Presidente figueiredo regime militar

Dans son ouvrage pionnier, Eliézer Rizzo de Oliveira fut le premier à en analyser la construction Oliveira Mêlé aux traditions locales brésiliennes, ce système a fourni au régime un ciment idéologique sans équivalent dans la société civile. La principale caractéristique de ce système serait sa réaction systématiquement négative face à un monde extérieur en apparence inintelligible, parce que différent des États-Unis.

Pour Hartz, le dogme selon lequel les avantages de ce libéralisme vont de soi a conduit à conclure que rien ne permettait légitimement de ne pas les accepter. Pour la première fois au xx e siècle, les militaires se sont montrés prêts à ne pas rendre le pouvoir aux civils après avoir destitué un gouvernement constitutionnel.

Cardoso a bien perçu que les nouveaux régimes sont par essence démobilisateurs, ce qui les différencie du fascisme. On pourrait donc plutôt envisager comme une étape de transition contrôlée. Le processus demeurait en effet extrêmement fragile et il pouvait être remis en cause à tout moment.

Dans un tel contexte, ce sont des dynamiques exclusivement militaires qui ont abouti au choix du général Emílio Médici pour succéder à Costa e Silva Gaspari b, 77 En effet, à cette période [ Chirioet Alves, Maria Helena Moreira. Petrópolis: Vozes. Beozzo, José Oscar. Cardoso, Fernando Henrique.

O modelo político brasileiro e outros ensaios. Rio de Janeiro: Paz e Terra [éd. Princeton: Princeton University Press]. Castro, Celso. O espírito militar: um estudo de antropologia social na Academia Militar das Agulhas Negras. Rio de Janeiro: Jorge Zahar Editor.

Chirio, Maud. La politique des militaires. Thèse de doctorat. A política nos quartéis: revoltas e protestos de oficiais na ditadura militar brasileira. Rio de Janeiro: Zahar. Ernesto Geisel. Rio de Janeiro: FGV. Desch, Michael.

Une grande partie des travaux publiés par les éditeurs au Brésil, qu'ils soient de type universitaire ou destinés au grand public, sont des réécritures d'essais et de thèses dans lesquelles, par nécessité ou pour s'adapter aux circonstances, le cadrage théorique est toujours flou. Cependant, lorsqu'il s'agit d'un ouvrage grand. Pour cette raison, il s'est avéré difficile d'élaborer une méthodologie de présentation des travaux. Enfin, avant d'établir le catalogue des productions les plus significatives concernant le rôle politique des militaires entreil faut signaler certains travaux non relatifs à la période évoquée.

Castro mène une étude ethnographique qui met en évidence l'origine sociale, la vie quotidienne et l'environnement intellectuel qui entoure les militaires à la fin de l'Empire et dans les premiers temps de la République. En établissant la biographie de Benjamim Constant, Lemos révèle que les structures sociales de l'Empire ne permettent pas une grande mobilité sociale.

Cela conduit des hommes comme Constant à opter pour la carrière militaire, non comme un sacerdoce mais pour gagner leur vie. Il faut rappeler que les hommes qui proclament la République, même parmi les militaires, n'exercent pas la même influence sur le pouvoir en fonction de leur origine sociale.

Corrêa analyse l'influence de la pensée positiviste dans la formation de la mentalité militaire du Brésil. Son approche, cependant, diffère de celle utilisée tant par Castro que par Lemos. Corrêa met aussi l'accent sur le rôle des élites politiques civiles dans la formation d'une culture antidémocratique de la République.

Prestesn'analyse pas le tenentismo la révolte des jeunes lieutenants sous l'angle d'un corporatisme univoque. Leiner ébauche une théorie de la hiérarchie militaire en tant que fait social pour l'institution militaire. Coelhoà la suite de ses travaux deanalyse l'insertion de l'armée dans le scénario politique national.

C'est le premier travail à mettre l'accent sur la place des militaires parmi les principales élites au Brésil, ainsi que le premier à établir une bibliographie autour des courants interprétatifs de l'époque.

Oliveira concentre son étude sur la relation entre la pensée et les interventions militaires au Brésil. Les personnages et les groupes au sein des forces armées sont identifiés selon des aspirations et des projets politiques communs.

Presidente figueiredo regime militar

D'autres travaux peuvent être trouvés chez Coelho Le coup d'État militaire de Ce dernier arrive à la conclusion que la conspiration était de caractère capitaliste et à dominante multinationale. Associée à des responsables civils et militaires locaux, la conspiration l'a emporté dans la lutte des classes en déposant Goulart, empêchant, selon les conspirateurs, toute tentative des communistes de prendre le pouvoir.

D'un point de vue méthodologique, Dreyfuss se fonde sur la théorie gramscienne du concept d'hégémonie et, en ce sens, son analyse est avant tout, structurelle.

Presidente figueiredo regime militar

Dans une perspective différente, Figueiredo et Santos présentent une vision qui n'est ni structuraliste ni déterministe sur l'éclosion du coup d'État. Bien au contraire, ils élaborent une étude sur les préférences des acteurs politiques et leurs stratégies visant à maximiser leurs objectifs qui finissent par conduire à une impasse démocratique. Ce faisant, il développe l'idée que, du fait d'une attitude erratique, le gouvernement Goulart a nourri l'affaiblissement politique, au lieu de le réduire.

Goulart n'a pas été capable de stabiliser ses soutiens démocratiques et a fini par générer des postures à la fois centralistes et désagrégatrices, tant sur un plan individuel que systémique.

En analysant le rôle des acteurs politiques, catégorie centrale de l'étude, Figueiredo démontre que le coup d'État aurait pu être évité si les acteurs politiques s'étaient comportés de manière différente4.

Le régime militaire En s'intéressant aux travaux qui établissent un portrait de la période comprise entre etune remarque préalable doit être faite sur les difficultés de la méthode de l'entretien. Il faut prêter attention à l'organisation des entretiens, et à l'adaptation des enquêteurs aux personnes interrogées.

L'ensemble de cette charpente théorico-méthodologique est proche de celle de l'histoire orale6. En ce sens, cette méthode se distingue de la production documentaire et écrite qui, jusqu'alors, caractérisait les études relatives à la période militaire. Lorsque l'on traite d'une dictature militaire, les aspects liés à la répression sont ceux qui frappent le plus. Mais une fois délimité le facteur d'hétérogénéité entre les militaires brésiliens impliqués dans cette période, cette approche apparaît également dans les autres volumes de la série.

Par conséquent, la lecture de cette trilogie est obligatoire, quel que soit le niveau d'intérêt et de compréhension que peut avoir un lecteur ou un chercheur intéressé par ce thème. Ferreira analyse aussi la période dictatoriale, mais d'une manière plus interprétative.

Navigation

Il en tire une distinction entre Estabelecimento Militar Establishment militaire -les militaires qui agissent en accord avec les lois et les règlements et le Partido Fardado Parti en uniforme -les militaires qui s'arrogent le droit d'interpréter ce que peuvent être la loi et l'ordre. Pour l'auteur, à la fin du régime militaire, le Partido Fardado cesse d'exister et ses membres intègrent la hiérarchie bureaucratico-militaire dans le but de comprendre les problèmes de l'État brésilien.

Ce travail met en lumière, selon un angle privilégié, les idées, les opinions et les points de vue du général-président Ernesto Geisel7. Geisel fournit tout un ensemble d'informations. Au travers de son éducation familiale et de sa formation professionnelle, Geisel trace les grandes lignes d'une interprétation des phénomènes politiques, sociaux et économiques du Brésil, et il définit et justifie, botox cost philadelphia manière extrême, le rôle et la présence des militaires sur la scène quotidienne brésilienne8.

Pour autant, la recherche documentaire n'est pas reléguée au second plan. Dans cet ouvrage, les thèmes liés aux relations extérieures, à la censure, à la santé, l'éducation, la sécurité sociale, notamment, sont systématisés de manière à ouvrir de nouvelles perspectives dans l'examen des relations militaro-civiles durant les années de régime militaire. Un autre travail relatif à la connaissance des personnages militaires parmi les plus importants de l'histoire récente du Brésil est celui d'Esteves Au-delà des références biographiques, le livre fournit une série de discours, ordres du jour, dépêches, et décrit des réalisations et l'organisation administrative de l'armée pour chacun des occupants d'une charge.

Il s'agit là d'une source importante permettant de comprendre et. Dans celles-ci aussi, les entretiens sont présents en tant que ressources méthodologiques effici-caces. Mais l'auteur ne se limite pas à travailler simplement à partir des entretiens, qu'il regroupe ensuite dans un autre ouvrage b.

Il fonde son travail sur une recherche historique, comprenant les sources primaires et une large bibliographie dans le but de cerner la période de manière globale. Il fait le pari de la consolidation de la démocratie brésilienne et, par conséquent, du contrôle civil sur les militaires Il s'agit bien sûr de Skidmore Cette piste est suivie par Alvesavec l'avantage d'un travail plus interprétatif que celui de Skidmore.

De la même façon, il existe, parmi les études sur la dictature militaire, des travaux centrés sur l'analyse du discours. Il s'agit d'un autre thème qui émerge dans le monde universitaire brésilien post Fiorin et Indursky sont les principaux exposants de ce type d'approche liée aux thèses des relations militaro-civiles.

Fiorin se concentre sur l'existence d'un discours légitimant un système de construction supra-sociale. De son côté, Indursky met l'accent sur le rôle des discours des présidents militaires comme relevant d'une fausse distinction entre la détermination et l'indétermination discursive. Sur l'ensemble des travaux qui traite du régime militaire dans sa totalité, la politique extérieure de la période apparaît, d'une certaine manière.

Cette lacune est comblée par Vizentini Dans son analyse de la politique extérieure des gouvernements militaires, obg rides test large et très complète, il met en avant le projet de transformer le Brésil en une puissance régionale.

Le livre met parfaitement en lumière la dynamique endogène des gouvernements militaires de rupture et de continuité, quant à la planification de la politique extérieure.

Il s'ensuit qu'il n'y a pas une politique extérieure du régime militaire, mais des politiques extérieures, dans la mesure où chaque gouvernement représente une aile distincte des forces armées, qui détermine et influence la structuration de la politique extérieure. On présentera maintenant, citons les travaux portant sur des périodes et des gouvernements spécifiques au sein du régime militaire. Les exposants de ce type de découpage chronologique sont Martins FilhoMathias et Codato Périodes et gouvernements militaires.

João Figueiredo

Martins Filho s'attarde sur l'un des aspects les plus délicats de l'analyse du régime militaire : les crises internes au sein des forces armées brésiliennes durant la période Son étude se base sur la conception de l'ensemble de la structure de formation, de concentration et de distribution du pouvoir, et sur les sphères d'influence politique, entre les militaires et leurs alliés.

L'ouvrage comporte un chapitre dédié à une discussion théorique, ainsi qu'à la contestation d'une série de paramètres, peu ou prou acceptés par la science politique pour l'analyse des régimes d'exception.

En réalité, son travail débute à partir deau moment de la désignation de Geisel à la succession de Médici à la Présidence de la République. Du point de vue méthodologique, Mathias étudie la genèse du processus de distanciation à travers l'analyse des discours d'Ernesto Geisel, et comment cette période permet d'éclairer les projets et les intentions du président de l'époque quant à l'ouverture politique.

Cependant, à l'inverse de Fiorin et d'IndurskyMathias ne se limite pas au traitement purement linguistique, mais adopte une approche interprétative des discours. Son argument principal est que Geisel cherchait, avec son projet de distian-ciation, à assurer une stabilité institutionnelle aux militaires et à garantir ainsi la fin progressive d'un régime d'exception.

Malgré tout, le vice-président civil, Aureliano Chaves ne jouit par d'un pouvoir politique important. L'opposition mène une lutte acharnée en novembre pour amender la constitution afin de permettre des élections directes mais le Congrès rejette finalement cette proposition. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ai regime militar medici

Espaces de noms Article Discussion. Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. La dernière modification de cette page a été faite le 6 octobre à En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.

Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Développeurs Statistiques Déclaration sur les témoins cookies Version mobile. José Sarney Tancredo Neves non investi. Présidents de la République fédérative du Brésil.