Types of political regimes ppt

Enle X e congrès des bolcheviks adopte une résolution de Lénine, qui érige le rôle dirigeant du parti au rang de composante de la doctrine marxiste [ 10 ]. Dans la pratique, ces systèmes ont la plupart du temps abouti, sur le continent africain, à étouffer les divergences d'opinion [ 11 ].

L'existence d'un parti unique ou d'une coalition unique n'est pas une condition nécessaire pour qu'un régime politique puisse être jugé dictatorial ou totalitaire. Les citoyens souhaitant s'engager en politique choisissent non pas un parti, mais un courant à l'intérieur du parti unique. Ce processus a conduit à la fin des régimes communistes en Europe. Le parti communiste hongrois a vu en le courant réformiste prendre le pas sur le courant conservateur [ 13 ][ 14 ]aboutissant à l'ouverture du rideau de fer en [ 15 ]puis à la chute du Mur de Berlin.

Ce type de situation ne s'accompagne cependant pas d'une limitation légale ou constitutionnelle de l'activité des autres partis politiques et ne constitue pas, au sens propre, un système de parti unique légal ou de fait.

Le Parti communiste chinois PCCdirigé à l'époque par Mao Zedonga pris le pouvoir en à l'issue de la guerre civile chinoiseproclamant la République populaire de Chine.

Enle poste de président du parti a été supprimé, le principal dirigeant du PCC étant désormais le Secrétaire général.

Le préambule de la constitution du pays spécifie le rôle dirigeant du Parti [ 19 ]. Le PCC propose un candidat unique, issu de ses rangs, lors de l'élection du Président de la République populaire de Chine par l' Assemblée nationale populaire.

Le Secrétariat général du Parti communiste chinois exerce un contrôle sur la nomination du personnel de l'État. Le contrôle de l' Armée populaire de libération s'exerce via la Commission militaire centraledont une partie des services dépendent directement du PCC. Des partis d'opposition existent dans les régions administratives spéciales de Hong Kong et Macao.

Deux autres partis politiques, le Parti Chondogyo-Chong-u et le Parti social-démocrate de Coréesont autorisés et disposent d'une représentation à l' Assemblée populaire suprêmemais leurs activités se déroulent dans le cadre du Front démocratique pour la réunification de la patriecoalition sous contrôle du Parti du travail, fondée en sous le nom de Front uni démocratique [ 23 ]et qui a pour fonction officielle de soutenir les orientations politiques du régime [ 24 ].

Le 1er décembredans le discours où il se proclame publiquement communiste, Fidel Castroalors chef du gouvernement, annonce la fusion des différentes organisations de la révolution cubainedont le mouvement du 26 juilletau sein d'un Parti unifié de la révolution socialiste [ 25 ]. Le 3 octobrele Parti communiste de Cuba est fondé et remplace le Parti unifié de la révolution cubaine.

Le parti unique cubain n'est initialement qu'une mise en forme du comité dirigeant du régime de Castro, et ne se réunit pour la première fois en congrès qu'en Dans les années qui suivent, il se développe en termes d'effectifs et de capacité d'organisation, pour prendre à la fin de la décennie un rôle de parti dirigeant comparable à celui des partis communistes du bloc de l'Est [ 26 ].

Fidel Castro a été secrétaire général du parti dès la création de ce dernier, tout en étant successivement chef du gouvernement, puis chef de l'État. Depuis les réformes politiques dedes partis d'opposition ont été autorisés, mais n'ont pas la possibilité de se livrer à des activités publiques [ 28 ]ni de présenter des candidats aux élections.

Les élections municipales se déroulent de manière compétitive, avec des candidatures multiples, et la plupart du temps, depuis les réformes desans interférence du parti communiste. Néanmoins, les élections aux assemblées provinciales et à l'assemblée nationale demeurent contrôlées par le parti et dénuées de compétition démocratique [ 30 ].

Les élections législatives, depuisse déroulent à bulletins secrets, sans que cela ait changé le principe des candidatures uniques [ 31 ]. Le Front populaire pour la démocratie et la justicedu président Issayas Afewerkigouverne en tant que parti unique [ 35 ] depuis Enl'Érythrée a été reconnu comme un État souverain au terme d'une guerre d'indépendance.

Il cumule depuis les postes de chef de l'État et de chef du parti. Le Parti révolutionnaire populaire laofondé en en tant que structure dirigeante du Pathet Laoet dont le secrétaire général actuel est le chef de l'État Boungnang Vorachitgouverne en tant que parti unique depuis [ 37 ]. Boungnang Vorachit a succédé à Choummaly Sayasone comme chef du parti, puis chef de l'État, respectivement en janvier et en avril Le Parti communiste vietnamienfondé par Hô Chi Minhgouverne en tant que parti unique en République socialiste du Viêt Nam depuis la fin de la guerre du Viêt Nam en et la réunification du pays l'année suivante [ 39 ].

Le parti était déjà au pouvoir au Nord Viêt Nam République démocratique du Viêt Nam à partir de - sous le nom de Parti des travailleurs du Viêt Nam - avant la réunification du pays. Sous la première République d'Afghanistan, le seul parti autorisé est celui du président Mohammed Daoud Khanle Parti de la révolution nationale. À partir desous le régime de la République démocratique d'Afghanistanle Parti démocratique populaire d'Afghanistan monopolise le pouvoir.

La constitution de atténue en théorie la mainmise du parti, tout en lui attribuant une base constitutionnelle. Le régime tombe en [ 41 ]. Le Parti communiste d'Albanie, rebaptisé en Parti du travail d'Albanie et dirigé par Enver Hoxhapuis par Ramiz Aliagouverne en tant que parti unique, de la proclamation officielle de la République enjusqu'au passage au multipartisme en [ 42 ].

Le Parti du travail s'autodissout en juin pour devenir le Parti socialiste d'Albanie. Quelques mois après l'indépendance dele président Ahmed Ben Bella prône la reconversion du Front de libération nationale FLN en parti unique de gouvernement. Les autres partis sont interdits dans le courant de l'année [ 43 ]. À la suite des événements deles réformes politiques et la nouvelle constitution du 28 février aboutissent à la séparation du parti et de l'État [ 45 ].

Dans les mois suivants la nomination d' Adolf Hitler au poste de Chancelier, les partis politiques opposés au Parti national-socialiste des travailleurs allemands NSDAPainsi que son allié le Parti national du peuple allemandsont forcés à l'auto-dissolution ou à la fusion avec le parti nazi.

Le 14 juilletaprès la dissolution du dernier parti d'opposition, la loi contre la formation de nouveaux partis fait du NSDAP le parti unique du Reich [ 46 ][ 47 ]. L'Allemagne est ensuite soumise au processus dit de dénazification. Après la Seconde Guerre mondialedans la zone d'occupation soviétique en Allemagnedes partis politiques sont constitués dès et se réunissent dès leur création au sein d'une coalition unique, baptisée Bloc antifasciste, puis Bloc démocratique, puis Front national [ 49 ].

Les élus du Front national approuvent systématiquement, lors des séances de la Chambre du peupleles propositions du gouvernement et du SED, à l'exception d'un vote enau cours duquel les députés de la CDU s'opposent la libéralisation de l'avortement [ 52 ].

Ce vote aurait par ailleurs été convenu à l'avance [ 53 ]. Enlors de la chute du régime, les partis membres du Front national reprennent leur autonomie par rapport au SED [ 54 ]dont le rôle dirigeant est aboli, et qui s'autodissout pour donner naissance au Parti du socialisme démocratique.

Après l'indépendance du pays enau terme de la guerre d'indépendance de l'Angolale Mouvement populaire de libération de l'Angola MPLA s'impose en tant que parti unique [ 55 ] et le demeure sous les présidences d' Agostinho Neto et José Eduardo dos Santos. Durant la période dite de l' austrofascismele Front patriotiquefondé par Engelbert Dollfussest l'unique parti en Autriche, à partir de l'interdiction des autres comment dormir pour perdre du poids en [ 57 ]et ce jusqu'à l' Anschluss de Le Parti de la révolution populaire du Bénin est fondé par le président Mathieu Kérékou enet assume le pouvoir en République du Dahomey un an avant le changement de nom du pays en République populaire du Bénin.

Le Bénin adopte le multipartisme en Sous le gouvernement de Ne Winle Parti du programme socialiste birman BSPP est proclamé parti unique par une loi du 28 mars [ 61 ]. Les évènements de amènent les délégués du parti à voter la tenue d'élections pluralistes [ 62 ]. Les élections sont finalement suivies de la prise du pouvoir par la junte militaire birmanequi ne s'appuie cependant pas sur un parti unique comme au temps de Ne Win.

Regime politico na india

Le Parti communiste bulgareau gouvernement dès avant la proclamation officielle de la République enest défini par la constitution deconçue sur le modèle de la constitution soviétique decomme ayant un rôle de force dirigeante. La constitution de réaffirme explicitement le rôle dirigeant du Parti [ 63 ]. Le parti met fin à son rôle dirigeant en et s'autodissout enpour devenir le Parti socialiste bulgare. Le 9 marsune nouvelle constitution autorisant le multipartisme est approuvée par référendum [ 66 ].

Sous le régime des Khmers rougestoute forme d'activité, politique ou autre, est de à contrôlée par le Parti communiste du Kampuchéa PCK. Cependant, de manière inhabituelle pour un parti unique, le PCK n'a aucune activité publique et son existence demeure cachée de l'ensemble de la population, qui ne connaît l'autorité étatique que sous le seul nom d' Angkar Organisation.

Ce n'est que le 27 septembre que Pol Potpremier secrétaire du Parti et chef du gouvernement, déclare publiquement que l'Angkar est le Parti communiste du Kampuchéa [ 67 ]. Enles Khmers rouges sont renversés par l' offensive vietnamienne. Le régime installé à la suite de l'invasion vietnamienne qui succède, au Cambodge, au Kampuchéa démocratique, a pour parti unique le Parti révolutionnaire du peuple du Kampuchéa [ 68 ]fondé en et dirigé successivement par Pen Sovan également premier ministre enpuis par Heng Samrin également chef de l'État jusqu'en Le 18 octobrequelques jours avant la signature des accords de Parisle multipartisme est autorisé au Cambodge [ 69 ].

Sous la présidence d' Ahmadou Ahidjol' Union nationale camerounaise devient en l'unique parti du pays [ 70 ]. Le 24 marssous la présidence de Paul Biyal'UDC, considérée comme trop liée à l'ère Ahidjo, est remplacée par un nouveau parti unique, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais RDPC.

En décembre de la même année, l'assemblée adopte une série de lois garantissant le pluralisme au Cameroun [ 71 ]. Le Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vertdéjà au pouvoir en Guinée-Bissau depuis septembredevient également le parti unique du Cap-Vert lors de l'indépendance du pays le 5 juillet Le Mouvement pour l'évolution sociale de l'Afrique noire MESANparti du chef de l'État David Dackoest institué en tant que parti unique en décembre par une loi constitutionnelle [ 74 ].

Il demeure parti unique sous la présidence de Jean-Bedel Bokassay compris lorsque le pays est proclamé Empire centrafricain par le désormais empereur Bokassa I er. Après le renversement de Bokassa enDavid Dacko revient au pouvoir, dissout le MESAN et crée l' Union démocratique centrafricainequi tente un moment de s'imposer en tant que nouveau parti unique [ 75 ]avant que le Centrafrique ne repasse finalement officiellement au multipartisme et ne tienne des élections libres en [ 76 ].

Le gouvernement de Tchang Kaï-chek fait du Kuomintang le parti unique en octobreen interdisant tous les autres partis [ 77 ]. Un parti unique, l' Union comorienne pour le progrès UPC est créé officiellement le 6 février sous la présidence d' Ahmed Abdallah [ 78 ]. Ses activités sont cependant mises en sommeil dès [ 79 ].

Sims 3 rajeunir son sims quest

Le pluralisme politique est restauré en Le 31 décembrela charte du parti est promulguée, lui donnant une primauté sur les organes étatiques. En aoûtdevant la montée de la contestation, le président suspend la constitution et dissout le bureau politique du parti, avant de se résoudre à quitter lui-même le pouvoir le mois suivant.

Le nouveau régime de la République populaire du Congo est proclamé le 31 décembre de la même année [ 80 ]. La constitution de le définit explicitement comme parti unique [ 60 ]. Le multipartisme est autorisé en Enpeu après sa prise du pouvoir, le président Laurent-Désiré Kabila interdit tous les partis à l'exception de son propre mouvement, l' Alliance de forces démocratiques pour la libération du Congo AFDL.

Parti unique

L'interdiction est levée enmais la reconnaissance légale des partis est assortie de conditions contraignantes [ 81 ]. Le Parti démocratique de Côte d'Ivoireparti du président Félix Houphouët-Boignyest resté parti unique de à [ 82 ]. En décembrealors que la Cyrénaïque est toujours sous administration britannique et que l'indépendance n'est pas encore proclamée, l'émir Idris ordonne aux deux partis politiques existant en Cyrénaïque, le Front national et le Comité Omar al-Muktarde fusionner au sein d'un parti unique.

Celui-ci, le Congrès nationalest officiellement fondé le 10 janvieret largement dominé par la confrérie Sanussi. L'indépendance de la Cyrénaïque est proclamée le 1er mars Both parties tend to adopt a leftist rhetoric, based on redistributive policies, to attract the electorate, and the two major governing coalitions Left Democratic Front and United Democratic Front include parties from across the political spectrum.

Policy positions depend increasingly on electoral opportunism and rather less on ideology. It also adopted major administrative reforms and austerity measures, which included an attempt to reduce the number of government employees and their benefits.

But the government had to backtrack on the latter after strong opposition, —almostcivil servants went on strike for a month— including within the ranks of the political party leading the coalition. Thus, despite a subtle shift in favour of economic reforms, successive governments in Kerala continue to assert an autonomous policy stance driven by pressure from the political base.

Currently, the State continues to run large deficits, and yet its overall performance is better thanks in part to the growth of certain sectors such as construction, which is the result of a strong inflow of remittances from emigrants and also an improvement of the business climate. The Government is trying to adopt a new development model more adapted to the specific features of the State, such as tourism, and based on environmental friendly sectors as well as traditional industries.

As long as the private sector has not attained a critical mass, it cannot effectively influence the industrial policy. Subnational political elites reacted differently to this new situation, which was perceived sometimes as a constraint and sometimes as an opportunity. Like most States in India, the four States examined here progressively took measures to improve their business environment in a bid to attract private investments for infrastructure development and industrialisation.

However, we saw that commitment toward private sector-led development was not always followed from one government to the next Kerala and that deep-seated practices like soin cheveux naturel anti chute efficace were not effectively abolished Orissa. In the case of Andhra Pradesh, the only State that openly embraced economic reforms, the State government made significant efforts in specialised infrastructure, mainly for high tech industries, to tap into the strong growth of these sectors in the global economy.

On one hand, it had to bend to the requirements of the central government concerning its deficits and on the other, to the conditionalities of international donors providing funding for implementing the reforms.

The policy preferences of regional governments, including with respect to market reforms and openness to FDI emerge as an outcome of a political process based in part on the capability of local groups to promote their interests. We have seen that despite democratic institutions that would in principle favour the rural majority, the influence of dominant castes persists in Andhra Pradesh, Orissa and Haryana.

It is only in Kerala that policies have given expression to the interests of the majority of population and have resulted in an extraordinary level of social development. In this context, State-level policies are starting to receive greater attention than in the past. Ahluwalia Montek S. Bajpai N. Banerjee A. Frankel ed.

Regime politique democratique definition

Cambridge, Mass. New Delhi: Centre de sciences humaines. Cashin P. Finance and Development33 1p. Chakraborty Pinaki, Anit N. Mukherjee, H. Chikte Rasika P. Dholakia R. Ghosh Jayati, C. Guérin Isabelle, B. Jodhka Surinder S. Change of Government and Beyond. Joshi Dhananjai, Praveen Rai eds. A Verdict beyond Anti-incumbency. New Delhi: Oxford University Press. Jenkins ed. New Delhi: Oxford University Press, p. In The New Urban Question.

Urbanism beyond Neo-LiberalismJ. Rosemann, L. Qu and D. Kirk J. Kurian, N. Mohanty M. Frankel and M. Delhi: Oxford University Press. Mooij Jos E. Purohit Brijesh C. Rao M. Govinda, Shand R. Masters Thesis, SciencesPo, Paris. Sturzenegger and M. Tommasi eds. Sachs Jeffrey D. Shand R.

Types of political regimes ppt

Singh N. Srinivasulu K. Wallace and R. Roy eds. New Delhi: Sage. World Bank Zamuner Diego A. Ave annual growth rate of pop Per capita income At Constant Prices. There are currently 28 States. See Guerin et al.

Obesite flore bacterienne grossesse

The national Parliament voted to implement reforms. The project has met with strong local resistance. But it still faces violent protests from villagers. Under the Freight Equalization Policy a factory could be set up anywhere in India and the transportation of minerals would be subsidised by the central government, a policy meant to facilitate industrialization throughout the country. Kennedy and K.

Navigation

Iarossi distinguishes an objective dimension costs and a subjective perceptions. Zamuner with two senior government officials, who requested anonymity, Kerala, Trivandrum, October They now share a capital, Chandigarh. It claims to protect the interests of the Telugu-speaking people and defend their pride.

Robin with Dr. This region is mainly inhabited by tribal people whose livelihoods depend on forest resources. Mining projects directly threaten the lifestyles and livelihoods of these people. In that context, it was revealed that Satyam had, with the complicity of international audit firms, committed massive fraud.

The State government was indirectly implicated because of its dealings with Maytas Properties and Maytas Infra. See Ramachandraiah Consultant specialized in health and social policy evaluation at Eneis Conseil, kim.

Revue promouvant le débat avec les recherches régulationnistes, sur les transformations du capitalisme, les enjeux de pouvoir et la nature du changement institutionnel. Sommaire - Document précédent.

La confrontation des réponses politiques des États indiens aux réformes économiques. La confrontación de las respuestas políticas de los Estados Indios a las reformas económicas. Una perspectiva de economía política infranacional. Résumés English Français Español. Plan Introduction. Liberalization and its impacts on policy-making in India.

Economic growth and regional inequalities. Determinants of growth in Indian States. Shaping the investment climate — contrasting experiences from four States. Orissa: mobilising mineral assets to attract private investors. Kerala: reluctance to reform a unique model of social development. Haryana: policy consensus for promoting industrialisation. Andhra Pradesh: claiming policy space as part of a popular regionalist agenda. State-level structural reforms and social compromises.

Implementing second-generation reforms. Orissa: structural reform under duress. Andhra Pradesh: an example of chosen reforms? Haryana: a pragmatic approach to growth representing dominant interests. Kerala: shifting attitudes toward private sector development.

Texte intégral PDF Signaler ce document. Introduction 1 To avoid confusion, we capitalize State to designate the constituent members of the Indian Union. However, it should be pointed out that interest rates in info Zamuner with two senior government officials, who requested anonymity, K It claims to prote Ramvir Singh, Special Secretary, Planning a This is the case of Bibliographie Ahluwalia Montek S.

Notes 1 To avoid confusion, we capitalize State to designate the constituent members of the Indian Union. Le cours entend proposer aux étudiants une analyse critique des diverses typologies des régimes politiques, depuis Platon jusqu'à l'époque contemporaine, tout en développant de manière plus approfondie quelques cas d'étude. Le cours se structure comme suit. Le cours se divise ensuite en deux grandes parties de tailles inégales. La première partie est consacrée aux démocraties libérales.

Après avoir examiné les principaux modes de scrutin et systèmes de partis, le cours donne l'occasion d'examiner de manière plus approfondie quelques régimes pouvant être assimilés à des idéaux-types : 1 le régime présidentiel des Etats-Unis, 2 le régime parlementaire du britannique, 3 le régime semi-présidentiel français et 4 le parlementarisme rationalisé allemand.

Dans cette second partie, les principales grilles d'analyse des régimes autoritaires sont présentées : régimes populistes, bonapartistes, fascistes, etc. Une attention particulière est en outre apportée au décryptage du débat sur la notion de totalitarisme.

En guise de conclusion, le cours revient sur l'idéologie de la fin de l'Histoire et les doctrines du changement de régime par la force. Activités d'apprentissages prévues et méthodes d'enseignement :.

Descriptif du cours magistral : Le cours magistral consiste en un exposé des travaux théoriques et empiriques sur chacun des thèmes abordés. Les diapositives sont accessibles sur le site du cours Moodle et éditées sous la forme d'un syllabus par le service reprographie. Descriptif des activités impliquantes : Les activités impliquantes pourront prendre trois formes différentes. Premièrement, le cours magistral sera complété de la lecture obligatoire d'un ouvrage en français.

Deuxièmement, les étudiants sont invités à suivre trois dossiers d'actualité. Ces dossiers, en lien avec la thématique du cours, sont identifiés par le titulaire en début de quadrimestre. Enfin, troisièmement, les étudiants peuvent être invités à assister à un ou deux événements conférences, séminaires, débats télévisés ou webcasts au cours du quadrimestre. Ces événements sont en lien direct avec la matière du cours.

Ils sont identifiés en temps utile par le titulaire. Ces événements sont proposés parmi les activités organisées à Saint-Louis ou sur le site d'autres universités ou institutions bruxelloises, ou encore être suivis à distance par l'étudiant débats télévisés, retransmissions de sessions parlementaires, etc. Articulation entre le cours magistral et les activités impliquantes : L'ouvrage dont la lecture est imposée est directement lié au cours magistral. Chaque dossier ou événement sera préalablement introduit par le titulaire lors de l'une des séances du cours.

Les événements seront en outre discutés avec les étudiants lors de la séance suivante. L'évaluation prend la forme d'un examen écrit. L'examen vise à vérifier la bonne maîtrise par l'étudiant des notions et concepts étudiés au cours. Les questions sont principalement des questions de réflexion supposant une très bonne connaissance et compréhension de la matière. L'étudiant pourrait, par exemple, être conduit à analyser et à commenter un article de presse, un résultat électoral ou tout document pertinent en mobilisant de façon adéquate et argumentée des concepts, théories et typologies présentées au cours.

Pour ce qui concerne les activités impliquantes, une question de l'examen porte sur l'ouvrage dont la botox course for nurses montreal est imposée. Almond G.