Taux obesite monde

L’obésité dans le monde (OCDE 2017)

Enil y avait 1,9 milliards de personnes en surpoids un IMC supérieur à 25 et environ millions d' obèses un IMC supérieur à 30 [ 1 ]. Les données sont issues des statistiques de l' Organisation mondiale de la santé OMS en date de La mesure se fait en pourcentage de la population adulte [ 2 ][ 3 ]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Obésité et surpoids.

Taux obesite monde

Listes de pays. Espaces de noms Article Discussion. Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. La dernière modification de cette page a été faite le 22 septembre à En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.

Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Développeurs Statistiques Déclaration sur les témoins cookies Version mobile. Accueil Santé Actualités.

Liste des pays par taux d'obésité

Santé Obésité : un tiers des humains est en surpoids, la France se stabilise Actualité Classé sous : NutritionmédecineSanté. Marie-Céline Ray Journaliste. Vous aimez nos Actualités? Inscrivez-vous à la lettre d'information La quotidienne pour recevoir nos toutes dernières Actualités une fois par jour. Le saviez-vous? Ce qu'il faut retenir. Pour en savoir plus. Intéressé par ce que vous venez de lire? Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

Obesite definition larousse traduction

Votre e-mail. Cela vous intéressera aussi. Liens externes. Facebook Twitter Linkedin Pinterest.

Botox cosmetic back to school sweepstakes

Retrouvez les commentaires dans notre forum. Santé Bébés chinois OGM : des mutations imprévues sont apparues dans leur génome. Santé Citron, poire et eau de coco : voici le cocktail pour éliminer l'alcool. Santé Un nouvel antibiotique découvert Sur le même sujet. Santé Actualité. Au niveau mondial, on a constaté:.

Obésité : un tiers des humains est en surpoids, la France se stabilise

Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, les enfants risquent davantage de ne pas recevoir une alimentation adaptée à leur âge, que ce soit au stade prénatal, à celui du nourrisson ou du jeune enfant. Parallèlement, ils sont exposés à des aliments riches en lipides, en sucre, en sel, très caloriques, mais pauvres en micronutriments, qui tendent à être moins chers, mais aussi de qualité nutritionnelle inférieure.

La responsabilité individuelle ne peut pleinement jouer son rôle que si on a accès à un mode de vie sain.