Perdre son ventre femme menopause

Il est donc important d'adopter un régime alimentaire spécifique à la ménopause. Ménopause et prise de poids vont souvent ensemble. Pourtant en choisissant de faire attention à la qualité de son alimentation, il est tout à fait possible de ne pas grossir à la ménopause.

Cette fiche vous présente les recommandations nutritionnelles pour y parvenir. Les conseils qui suivent permettent également d'atténuer les symptômes liés à la ménopause et de prévenir le développement de certaines maladies.

Pour maigrir à la ménopause et rester en bonne santé, il est indispensable de favoriser une alimentation riche en nutriments, en fibres et en protéines de qualité. Dans cette fiche, nous verrons également que le rythme alimentaire est important dans le cadre du régime alimentaire spécial ménopause.

Les protéines aident à maintenir un poids santé parce qu'elles stabilisent la glycémie et augmentent la sensation de satiété.

Voici un tableau des sources de protéines à privilégier ou à éviter pour maigrir à la ménopause. Le soja serait un aliment prometteur pour prévenir les bouffées de chaleur. Ceci serait principalement du aux hormones végétales qu'il contient naturellement. Pour obtenir un résultat semblable avec l'alimentation seule, on recommande de consommer 15mg de génistéine par jour, soit :.

Les apports en calcium et en vitamine D sont au coeur des recommandations nutritionnelles pour lutter contre l'ostéoporose.

Voici un tableau des sources de calcium à privilégier dans le cadre du régime alimentaire spécial ménopause. La vitamine D favorise la bonne absorption du calcium mais aussi une meilleure rétention de celui-ci par le système osseux. Il permet aussi sa meilleure utilisation par l'organisme. Les besoins en vitamine D sont de UI par jour avant 65 ans et de UI par jour à partir de 65 ans.

En cas d'ostéoporose, les besoins atteignent UI par jour. De plus en plus d'études mettent en lien carence en vitamine D et cancer du sein. Il peut être utile, en plus de l'alimentation, de prendre des suppléments en vitamine D sur accord de votre médecin.

Les meilleures sources de vitamine D à intégrer au régime alimentaire spécial ménopause sont :. Pour plus de détails, consultez notre fiche régime spécial ostéoporose. Prendre l'habitude de fractionner l'alimentation en faisant des collations rassasiantes et équilibrées permet d'éviter les hypoglycémies qui peuvent provoquer bouffées de chaleur et sautes d'humeur.

On recommande 1 à 2 collations réparties dans la journée et composées d'une source de fibres et de protéines. Voici des exemples de collation à intégrer dans le cadre du régime alimentaire spécial ménopause :.

Pour ne pas grossir à la ménopause, certains choix alimentaires sont plus bénéfiques que d'autre. Le régime alimentaire spécial ménopause a pour but d'éviter les aliments favorisant les symptômes désagréables, la prise de poids et le risque de développer des maladies. C'est le cas par exemple des mauvaises graisses, du sucre, de l'alcool, et du sodium.

Les sucres concentrés provoquent une hausse rapide du taux de glucose sanguin, suivi d'une baisse de la glycémie qui peut provoquer les bouffées de chaleur. Ils peuvent aussi être responsables d'irritabilité, de manque de concentration et d'humeur dépressive. En règle général, on recommande donc de limiter leur consommation pour maigrir à la ménopause.

A noter que sur la liste des ingrédients des produits industriels, les sucres sont indiqués par les mentions suivantes : dextrose, glucose, fructose, saccharose, maltose, sucre inverti, sirop, etc.

Les édulcorants ne font pas fluctuer la glycémie mais entretiennent le goût pour le sucre, ils ne sont donc pas recommandés pour ne pas grossir à la ménopause. Dans le cadre du régime alimentaire spécial ménopause, on recommande d'éviter de consommer des boissons contenant de l'alcool ou de la caféine. Surtout à jeun et entre les repas, car ces boissons entraînent une diminution du taux de glucose dans le sang et peuvent provoquer des bouffées de chaleur.

Il est donc recommandé d'éviter les boissons suivantes :. Une portion d'alcool correspond à ml de bière, 2,5cl d'alcool fort ou 12,5cl de vin. Pour prévenir le cancer du sein, la consommation d'alcool chez la femme ne doit pas dépasser une portion.

L'alcool engendrerait des déficiences nutritionnelles, notamment en acide folique qui a des propriétés antioxydantes. De même, il est tout à fait possible de faire du sport après la ménopause.

Il suffit d'adapter les activités à sa condition physique et de trouver un sport qui nous permet de dépenser des calories, sans pour autant trop forcer sur les muscles ou le système cardiaque, surtout si l'on n'a pas un profil sportif. Certains aliments font facilement gonfler le ventre, et notamment ceux qui contiennent du gluten et sont lourds à digérer : pizza, pâtes, pain blanc, etc. Essayez de privilégier les légumineuses aux féculents ou préparation à base de farine blanche, souvent moins caloriques et meilleures plus le transit.

Côté physique, retrouver un ventre plat passe par des exercices de gainage. Vous pouvez par exemple vous astreindre à un programme hebdomadaire de séances sportives courtes mais à faire plusieurs fois dans la semaine, qui vous aideront à perdre du poids et à redéfinir votre corps et en particulier le ventre.

Ciblez les exercices qui font travailler la ceinture abdominale en priorité. Après 50 ans, nos muscles ne sont plus dans le même état qu'à nos 20 ans. Notre forme physique est différente aussi, et nos aptitudes ont baissé.

De fait, se mettre au sport pour perdre du poids est souvent plus difficile à 20 ans qu'à 50 ans. Pour y arriver, commencez doucement, écoutez votre corps et n'accélérez le rythme que si vous vous en sentez capable. Je freine mon coup de fourchette. Quand le métabolisme de base diminue, les apports énergétiques doivent diminuer aussi.

Sinon, on stocke les calories excédentaires. Je dose les matières grasses ajoutées. Je sale moins.