Thyroïde prise de poids sous levothyrox

Dans ce cas effectivement on peu booster la thyrodie avec des compléments type tyrstim qui contiennent de l'iode du zinc et du selenium entre autre.

Pourquoi l’hypothyroïdie entraine-t-elle une prise de poids ?

Mais on ne cherchera pas à booster la thyroïde d'une personne sous traitement. C'est la meilleur façon pour faire grimper ses anti tpo si la maladie est d'origine auto immune, et de ne jamais arriver à stabiliser son traitement. Bref pour maigrir sous traitement il faut simplement une alimentation adaptée, si possible sans lait et gluten, avec des fruits et légumes frais, des protéines Tout commence par là, le bon dosage, les bons compléments et s'il le faut un ajout de t3 pour retrouver de l'énergie.

Merci pour cette reponse! En effet, je pense que vous avez raison: une prise de poids grace a une activite physique qui permettrait de retrouver un equilibre et surtout de prendrre en masse musculaire est important.

Mais alors, quels genrs d'activites me recommenderiez-vous? Peut etre que dans mon cas, la course a pied n'est pas conseillee car je crois qu'il est preferable de faire de la gym ou autre. Auriez-vous une petite idee :? Concernat la caractere inhabituel de ma "plainte", je comprends ce que vous voulez dire. Mais croyez moi, dans les deux cas prise de poids ou perte de poids excessivesc'est un enfer J'ai maigri de facon tellement fulgurante et violente, que cela se voit sur mon visage.

J'ai tres mauvaise mine, je n'ai aucune force et surtout j'ai pris quelques annees de plus, voire beaucoup a cause de cette maigreur et de stree. Bon retablissement a vous aussi!

Continuez le sport, et meme si les tests sanguins prouvent une amelioration, cela ne veut pas dire que votre medecin endocri doit vous laisser comme ca. Lui en avez-vous parle? Je vous conseille de lui en parler, de lui demander pourquoi vous n'arrivez pas a perdre malgre de meilleurs resulatas, et sinon de consulter un ou deux autres endocrinologies. Il y en a de tres bons de nos jours, en cela,nous avons de la chance ; Bonne journee!

Bonjour Claire, En lisant votre message, je me suis reconnue,mon endocrinologue m'a augmenté mon levo car j'etais fatigué et d'apres ma tsh j'étais en hypo, en 3 mois j'ai perdu 6 kg, et je crois bien les avoir perdu egalement dans les joues 1ere reflexion des gens oh!

Bonjour, pour ce qui est du zinc je prends le complexe zinc vitamines b de be-life tout comme la tyrosine de be-life également mais il y en a d'autres marques tout aussi bonnespour la vitamine d3 et le sélénium je prends ceux de solgar, pour ce qui est des autres vitamines je prends un mélange qui se trouve dans toute pharmacie c'est l'omnibionta pronatal je prends le pro-natal car la vitamine A est sous une forme qui ne me donne pas de maux de tête alors que la vitamine A pure me donne des migraines si toi tu la supporte telle quelle tu peux prendre l'omnibionta normal pour adultes.

Mais évidemment avec ces gellules je prends bien évidemment de l'euthyral tu le trouveras facilement en France si tu habites là sinon demande à ton pharmacien et il peut le commander en France sans aucun problème pour le dosage de l'euthyral là tu dois voir c'est selon ta prise de sang et donc à voir avec ton endocrino insiste pour qu'il dose ta T3 car peu de médecins le font moi j'ai du lu mettre le nez dans l'article que j'avais trouvé et finalement il m'a dit que j'avais raison C'est dire ;- en tout cas bon courage et bonne chance Bonjour,tes conseils me seraient très utile ;je prends note pour les vitamines ; j aimerai savoir pour mon alimentation les aliments à privilégier et ceux à éviter : je suis atteinte d'une hypothyroïdie et d un adénome hypophysaire à la prolactine Bonjour, je ne sais pas si tu as lu ma réponse à quelqu'un d'autres mais n'hésites pas à la lire car j'ai l'impression que chez toi aussi on a pas du doser ta T3 mais uniquement la T4 or c'est la T3 qui fait maigrir et si la T4 ne se transforme pas d'elle même partiellement en T3 tu seras normalement épuisée et même sans rien manger tu n'arriveras que difficilement à perdre grammes de temps à autres donc il faut d'abord voir si ta T3 est bien dosée et ensuite manger de façon équilibrée et si tu veux tu peux lire mon post plus bas j'explique certaines choses qui peuvent aider Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges.

Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka!

Maladies de la thyroïde. Dans une telle situation, la prise pondérale liée à l'hypothyroïdie est secondaire à une accumulation d'eau et à une diminution du métabolisme, paramètres qui se normaliseront avec la prise d'hormones thyroïdiennes.

Si elle est plus importante, une diminution de l'apport énergétique est probable et des troubles du comportement alimentaire devront être recherchés. Le tableau 1 illustre de manière schématique la probabilité la plus élevée de dysfonction thyroïdienne chez un sujet ayant un poids normal par rapport à un patient obèse.

La figure 1 illustre les variations de TSH et de thyroxine T4 libre lors de la normalisation de la fonction thyroïdienne selon l'importance de l'hypofonction.

Lorsque les taux de ces deux hormones sont normaux, pendant une période d'au moins quatre mois, un rôle significatif des hormones thyroïdiennes dans la persistance du surpoids du patient sera écarté. Un réglage fin de la substitution thyroïdienne peut être réalisé en augmentant la dose quotidienne de levothyroxine d'environ 12,5 mg par jour, dans le but d'obtenir un taux de TSH dans le tiers inférieur de la norme et de T4 libre dans le tiers supérieur.

Les changements de dose se feront en respectant des délais d'au moins deux mois, des modifications rapides pouvant conduire à des hyperthyroïdies iatrogènes. Un tableau comportant les valeurs de laboratoire, l'évolution du poids et les symptômes de l'hypothyroïdie est utile.

Si ces derniers ont disparu et que les tests sont normaux, le surpoids ne pourra ainsi clairement pas être attribué à la glande thyroïde!

Lors d'anomalie de la fonction thyroïdienne, il faut s'intéresser d'emblée aux habitudes alimentaires du patient ainsi qu'à son activité physique. Comme dans l'article précédent, l'établissement d'une histoire pondérale est utile, permettant de mieux saisir certaines réalités objectives, basées sur la physiopathologie de l'équilibre énergétique, et de ne pas nourrir de faux espoirs sur une perte pondérale lors du traitement de l'hypothyroïdie. Tant le corps médical que le grand public évoquent avec ardeur le rôle des hormones thyroïdiennes dans le contrôle du poids.

Une publication de proposait d'inclure l'obésité parmi les critères diagnostiques de l'hypothyroïdie. EnLyon s'intéressait à l'effet des extraits thyroïdiens, le comparant à un régime dans le traitement de l'obésité.

Cette situation semble exceptionnelle. Encependant, Krotkiewski recommande l'usage de la triiodothyronine T3 chez les patients obèses euthyroïdiens, en complément d'un traitement diététique, dans plusieurs contextes cliniques.

La lecture d'un tel article, associée à une recherche sur Internet, peut ainsi conduire un patient obèse à consommer des hormones thyroïdiennes pour perdre du poids. La recherche médicale n'est pas innocente dans un tel contexte, car elle s'est intéressée à identifier et caractériser des thyromimétiques en vue de traiter l'obésité et l'artériosclérose, considérant l'influence des hormones thyroïdiennes sur le poids corporel et le taux de cholestérol.

Les récepteurs aux hormones thyroïdiennes comportent deux sous-types, le TR-alpha contrôlant la fréquence cardiaque et le TR-bêta impliqué dans la diminution du cholestérol et de l'élévation du métabolisme basal. Chez l'homme, la dépense énergétique dépend de nombreux facteurs : le métabolisme basal ou de repos, son coût énergétique, le stockage des aliments, l'effet thermique de l'exercice et l'adaptation de la thermogenèse à l'environnement.

La régulation du poids dépend également de nombreux facteurs, principalement nerveux et endocriniens et résulte ainsi d'un équilibre complexe où une mauvaise balance énergétique, même très modérée, peut conduire à de grandes modifications du poids corporel. La figure 2, adaptée d'un travail d'Enrique Silva, illustre les modifications de la dépense énergétique liée à la thermogenèse, mettant en évidence la très nette différence entre l'hypothyroïdie et l'hyperthyroïdie à la température de neutralité.

Cette température de neutralité est déplacée vers le bas en cas d'hyperthyroïdie et vers le haut dans un contexte d'hypothyroïdie. Les mécanismes physiopathologiques impliqués dans l'effet calorigène des hormones thyroïdiennes dépassent le sujet de ce travail, la revue de Silvestri détaille l'importance des voies biochimiques ainsi que les protéines et gènes régulant la chaîne respiratoire. Une étude prospective, sur le métabolisme basal, au sein d'une population franco-italienne de volontaires, a montré que les hormones thyroïdiennes et la diminution de la masse maigre n'expliquaient que peu la diminution de la dépense énergétique liée à l'âge.

L'étude de Kong et coll. En présence d'une hypothyroïdie préclinique ou modérée, la variation attendue du poids est absente ou minime alors qu'en cas d'hypothyroïdie plus sévère, elle sera de plusieurs kilos et dépendra surtout de la rétention d'eau du patient, facile à objectiver cliniquement, notamment au visage et aux mains.

Cela se produit notamment en cas d'hypothyroïdie production d'hormone trop faible due à une carence en iode, à une pathologie auto-immune La prise de ce médicament est donc vitale pour les 3 millions de patients concernés, selon les chiffres de l'Agence nationale de la sécurité du médicament ANSM.

La formule du Levothyrox a été changée en mars par le laboratoire Merck à la demande de l'ANSM, l'Agence nationale de la sécurité du médicament. Argument avancé :.

Le changement de formule ne concerne pas le principe actif la lévothyroxine, une hormone de substitution mais porte sur des substances, appelées "excipients", qui lui sont associées, comme par exemple le lactose qui a été remplacé par le mannitol. Ces modifications visaient à garantir une teneur en substance active la lévothyroxine plus constante d'un lot à l'autre, ou au sein d'un même lot, d'après l'ANSM.

Et, selon elle, il n'y aura pas de retour à l'ancienne formule.

Peut-on maigrir lorsque la prise de poids est due à une hypothyroidie ?

Cette nouvelle formule était donc censée être plus stable et mieux tolérée. De nombreux patients signalent de nouveaux effets secondaires aux associations de malades et à l'ANSM. Ainsi Amelia, interrogée dans "le Parisien" en kiosques ce mercredi 23 août, qui vit "un enfer" : vertiges, maux de tête Elles se sont accentuées au point de devenir invalidantes", raconte le quinquagénaire.

J'oubliais des mots, des phrases.

Prise de poids 7 mois et demi grossesse

Je n'osais plus prendre le volant, j'avais des vertiges. L'AFMT indique avoir reçu de nombreux signalements similaires. Ce n'est pas un médicament de confort mais de survie. Non, pas de panique toutefois. L'intolérance à ces nouveaux excipients, présents dans de nombreux médicaments, et même dans les bonbons sans sucre pour le mannitol, semble peu probable.

L'Agence du médicament se veut rassurante.