Regime militar na argentina

Blaustein E. Delporte C. Fico C. Kucinski B. Kushnir B. Mattar D. Napolitano M. Rimbert P. Sosnowski S. Sosnowski dir. Napolitano, História do regime militar brasileiro, op. Sous les gouvernements de Getulio Vargas, de àles différentes sections du DOPS remplirent une fonction de plus en plus liée au caractère autoritaire et anti-communiste des autorités, de contrôle de la société civile et de surveillance des manifestations politiques.

NapolitanoHistória do regime militar brasileiro, op. Blaustein et M. Volume I. Goodwin, entretien réalisé le 17 avril à Rio de Janeiro. Vous pouvez suggérer à votre établissement et à la bibliothèque que vous avez l'habitude de fréquenter de souscrire un abonnement à OpenEdition Freemium. N'hésitez pas à lui indiquer nos coordonnées : contact openedition.

Merci, nous transmettrons rapidement votre demande à votre bibliothèque. OpenEdition est un portail de ressources électroniques en sciences humaines et sociales. Version classique Version mobile.

BIBLIOGRAPHIE

Résultats par livre Résultats par chapitre. Presses universitaires de Rennes. Accueil Histoire Bretagne Géographie sociale Interférences. Troisième partie. Les censures dans les régimes autoritaires et totalitaires xx e - xxi e siècles.

Rechercher dans le livre. Table des matières. Citer Partager. Cité par. Mélanie Toulhoat. Résumé Français English. Texte intégral.

Agrandir Original jpeg, k.

Regime militar na argentina

Zubieta, La prensa argen Goodwin, entretien réalisé le 17 avril à Laranjeiras, Rio de Janeiro toutes les transcrip Cultura política brasilei Notes 1 P. Table des illustrations Légende Illustration 1. Auteur Mélanie Toulhoat. Lire Accès ouvert. Les organisations de défense des droits de l'homme arrivent quant à elles à une estimation de En revanche, les autorités militaires démentent catégoriquement ne serait-ce que le nombre de disparus.

La déclaration du général Ramón Diaz Bessone, interviewé par Marie-Monique Robin le 13 maiest emblématique de ce point de vue. La fameuse commission en a recensé 7.

Regime militar na argentina

Mais, parmi eux, certains ont été retrouvés à Mexico, lors du tremblement de terre! Récemment, une série de débats a surgi entre des personnalités publiques historiquement associées au secteur des droits de l'homme, autour de la précision du nombre de disparitions ; ceci a également suscité de nombreuses polémiques dans les sciences sociales.

Sa proposition est de suivre le modèle sud-africain, soit encore la réduction des peines en échange de confessions publiques. Face à ces arguments, Luis Eduardo Duhalde, qui est comme elle une figure historique du secteur des droits de l'homme, et qui est depuis Ministre des droits de l'homme, a dévoilé les variables prises en compte dans le calcul des Avec un nombre de victimes qui se compte par milliers, la spéculation sur les chiffres tourne à vide.

Le nombre de prisonniers mis à la disposition du pouvoir exécutif a fluctué entre 5. En fonction de leur durée de captivité, on a relevé 4. Un autre cas fréquent est celui des prisonniers-disparus qui, une fois libérés, sont partis en exil. La disparition de familles entières ou celle de certains de ses membres a activé la solidarité des réseaux de parentèle :.

Dictature militaire en Argentine (1976-1983)

Mes fils et mon mari, mon frère et mon neveu étaient des gens travailleurs, sans antécédents policiers. Mais pourquoi mon Dieu les a-t-on tous pris, et quel a été leur sort? Nous avons donc décidé de porter quelque chose qui nous identifie. Une mère a suggéré que nous nous mettions les langes de notre enfant, parce que quelle mère ne garde pas les langes de son fils?

La dernière dictature militaire argentine (1976-1983) : La conception du terrorisme d'État

Ensuite, on a épinglé le nom du fils disparu et la date de sa disparition sur la lange, certaines y ont même attaché sa photo. Le plaidoyer du Dr. Julio Strassera contre les ex-commandants des juntes militaires, enest devenu célèbre :. Les familles des victimes du terrorisme antérieur [à la dictature, N. Simultanément, des stratégies de judiciarisation alternative ont été mises en oeuvre à partir de Face au classement des procédures pénales, ces poursuites ont permis de continuer les procès, même sans sentence punitive.

Partout, les instigateurs ont été les associations de défense des droits de l'homme accompagnées des familles. La loi Ces informations proviennent des Archives Nationales de la Mémoire. Le deuxième grand évènement à la faveur duquel le terme a été utilisé est la réouverture des poursuites pénales dans le pays. Il a dirigé plusieurs camps de concentration dans lesquels les victimes de ses actes ont été humiliées, outragées, et dans certains cas assassinées.

Los campos de concentración en la Argentina, Buenos Aires: Colihue. La experiencia de reconstrucción del mundo de los familiares riderz 2016 groupe desaparecido sLa Plata: Ediciones Al Margen.

Quince años después, una mirada crític aBuenos Aires: Eudeba.

Entre el nazismo y la experiencia argentin a. Buenos Aires: Fondo de Cultura Económica. El peronismo y la clase trabajadora argentina 6Buenos Aires: Sudamericana. Dictadura y Democracia Vol. Buenos Aires : Editorial Sudamericana, pp. Derechos humanos y la cuestión de los desaparecidos, Universidad de Quilmes,