survie, les méditations concernant le témoignage, la véracité du souvenir et du passé, ainsi que le questionnement sur le legs à transmettre aux générations futures. Dans une telle mouvance, ce regime laurent ournac fruit cultive avec les autres une relation de voisinage et de porosité : étranger dans le même, proche dans la différence, il résonne avec autrui dans une sorte de vibration affinitaire1.

Vivant ASAT : IFM : 34 Une telle interrogation, scandée par la récurrence de la dentale n et de la bilabiale p ainsi que par une série de mots monosyl- 1. Comme on a pu le constater, dans le recueil Terra incognita, le sujet énonciateur attribue aux gestes quotidiens et aux objets banals une valeur irrécusable : ce sont eux qui soutiennent la femme dans ses interrelations avec une réalité plurielle et fragmentée.

Archives de solitude. Le premier, dans son livre Les uns avec les autres. Il potere sovrano e la nuda vita et dans Ce qui 1. Je tiens à souligner que, lorsque Chamberland utilise le terme homme, il le fait dans un sens ontologique qui renvoie aux deux sexes.

Cela implique une politisation de la vie et, par conséquent, sa perte de sens en dehors du groupe dans lequel elle a été générée. Une — ce qui veut dire non divisée contre elle-même — la Terre. Essais sur le nihilisme contemporain : 1. Ces hommes ont-ils une origine, appartiennent-ils à une dimension temporelle déterminée? Et encore, à quel moi le sujet énonciateur se réfère-t-il? Écoute- les. Qui comprendra?

ASAT : 42 Ces mots sont fort évocateurs. En effet, le verbe comprendre demande une précision. Car lorsque la subjectivité devient le centre propulseur de la responsabilité, le moi ne peut plus se blottir en soi-même. Un point de vue semblable a été partagé par Jacques Derrida dans Spec- tres de Marx.

Qui est alors cet être qui habite le sujet et dont la présence ébranle toute certitude identitaire? Force est de constater que même si, de prime abord, les notions de mutabi- lité et de diffraction du sujet peuvent comporter une acception négative, cela ne se vérifie pas dans le cas de Chamberland. Toute relation fondée sur le respect et la responsabilité réciproques déboucherait alors sur la découverte de cet autre dans le même, sur la révélation de cette instance se récréant, différente et perméable, à chaque nouvelle rencontre.

La table est mise. La nuit tombée, les trois décident de se restaurer dans une taverne. Un bout de chemin. Plus tard, ils iront chacun de son côté sans que rien ne soit perdu de leur entretien. Court traité de poétique, Paris, Seuil, coll. Voir à ce sujet Esposito [] Relisons-les, en guise de récapitulatif. Pour le moment, je dirais que chaque individu, tout en gardant ses caractéristiques propres, peut rejoindre les autres sur un terrain intime commun dépourvu de tout trait autobiographique.

Éveille-toi de ce rêve, éveille- toi! Ce qui, aveugle, tue ASAT : Ça ne peut tromper. Aurait-il pour autant 1. Le dissident récuse en sa totalité le champ de bataille. Il se déplace. Cependant, il ne faudrait pas se laisser fourvoyer par ce terme dont la connotation pourrait prêter à des malentendus. Pour soi? La conscience du partage 1. Toutefois, la question de la transmission mutuelle du savoir reste encore assez vague et indéterminée.

À ce sujet, on peut consulter Pozier Je veux bien convenir de voir là de la force. Mais quelle force? Celle que procurent la haine et la co- lère PD : Dans le cas de Chamberland, les termes dissidence et résistance recouvrent la même valeur sémantique. À ce point, une question surgit spontanément : quelle est la nature de cette blessure?

À ce sujet, voir le titre révélateur du recueil Intime faiblesse des mortels. Les cinquième, sixième et septième vers contiennent une allitération de la dentale t. Essais sur le nihilisme contemporain3. Ce gnosticisme prédispose à la vision poé- tique dans laquelle une subjectivité, poreuse et pèlerine, fait de la quête sa destination finale et du doute, son viatique.

Cette strophe recèle une ambiguïté liée à la traduction des paroles de Paul première épître aux Corinthiens, 13 : 2 et, en particulier, du terme amour. Une sorte de délectable et consistant ébranlement nous lie CP : Mais nommer, nous ne le pourrions que depuis le silence de ce qui ne ment pas. Alors serait le Poème. Alors serait la Terre IFM : 9. Je ne pourrais me passer de ton écoute.

Quelle est, en effet, sa valeur? Notion capitale, entre autres, dans la réflexion que poursuit Brault sur la poésie. Telle est la justesse. Chamberland partage aussi ces dispositions. Car quels mots pourraient dire. Les vers qui suivent sont éclairants : Dévastée pourtant limpide telle serait la seule parole de la poésie à la fin de la terre.

Est-ce possible? IFM : 9 Ce quatrain à la facture presque télégraphique recèle une oppo- sition. Les marques de la dévasta- tion participant de sa facture, elle renferme la désolation de la terre et de ses ravages.

On pourrait se demander comment se forme cette parole qui assume le face-à-face avec la destruction. Un poème se manifeste par accident, dans une situation tout à fait ordinaire, mais plus précisément encore, où surgit-il?

À quelle signification cette expression renvoie-t-elle? Peut-être au fait que les paroles qui résonnent dans cette cavité risqueraient de demeurer inaudibles. Voir également Chamberland : Le tercet qui précède le neuvain est constitué de botox sweat glands face vers hexasyllabiques dont le rythme est scandé davantage par le chiasme phonique des fricatives deuxième et troisième vers, croisement du ch et du ss.

Une autre ambi- guïté figure au dernier vers : le constat que cette terre est en fri- che, inculte, peut entraîner deux considérations opposées. Comme on le voit dans En nouvelle barbarie : Le chant ne se reconstituerait pas autrement que dans le silence. La troisième strophe, cadencée par un jeu de sonorités palato-vélaires c et gcontient la belle métaphore de la gangue, cette substance qui entoure un minéral, une pierre 1.

Non pas vers un autre monde. À côté des hommes des femmes sont abrutis dans des usines, des enfants dans des écoles, des pauvres dans des prisons, des fous des folles dans des asiles, des malades dans des hôpitaux, des vieux des vieilles dans des hospices. En effet, ces mots témoignent pour et non pas de les vivants rendus par une synecdoque particulari- sante. Dans Extrême survivance, extrême poésie, le poète affirme être devenu le sismographe de la torture universelle.

Autrement dit, il 1. À mon avis, dans le cas de Chamberland, il ne faudrait pas considérer le mot prophète selon son acception 1. Il convient que la facture en soit énergique et que la vision épiphanise la grande image. Que le Dieu vivant dépose sur ma langue le charbon ardent et que je prophétise, comme Isaïe!

Dans le tableau brossé par le poème, ce contact fonda- mental est perdu. Toutefois, le terme réel, utilisé de temps à autre par Chamberland comme synonyme du 1. La pensée de Chamberland et celle de Vattimo semblent se recouper partiellement pour ce qui est de la réflexion sur la transparence de la société contem- poraine.

Insouciants, […] nous ne voulons rien savoir des conséquences. Voir Belpoliti : On fait face à une sorte de spectacularisation médiatique 1. Dans une autre perspective, celle de la photogra- phie, voir Sontag Un tel constat aussi tranchant que provocateur se pour- suit dans ces termes. Une sorte de délire démiurgique traverse les coulisses du technoscientisme3.

Alexander Lowen, dans Gagner à en mourir. Je lui attribue- rais plutôt la signification de contemporain. Toutefois, même si la représentation du technoscientisme qui transparaît à la lecture de certains textes de Chamberland semble funeste, il faudrait nuancer cette perception fautive du phénomène. Un tel sentiment de peur constitue le noyau de la préoccupation éthique de Jonas. Rapport sur le savoir, en On vit dans un temps vertical, ou plutôt dans une multitude de temps verticaux, simultanés, possi- blement contradictoires, déroutants et kaléidoscopiques.

Cependant, quelles sont les caractéristiques de cet autiste dont la présence dans la société contemporaine laisse présager un éventuel et irréversible anéantissement de ses semblables? La communication? Une telle affirmation, 1. Dans Un livre de morale. Je le demande […]. Ici, oui, ici même sur la terre […]. Et dans Le recommencement du monde. Et ce sont des hommes et des femmes ordinaires. La traduction de cette relation fut publiée en France en sous le titre Eichmann à Jérusalem : rapport sur la banalité du mal.

Arendt, qui a parlé de laser pour visage avis banalité du mal, a toujours mis en garde contre une inter- prétation de sa formule comme voulant dire : il y a un petit Eichmann en chacun de nous, nous sommes donc tous pareils. Alors que, chez Chamberland, le terme inhumain est asso- cié à une sphère sémantique bien définie, celui de non-humain demeure, à mon avis, délibérément indéfini. Cela nous convie à adopter une posture heuristique et à nous poser les interroga- tions suivantes : en tant que non-humains, de quoi avons-nous été dépossédés?

Je rappelle que le subjectivème, selon les théories de Catherine Kerbrat-Orecchioni, renvoie à la marque que laisse la subjectivité dans le langage.

Voir, à ce sujet, Traverso Il existe plusieurs formes de dévo- ration métaphorique parmi les humains ; certains anthropopha- 1. Ce ramener-au-même, ça se passe si vite. Je sou- ligne. Des regards qui handicapent, qui mutilent. Des injections de méfiance, de refus, de mépris. À petites doses continuellement répétées, le ressentiment, la méchanceté, la haine de la lumière.

Voyez même chez les plus jeunes TN : Autrui est la transcen- dance même. Le fait de blesser, de mutiler et enfin de rayer son prochain débouche souvent sur une espèce de réification de ce dernier. Chamberland est 1. Il lui répugne de tromper, de faire tort ou violence à autrui. Cet homme vit en Palestine, en Irak, en Ouganda ou en Colombie. À la suite de la lecture de ce passage, la première remarque qui se dégage renvoie à la prise de conscience que ces hommes humiliés appartiennent à des aires géographiques indigentes ou ravagées par la guerre.

Voir ses variantes PD :,et Adorno que Chamberland a choisis pour accompagner son recueil Phoenix intégral. Méditations sur le processus apocalyptique et Un livre de morale. Ouverture sur un livre de morale.

Je veux dire : dans un discours responsable, un discours qui oblige chacun à répondre, devant les autres, de ses dires par la caution de sa personne et de ses actes NB : 1. Cela explique partiellement la prolifé- ration inarrêtable des théories, des codes, des terminologies, des textes, leur superposition souvent chaotique, leur entrecroise- ment aux traits paradoxaux et redondants.