Botox injection submandibular gland swelling

BoNT sont des protéases sept, de A à Gproduite par la bactérie Clostridium botulinum, qui sont en mesure de mettre fin à la libération d' acétylcholine des terminaisons nerveuses présynaptiques de la jonction neuromusculaire, bloquant la contraction musculaire et l' activité des glandes à lasynapses postganglionnaires orthosympathiques et parasympathique.

Récemment, l' injection de BoNT dans les glandes salivaires principales se sont révélées être une option thérapeutique utile modérée à sévère sialorrhée avec la réponse suboptimale à d' autres thérapies médicales en raison d'un manque d'efficacité ou la présence d'effets secondaires significatifs 2,7,8.

Environ 0,5 litres de salive sont sécrétées par jour. La parotide est le plus grand et est situé au-dessous du méat acoustique externe, entre la mandibule et le muscle sterno; elle fait saillie vers l' avant sur la surface du masséter La glande sous - maxillaire est une glande séromuqueuse située derrière et en dessous du ramus de la mandibule, dans la région du triangle submandibulaire, entre les antérieurs et postérieurs ventres du muscle digastrique et autour du bord postérieur du muscle mylohyoïdien Ici, nous montrons une méthode fiable et facilement reproductible pour traiter sialorrhée avec des injections BoNT-A dans la parotide et les glandes sous-maxillaires sous ultrasons US des orientations en vue d'obtenir une réduction satisfaisante et durable de baver tout en limitant fortement l'apparition de graves les événements indésirables.

Les données sur les BoNT-A l' efficacité de l' injection dans la sialorrhée en l'absence d'orientation des États - Unis sont rapportés dans la littérature 12; Cependant, l'identification des États - Unis guidée par des glandes et leurs tissus environnants, ainsi que la visualisation en temps réel de la position de l' aiguille, permet une réduction des effets indésirables et une injection plus précise, ce qui conduit à une augmentation de l' efficacité et la reproductibilité des résultats 7, Subscription Required.

Please recommend JoVE to your librarian. Ici, nous décrivons techniquement la méthode utilisée pour le traitement de la sialorrhée chez les patients atteints de dysphagie neurologique.

Nous ne l' accent sur les résultats d'efficacité, qui ont été publiées précédemment 7. Dans cet article, dans la section des résultats, nous présentons des données à partir de 5 patients consécutifs à long terme de suivi 3 séances de traitement traités de à Ces patients sont considérés comme représentatifs de l'ensemble de la population, botox utrecht aanbieding breil se compose de la toxine botulique le service de l'hôpital San Luigi Gonzaga.

Le protocole a été approuvé et suit les directives du comité local des normes éthiques sur l'expérimentation humaine. NOTE: Les patients admissibles à cette approche sont des adultes souffrant de modérée à sévère sialorrhée secondaire à dysphagie neurologique avec une histoire d'échec ou de contre-indication aux traitements pharmacologiques tels que les médicaments anticholinergiques.

L'injection US-guidé est une technique efficace pour obtenir en temps réel et la visualisation de l'aiguille pour l'administration précise de BoNT dans les glandes salivaires. Cette approche fournit un traitement sialorrhée fiable, avec une efficacité prolongée et l'absence d'effets indésirables graves. En effet, la visualisation des glandes et de la pénétration de l'aiguille fournie par l'approche américaine guidée proposée ici permet une administration généralisée de BoNT-A dans les glandes salivaires principales avec des résultats significatifs et durables.

Ces données permettent une évaluation de suivi rapide et sont utiles pour évaluer la nécessité de retraitement. L'identification US des différents tissus et de la route de l'aiguille fournit également une réduction importante des effets indésirables, en évitant l'injection de BoNT dans des cibles incorrectes et la pénétration de l'aiguille à travers les structures neurovasculaires.

Les événements indésirables les plus fréquemment observés avec cette technique sont bénins et se composent la douleur locale, sécheresse de la bouche, la salive visqueuse, et saignement local 7,13, Figure Organigramme de la sélection des patients évaluation des patients et de sélection pour BoNT-Un traitement S'il vous plaît cliquer ici pour voir une version plus grande de cette figure.

Ultrasound Injection de glande parotide La flèche indique la pénétration de l' aiguille, visible comme une ligne échogène lumineux, dans le tissu glandulaire parotide. L' échelle de l' unité est exprimée en cm. S'il vous plaît cliquer ici pour voir une version plus grande de cette figure.

Figure supplémentaire. Représentation des sites d'injection Idéal A Division schématique de la glande parotide en quatre quadrants, deux crânienne et deux caudale, pour l' injection correcte dans quatre sites glandulaires différents B division schématique de la glande sous - maxillaire dans un crâne et un. You must be signed in to post a comment. Please sign in or create an account. A subscription to J o VE is required to view this content. You will only be able to see the first 20 seconds.

To watch full video, login or sign up! If your institution is subscribed to the Medicine section, you can access that content off-site by login or signing up with your institutional email. To learn more about our GDPR policies click here.

If you want more info regarding data storage, please contact gdpr jove. Gmail and other free mail providers are ineligible for trials. Please, sign in with Google or fill out the form below to receive a free trial. This is a sample clip. If you're new to JoVE sign up and start your free trial today to watch the full video!

If your institution has an existing subscription, log in or sign up to access this video. Your institution must subscribe to JoVE's Medicine section to access this content. Barbero, P. Le recrutement de patients 1. Assurez-vous que le patient est évalué par une expneurologue erienced avant l' injection BoNT et que la gravité et la fréquence des sialorrhée est évaluée par la fréquence de Bave et Severity Scale DFSS En outre, l'échelle visuelle analogique EVA doit être administré pour l'évaluation de la souffrance subjective des patients liés à la sialorrhée.

Collecter le nombre d'aspirations quotidiennes de salive à travers un aspirateur de salive le cas échéant avant l' injection de BoNT, comme un outil utile pour l'évaluation de l'efficacité de la thérapie Figure 1. Répéter l'évaluation neurologique avec le SFD et une évaluation quotidienne de la salive par aspiration pendant le suivi, 1, 3 et 6 mois après le traitement, ou selon la sialorrhée ne se reproduise. Recueillir des événements indésirables de procédure douleur locale, saignement local, et la paralysie faciale immédiatement après l'injection.

Recueillir des événements indésirables de thérapie douleur locale, paralysie faciale, une faiblesse à mâcher, de la salive visqueuse, et la bouche sèche pendant les évaluations de suivi.

Botox injection submandibular gland swelling

Il est une poudre pour solution injectable par voie intramusculaire ou sous-cutanée. Administrer un total de UI de abobotulinumtoxinA par patient comme suit: 50 UI dans chaque glande sous-maxillaire et 75 UI dans chaque glande parotide. De cette façon de traiter deux patients avec un seul flacon pour éviter le gaspillage de médicaments.

La préparation des patients Après une explication adéquate de la procédure et des risques potentiels et les avantages du traitement, obtenir par écrit le consentement éclairé du patient. Placer le patient sur la table d'échographiela oasis regime 5.2 couchée et éventuellement avec le cou étendu.

Désinfectez la peau dans la zone au cours de la parotide et les glandes sous-maxillaires avec un antiseptique. Anesthetize chaque site d'accès de la peau avec du chlorure d'éthylène pulvérisation. Allumez le système à ultrasons et appuyez sur le bouton "Start-end" pour commencer l'examen.

Appuyez sur le bouton "Probe" pour sélectionner la sonde haute fréquence MHz. No complications occurred. Complications observed for all injections are summarized in Table 3. Past treatments have included anticholinergic drugs, subtotal resection of the palpebral lobe of the lacrimal gland, and resection of the tympanic nerve.

We used high magnification glasses, the patient sitting on a surgical armchair, to be precise under direct visualization in the localization of injection that could determine the frequency of ptosis if injected near the superior palpebral levator.

We chose not to inject under slit-lamp although the light and the magnification would be correct, to avoid an uncontrolled patient head movement during the injection.

The injection involves only the palpebral portion of the principal lacrimal gland, not to affect lacrimal secretion from orbital portion of the principal lacrimal gland and to avoid a dry eye syndrome. The patient and the practitioner positions remain important to localize the palpebral portion of lacrimal gland.

Our patients developed a slightly higher incidence of transient ptosis or diplopia, while also higher rate of satisfaction Table 4. The long lasting reduction of lacrimal secretion, compared with blepharospasm for instance, is also reported in the literature. Epiphora remains asymptomatic for 7 months on average in our experience after the first injection, 10 weeks in Ziahosseini et al.

The higher dosage seems to have no additional benefit in terms of efficacy or duration but increases the local complications such as ptosis in our experience. As the experience improved, the patients were injected to lower dosage 2—4 Units.

Patients with previous malignancy involving lacrimal ducts can be rid of their epiphora with this new therapy. Injection of botulinum toxin A for treatment appears to be safe, although minor complications. They are very satisfied with fewer side effects transient ptosis. This outdoor-treatment is reliable, reproducible, constant and painless. More studies are needed to specify the therapeutic protocol.

Français Español Italiano. Argemi, Y. Hansmann, M. Martin, N. Lefebvre, N. Douiri, D. Christmann, J. Chanson, A.

Guidée par échographie injections de toxine botulinique-A: une méthode de traitement Sialorrhée

Sauer, S. De Martino. Journal page Archives Sommaire. El Matri, Y. Falfoul, M. Kortli, A. Hassairi, H. Charfi, A. Turki, F. Kort, A. Article Article Outline. Access to the text HTML. Access to the PDF text If you experience reading problems with Firefox, please follow this procedure.

Recommend this article. Save as favorites. Service d'aide à la décision clinique Votre service d'aide à la décision clinique. Free Article! Botulinum neurotoxin injection for the treatment of epiphora in nasolacrimal duct obstruction. Traitement par la toxine botulique du larmoiement à voies lacrymales obstruées.

Botox injection submandibular gland swelling

Piaton cP. Keller cC. Abadie dT. Outline Masquer le plan. Data analysis.