Traits du visage tirés

Directrice de la com scientifique de Lancôme, Véronique Delvigne met en corrélation la montée en puissance de cette beauty fixette, depuis le milieu des années 90, avec le durcissement de la société. Alimentation, coiffure, make-up, mode, bienêtre, voici notre best of! On est pour! A dégainer les matins difficiles ou avant une mondanité.

Traits du visage tirés

Si on a le teint mat ou des taches de rousseur, les tons corail ou orangé marchent aussi très bien. A adopter en top, en robe ou en petite touche avec un foulard noué de façon loose autour du cou. Les masser chasse instantanément la fatigue,aide à se redresser à améliorer la respiration. On fait des grimaces pour se détendre Rien de tel pour détendre le visage, faire travailler les muscles et décontracter les joues, le front et la bouche.

Tirez la langue, froncez le nez, criez… tout est permis! On fait le plein de bêtacarotène pour faire monter le hâle Carotte, mangue, papaye, melon, abricot… tous contiennent du bêtacarotène, le précurseur de la vitamine A, qui protège la peau des rayons ultraviolets, rosit le teint et prépare le bronzage.

On en consomme à volonté, de préférence crus! On zappe les graisses pour alléger la digestion Non pas entièrement la vie serait trop triste! On la booste avec de la vitamine C kiwi, agrumes, cassis, poivron, persil, citron…qui renforce les parois des vaisseaux sanguins.

Autre option, penser à la vitamine E huile de pépins de raisin ou de colza, noix, amandes, noisettes, beurre…qui agit également sur la circulation. On diminue la consommation de sucre pour garder la peau élastique Pourquoi?

Parce que, sous ses dehors sweety, le sucre est le pire ennemi de la peau via la glycation, un facteur de vieillissement accéléré des tissus. La solution? Albin Michel. En une seule journée, le visage peut avoir l'air d'avoir pris quatre mois voir pire L'antidote?

Renforcer la résistance de la peau aux pressions quotidiennes pour corriger les signes de fatigue en temps réel et rester fraîche du matin au soir, et inversement. Notre peau ne dort jamais. Si elle s'active à se réparer pendant le sommeilelle ne chôme pas non plus la journée.

Comment avoir l’air moins fatigué ?

En régime diurne, elle est occupée à se défendre contre les agressions. Et là, elle a de quoi faire.

Polluée, surexposée, surmenée, elle n'a jamais eu tant besoin d'être protégée. C'est donc le bon moment pour ré-hydrater l'épiderme, relancer la microcirculation, la protéger de l'oxydation et booster les mitochondries, centrales énergétiques des cellules.

Objectif : recharger les batteries de nos peaux à cran. Car en plus du vieillissement comportemental, il faut compter avec le vieillissement journalier, une réalité scientifique récemment prouvée. Entre le matin et le soir, le poids de la journée s'imprime sur le visage : perte de fermeté, cernes, traits tirés, rides creusées, teint terne, peau marquée. Puis, on applique un tonique et un soin hydratant qui correspondent à son type de peau et à ses éventuelles problématiques rides, tachesboutons d'acné Le matin, c'est toute une histoire cutanée qui se joue : teint brouillé, marques d'oreiller, traits tirés et yeux gonflés.

En cause? Des nuits trop courtes. Hyperactives, ultra-connectées et stressées, les heures de sommeil sont insuffisantes. C'est dire combien on dort peu et mal : sept heures par jour en moyenne et moins de six heures pour les jeunes adultes. La peau trahit le manque de sommeil, nous le savions. Mais ce qui n'était qu'un simple ressenti est désormais confirmé par la science.

Toxine botulique boite de conserve hordes

Et derrière ces signes extérieurs de fatigue se cache une réalité physiologique. Même si on s'en doutait, on ne l'avait encore jamais prouvé scientifiquement : le manque de sommeil accélère le vieillissement cutané. Epuisée, la peau ne se répare plus correctement et ne récupère plus. Question de désynchronisation. Car il existe une heure de grâce, entre minuit et une heure du matin, où la peau entre en sommeil profond et où le processus de réparation cutanée atteint son pic : la différenciation et la réorganisation cellulaires sont intensifiées, la fonction barrière de la peau se répare, la microcirculation s'accélère et la desquamation augmente.

C'est bien là que tout se joue. Alors, quand le compte n'est pas bon, on remet les pendules cutanées à l'heure avec ces soins conçus pour rattraper le temps perdu, recréer les effets du sommeil sur la peau et afficher des traits reposés au réveil, même après une nuit trop courte.

Les bons gestes : après un démaquillage en règle, on applique un soin hydratant ou nourrissant, selon les besoins de sa peau.

Autre option : il existe désormais des masques de nuit, parfaits pour retrouver des traits reposés au réveil. On le savait déjà, mais la technique de "l'eye tracking" l'a scientifiquement prouvé : quand on regarde un visage, on se focalise d'abord sur les yeux.

Ce qui n'est pas sans inconvénient. Car si les plus romantiques d'entre nous en font le miroir de l'âme, les plus réalistes savent bien que le regard est surtout le miroir de notre style de vie. Et un témoin bien indiscret, prompt à tout raconter de nos émotions et de nos excès. Une nuit trop courte, un dîner trop arrosé, un dossier à boucler pour le lendemain. Par sa nature fragile et délicate, le contour des yeux se plisse, s'assombrit et se froisse à la moindre entorse. Incapable de tricher, c'est la première zone du visage à nous trahir.