Caries dental minsal

Aide accessibilité. Adresse e-mail ou mobile Mot de passe Informations de compte oubliées? À propos. Voir plus de contenu de Dr. Informations de compte oubliées?

Caries dental minsal

Plus tard. Informations concernant les données de statistiques de Page. Angol odontologia smile Afficher la suite. Envoyer un message. En savoir plus. Cons tanza Pére z Segovia Cirujano d entista UN AB Sellantes definición 0 Los sellantes dentales son capas finas, Selladores de fosas y fisuras - SlideShare ; selladores de fosas y fisuras Slideshare uses cookies to improve functionality and performance, and to provide you with relevant advertising.

If you continue browsing the … Guia clinica fisurados ernesto diaz - Academia. Guia clinica fisurados. Uploaded by. Ernesto Diaz. Download with Google Download with Facebook or download with email. Ernesto Diaz Amparo Sandoval Martin; hace 1 años ; Vistas: Transcripción. Prevención de caries dental en primeros molares ICDAS: es un sistema internacional de diagnostico y evalucion de lesiones cariosas tempranas, basado en el aspecto visual macroscpico en el esmalte, dentina y cemento.

Int J Paediatr Dent. La caries dental es uno de los problemas ms relevantes dentro del mbito odontolgico y de la Salud Pblica. Detectores de fugas Lubricantes y Sellantes MS;rev Revisión de los materiales e Sellantes Terapéuticos no Invasivos de Ionómeros: Cubierta delgada de Las enfermedades bucales, como la caries dental, cuentan con alta prevalencia en el mundo Manual de procedimientos.

El Grupo de Seleccionar a los pacientes y dientes que sean susceptibles de aplicación de Por su Pour cela, on peut avoir recours leau de boisson, au sel, au lait, aux bains de bouche et aux dentifrices fluors, ou lapplication de fluorures par un professionnel ou bien encore une combinaison de dentifrice fluor et dune autre source de fluorures.

Les donnes montrent clairement que lexposition prolonge un niveau optimal de fluorures se traduit par une diminution de la carie tant chez lenfant que chez ladulte. Toutefois, il peut y avoir des effets secondaires indsirables lapport excessif de fluorures. Lexprience a montr quil nest pas toujours possible dobtenir une prvention efficace de la carie base de fluorures sans un certain degr de fluorose dentaire, quelle que soit la mthode choisie pour maintenir ce faible niveau de fluorures dans la cavit buccale.

Les fluorures sont largement utiliss lchelle mondiale et avec profit. Plus de millions de personnes dans le monde utilisent des dentifrices fluors, prs de millions ont accs une eau fluore, quelque 40 millions du sel fluor. Par contre, les populations de nombreux pays en dveloppement nont pas accs aux fluorures pour la prvention de la carie dentaire, pour des raisons tant pratiques quconomiques.

II La situation en France : Rappel : La prsence de fluor dans leau dalimentation est principalement dorigine naturelle, en particulier dans les eaux souterraines, o il se trouve sous forme dion fluorure F- par dissolution au contact des roches. Si les apports naturels de fluorures par leau dalimentation restent gnralement faibles en France, certaines eaux peuvent cependant prsenter des teneurs leves en raison de la nature gologique des terrains traverss par leau.

Les installations de production ayant dlivr une eau au moins une fois non conforme 57 produisent principalement une eau dorigine souterraine et sont souvent de faible capacit ; elles ont fait lobjet de mesures correctives et ventuellement de recommandations sanitaires la population cf. Les eaux minrales naturelles ce nest pas le cas des eaux de source conditionnes contiennent des fluorures des concentrations variables2, certaines pouvant atteindre plusieurs milligrammes de fluorures par litre.

Actuellement ces fluoroses paraissent en rgression les dentifrices pour enfants sont moins fluors et les prescriptions moins systmatiques. Le dbat sur lintrt et les modalits dun apport supplmentaire de fluorures par leau ou le sel ou, plus rarement, un autre vecteur est assez complexe mais on peut en rsumer ainsi les principaux lments : 1- Lintrt dune fluoration de masse :. Il est bien tabli que le fluor par voie topique, en particulier l'utilisation de dentifrice fluor, constitue la meilleure mesure, la plus efficace, en prvention de la carie la limite, sil tait possible dobtenir que toute la population bnficie dun brossage biquotidien avec un dentifrice fluor, aucune autre mesure ne serait ncessaire.

Il n'en reste pas moins que des fractions substantielles de la population notamment chez les adolescents ou dans les milieux dfavoriss ne bnficient pas de cette protection, faute d'acquisition suffisante des habitudes d'hygine bucco-dentaire. Pour ces fractions de la population qu'il faut bien sr s'attacher rduire par une politique d'ducation sanitairemais aussi pour lensemble de la population, un apport non mdicalis de fluorures, par leau, le sel alimentaire ou un autre vecteur, peut apporter une protection complmentaire de rattrapage sous rserve dviter des fluoroses par surdosage.

Cette politique de supplmentation passive de masse en fluorures fait lobjet dune abondante littrature scientifique et a montr son efficacit dans de nombreux pays. Il sagit en outre dune mthode qui contribue rduire les ingalits de sant alors que la prescription de gouttes ou comprims par les professionnels de sant accentue ces ingalits les catgories sociales les plus atteintes par la carie ayant le moins bon accs la prvention volontaire, individuelle et mdicalise.

Les oppositions ce type de mesure sappuient sur deux principaux arguments : dune part, un argument de principe selon lequel la prvention ne doit pas tre impose la population mais doit tre librement choisie ; dautre part, un argument mettant laccent sur le risque de surdosage de fluorures et donc dapparition de fluorose.

Leau : cest le vecteur le plus tudi, le seul dont lefficacit soit, en toute rigueur, clairement dmontre tant par les observations ralises dans les rgions o leau est naturellement fluore que par lvaluation des politiques de fluoration de leau du robinet notamment dans les pays anglo-saxons. Plusieurs arguments ont conduit, en France, carter ce choix au milieu des annes Argument de faisabilit : le nombre trs lev environ 20 de sources ou de points de prlvement qui alimentent le rseau de distribution deau ncessiterait autant de points de fluoration, ce qui pousse de cheveux bouclés 2014 la mesure trs difficile mettre en uvre ou alors un cot extrmement lev et irraliste.

Autre argument : la consommation deau du robinet est extrmement ingale dans la population de sorte que certains ne bnficieraient pas du tout de cette prvention alors que dautres risqueraient de recevoir une dose excessive de fluorures. Avantages : la consommation de sel est quasi universelle et lcart de consommation entre gros consommateurs et faibles consommateurs est relativement rduite le risque de fluorose est trs faible, sauf cumul avec dautres supplments fluors ; le sel est bon march donc de faible cot pour lusager.

Inconvnients : les tudes mesurant lefficacit de la fluoration du sel alimentaire sont moins nombreuses et nont pas la mme rigueur mthodologique que celles tudiant les effets de la fluoration de leau de boisson, mme si les observations ralises en Suisse suggrent une efficacit comparable.

Caries dental minsal

Autre inconvnient, la difficult de faire des campagnes de communication sur le sel fluor : en incitant choisir un sel fluor pour prvenir la carie, et sans pour autant inciter consommer plus de sel, on attache au sel un attribut positif qui risque dtre peru comme contradictoire avec les messages incitant manger moins sal pour prvenir les maladies cardio-vasculaires.

Cependant lOMS montre, partir de lexemple du sel iod, que ces messages ne sont pas incompatibles cf. Cette dcision tait assortie de nombreuses restrictions, lie une approche plus toxicologique que de sant publique les risques du fluor, considr comme un toxique, ont t souligns avec force, sans prendre en compte les bnfices accessibles en termes de sant : ainsi, lutilisation de sel fluor nest pas permise dans lindustrie alimentaire ni dans la restauration collective.

Par la suite, un arrt de a autoris lutilisation du sel fluor dans les cantines scolaires mais cette mesure na eu aucun effet pratique : les cantines scolaires dans la majorit des cas font prparer les repas par des entreprises Sodexho, Avenance, etc. Par ailleurs, le sel fluor, ds le dbut, reprsentait moins de la moiti du sel propos la vente au dtail.

NB: l'absence d'information du public n'aurait pas eu de consquences notables si la majorit du sel mis en vente avait t fluor : la population aurait alors consomm son insu du sel fluor sur le modle de la diffusion du sel iod de la mme manire qu'elle utilise le plus souvent son insu un dentifrice fluor car la majorit des dentifrices en vente sont fluors ce qui est compatible avec la libert de choix : des dentifrices non fluors sont disponibles partout pour ceux qui le souhaitent.

En rsum, la situation qui prvaut aujourdhui en France quivaut pratiquement un abandon de fait de la prvention collective par le sel fluor. III Reconsidrer la question de la prvention collective de la carie par le fluor : 1 Lvaluation ralise par la HAS sur les stratgies de prvention de la carie fournit une base et une lgitimit scientifiques la politique qui sera dfinie dans le domaine de la sant bucco-dentaire - notamment sur lintrt dun apport de fluorures toute la population en utilisant le vecteur du sel alimentaire.

Extraits du rapport de la HAS sur le sel fluor : Etat des lieux de la fluoration du sel en France page 22 de largumentaire Le sel fluor est un vecteur de fluor qui permet datteindre une large population, compte tenu de sa consommation gnralise et son faible cot pour lusager.