Prise en charge surpoids

En plus des conséquences physiques, les conséquences peuvent être psychologiques et sociales. Une prise en charge multifactorielle Le traitement associe prioritairement des mesures diététiques, une activité physique régulière et le traitement spécifique à chaque complication. Il est utopique, voire dangereux, de donner le même objectif à tous les patients. La perte de poids doit tenir compte des capacités physiques et psychologiques de chaque individu. Il existe des limites biologiques et psychologiques à la restriction alimentaire.

Dans tous les cas, la surveillance doit être régulière : un suivi mensuel est justifié au cours des premiers mois. Les facteurs psychologiques et environnementaux sont souvent décisifs pour la réussite de la prise en charge.

Si les Français vont bien, il reste des points à améliorer. Il est également primordial de faire comprendre au patient que ces changements de comportement doivent être prolongés sur le long terme. Connexion - Inscription. Obésité Prise en charge Mise à jour : 19 Novembre Vos avis 0. La maladie Diagnostic Quels patients traiter? Objectifs de la prise en charge Arbre décisionnel Cas particuliers Prérequis à la prise en charge Définition du projet thérapeutique Suivi du patient Quand demander l'avis d'un spécialiste?

Surpoids et obésité. Les complications peuvent être cardiovasculaires, métaboliques, ostéoarticulaires, un syndrome d'apnée du sommeil, une insuffisance respiratoire.

Un tour de taille élevé est un facteur de risque de diabète et de maladie cardiovasculaire, indépendamment de l'IMC. Un soutien psychologique peut être nécessaire d'une part pour identifier un trouble de la représentation corporelle, et d'autre part parce que le traitement implique une modification profonde des habitudes.

Prise en charge surpoids

Une prise en charge psychiatrique doit être envisagée en cas de syndrome dépressif associé ou de troubles du comportement alimentaire. Obésité de l'enfant et de l'adolescent. L'obésité infantile expose à tous les risques de l'obésité de l'adulte, mais de survenue plus précoce. La courbe de corpulence doit être surveillée chez tous les enfants et adolescents, surtout s'il existe des facteurs de risque précoces. Il convient de rechercher des arguments évoquant une obésité secondaire ou syndromique s'intégrant dans le cadre d'une maladie génétique avec signes dysmorphiques ou malformatifs.

L'annonce : le diagnostic doit être annoncé sans dramatiser ni culpabiliser, et en explorant les représentations qu'a l'enfant de son corps et de son poids, ainsi que celles qu'en ont ses parents.

Les objectifs : chez l'enfant et l'adolescent en surpoids ou obèse, l'objectif de la prise en charge est le ralentissement de la progression de la courbe de corpulence et non pas forcément la perte de poidsainsi que l'amélioration de la qualité de vie physique, mentale et sociale, et la prévention des complications.

Aucun traitement médicamenteux n'est recommandé et aucun médicament n'a d'AMM chez l'enfant. Alimentation : les consignes alimentaires doivent être données avec prudence afin de ne pas induire de troubles du comportement alimentaire ou de conflits familiaux. Il n'est pas question de régime ni de restriction. En cas de symptômes évocateurs d'apnées du sommeil, la prise en charge de l'enfant doit être confiée à une équipe spécialisée.

Paramétrer les cookies

Accompagnement psychologique évaluation et renforcement de la motivation, etc. L'indication d'un séjour thérapeutique en établissement de soins de suite et de réadaptation SSR peut être recommandée par un médecin ou une équipe spécialisée.

L'HTA constitue également une contre-indication absolue à la prise de contraceptifs oraux contenant de l'éthinylestradiol.

Chez la nullipare, l'implant progestatif retard en tenant compte d'une durée d'action réduitele DIU ou les progestatifs microdosés par voie orale sont des méthodes efficaces de contraception.

Pour les femmes obèses ayant un désir de grossesse, il est recommandé d'encourager la perte de poids mesures alimentaires et activité physique en informant sur les bénéfices pour leur fécondité, leur santé et celle de l'enfant à naître. L'activité physique est compatible avec la grossesse et permet de limiter le risque de diabète gestationnel.

Obésité et surpoids de la personne âgée. Le surpoids est associé à une augmentation de la durée de vie dans de nombreuses pathologies. Ils interviennent en recours régional de 3ème niveau. Le premier recours est assuré par le médecin traitant et le pédiatre en charge du dépistage des personnes à risque, du bilan et de la prise en charge initiale des personnes présentant une obésité et du suivi et la cohérence des soins.

Les médecins du travail, les médecins scolaires et de protection maternelle et infantile PMI interviennent également dans ce niveau primordial de la prise en charge. Les trente sept centres spécialisés Les cinq centres intégrés. La gradation des soins dans le plan obésité.